Gîtes et chambres d'hôtes: 10 astuces de pro pour bien choisir

Une centaine de propriétaires de gîtes et de chambres d'hôtes de Vendée et du marais poitevin expliquent comment choisir le meilleur hébergement.
49

Comprendre quel est le gîte ou la chambre d'hôte idéal pour y passer des vacances inoubliables est d'autant plus difficile que la variété offerte par la France en la matière est probablement la plus riche du monde. Les gîtes et les chambres d'hôtes continuent en effet de se multiplier dans l'Hexagone, à cause d'une demande qui a plus que doublé en dix ans, selon l' INSEE .

Ainsi, seul 0,8% des Français avait séjourné dans un auberge de jeunesse, un refuge, un gîte, ou une chambre d’hôte durant l'été 1989; en 1999, ce chiffre avait été multiplié par trois, pour atteindre 2,5 %. Vu que, durant la même période, les auberges de jeunesse et les refuges n'ont augmenté ni en nombre ni en fréquentation, cette croissance devrait concerner surtout gîtes et chambres d'hôte.

Après 1999, l'INSEE n'a plus rédigé de bilan décennale de la fréquentation touristique, optant pour des rapports annuels sur l'offre d'hébergements. Ces derniers permettent des estimations qui témoignent d'une croissance régulière et progressive. Par exemple, on y lit que les chambres d'hôtes ont augmenté de 10% en deux ans, de 34 848 en 2006 à 38 021 en 2008, pour diminuer de 2% (à 37 500) en 2009, à cause de la crise, et rester inchangées en 2010.

En revanche, les gîtes, classés "résidences de tourisme", ont augmenté d'environ 10% chaque année, de 1 389 en 2006 à 2 067 en 2010. Cette augmentation est à mettre en relation avec un taux d' occupation stable des chambres d'hôtes et des gîtes , à environ 16 semaines par an.

Les gîtes et les chambres d'hôtes, parsemés sur presque tout le territoire français, sont toutefois concentrés surtout à proximité des côtes, dans des départements hautement touristiques comme la Vendée, le Var ou l'Hérault.

10 critères pour un choix éclairé de son gîte ou chambre d'hôtes

Mme Chantal Blais est la présidente de Mélusine Accueil, une association de plus de 100 professionnels du tourisme, pour la plupart propriétaires de gîtes et de chambres d'hôtes en Vendée et dans le marais poitevin . Récemment, elle a soumis un questionnaire aux membres de l'association, dont la question principale était: " Quels sont, d'après vous, les critères pour choisir efficacement son gîte ou sa chambres d'hôtes ?" Les réponses ont été originales et complètes, au point qu'il a fallu les synthétiser en 10 points:

  1. Ne pas faire confiance uniquement aux photos de l'hébergement qu'on trouve sur Internet, mais puiser un maximum d'informations de toutes les sources possibles, en commençant par appeler le propriétaire. Présentation et accueil traduisent l'état d'esprit.
  2. Garder toujours à l'esprit qu'on est dans une maison d'emprunt qui n'aura jamais les caractéristiques de sa propre maison, et qu'on est venu chercher de la détente et non des tracasseries (Cette réponse semble suggérer que les malentendus entre clients et propriétaires de gîtes ne sont pas rares...).
  3. S'assurer au préalable des conditions de la location: le gîte ou la chambre d'hôtes est-il au calme ou exposé au bruit? Quels suppléments pourraient intervenir? Quelles sont les conditions de résiliation?
  4. S'informer avec précision du montant exact du prix. Savoir si les charges sont comprises, s'il y a des frais de dossier.
  5. Comprendre l’agencement des pièces, le milieu environnant, le type de loisirs et d'activités touristiques et de détente qu'il offre, non seulement pour soi-même, mais aussi pour les autres participants aux vacances, membres de sa famille ou amis.
  6. Visualiser la propriété sur Google Maps pour voir ce qui se trouve tout autour: la proximité d'un élevage risque d'entraîner par exemple la présence de mouches, celle d'un étang ou d'un canal de moustiques.
  7. Consulter sur le Web les commentaires d'autres clients.
  8. Vérifier la correspondance de la description du gîte et des conditions de réservation avec ce qui est proposé personnellement.
  9. Ne pas confondre hôtel et chambres d'hôtes: choisir en fonction de son mode de vie, qui devrait s'harmoniser le mieux possible avec celui du propriétaire. Par exemple, si on aime rentrer tard la nuit, vérifier que cela soit possible sans déranger.
  10. Dialoguer avec les propriétaires, baser son choix sur leur personnalité: il faudrait qu'ils nous inspirent de la sympathie, ou au moins de la confiance. En fait, il est essentiel de se sentir à l'aise durant ses vacances.

Sur le même sujet