Google + ou Facebook, qui est le meilleur?

Malgré ses mérites, Facebook est envahissant, effronté, impertinent, illogique, fourvoyant. Google + : discret, respectueux, pertinent, logique, ergonomique

Les bienfaits de Facebook en politique

Facebook a des mérites incontestables. Il a joué un rôle très important lors des récentes révolutions arabes, aidant Tunisiens et Egyptiens à exprimer leur ras-le-bol, tout en se coalisant et en organisant la révolte grâce à sa fonction de forum ouvert, de véhicule efficace et gratuit d'informations, idées et plans d'action politique. En Italie, récemment, Facebook a été utilisé pour demander aux téléspectateurs de s'exprimer en directe télévisée sur des questions essentielles comme le retardement du départ à la retraite, pour les travailleurs, et l'anticipation du même départ, pour Berlusconi. Le succès a été retentissant, avec des centaines de milliers de téléspectateurs utilisant Facebook comme un instrument de démocratie directe , à l'instar d'un référendum instantané.

Un outil formidable pour créer, rétablir ou renforcer de liens interpersonnels

Facebook permet de retrouver ou d'être repêché par des amis qu'on avait perdus de vue; toute relation humaine peut bénéficier de cet incroyable réseau. Même lors d'une catastrophe naturelle, Facebook a été déjà utilisé pour promouvoir et organiser les actions de secours volontaire et bénévole.

Le revers de la médaille : Facebook envahissant

D'abord il y a ces "incontournables" e-mails que ce réseau social vous envoie à longueur de journée: "la chatte de Liliane a accouché", "Régis est devenu ami de Myrtille", "Philippe a commenté la photo de Jérôme", "Amandine vous invite au concert de "bongo bongo", à 1000 km de distance. Idem pour votre mur Facebook; si on n'a pas le temps de le nettoyer, il sera plus écrabouillé que celui d'une toilette à la gare centrale.

Un réseau effronté

L'adresse mail qu'on a communiquée à Facebook, c'est comme si on l'avait écrite en caractères lumineux sur la tour Eiffel: un nombre incroyable de spammeurs s'en empare. Force est de conclure que quelqu'un la leur a communiqué. Facebook a beau le nier, on reçoit des mails publicitaires qui sont en relation avec le secteur d'activité des entreprises pour lesquelles on a créé une page sur son compte Facebook.

Impertinent

Facebook communique tout et n'importe quoi, il est très difficile de cibler la communication qu'on veut recevoir. On a l'impression de subir un flux d'information qui, souvent, n'a presque aucun intérêt.

Illogique

L'ergonomie du site, la manière dont les flux d'information sont organisées, gérés et partagés, a des marges d'amélioration évidentes

Fourvoyant

Si on cherche un camping pour les vacances, Facebook a peu d'utilité. Chaque fois qu'on le consulte, on risque de gaspiller son temps, car il est difficile de se focaliser sur une cible quelconque et d'obtenir des informations rapidement et précisément. Qui plus est, ce mélange d'utilisateurs qui draguent, cherchent à se faire connaître, à nouer des amitiés ou à trouver des copains pour partager leurs passions, rend l'utilisation de Facebook assez tortueuse pour ceux qui ont un but précis. On a l'impression que Facebook tend à vous considérer autant intéressé à ce qui se passe sur le réseau, que l'un des membres de la communauté d'étudiants universitaires qui en a été le berceau. Le problème, c'est que eux, ils étaient intéressés à nouer des amitiés dans leur campus, à mieux connaître ceux qui avaient des affinités ou partageaient les mêmes intérêts, alors qu'un internaute adulte qui travaille, au bureau ou à la maison, a souvent peu d'intérêt à connaître du monde via le Web.

Google Plus, le réseau social discret

En fait, Google Plus n'utilise presque jamais votre e-mail pour vous notifier telle ou telle autre nouveauté de votre réseau. Pour apprendre ce qu'il y a de nouveau, notifications, ajouts d'amis, réponses à articles et commentaires, il faut se connecter à son compte Google.

Google plus, respectueux de votre vie privée

Avec Facebook, votre boss peut découvrir vos opinions politiques, et comprendre beaucoup de votre vie privée. Google Plus vous permet d'organiser votre réseau en cercles : la famille, les amis, les connaissances, ceux qu'on suit sur le réseau sans les avoir jamais rencontrés. Ceux qui appartiennent à un cercle ne peuvent pas voir ce que vous faites dans les autres cercles, ni leurs membres.

Un réseau pertinent

L'organisation en cercles, la facilité à retrouver les pages Web qu'on a aimées, et même à les effacer de la liste, l'ergonomie du site, les explications et les aides à l'utilisation qui s'affichent continuellement, font des Google Plus un outil beaucoup plus efficace pour atteindre n'importe quel but via sa communication virtuelle. Surtout si on est un professionnel du Web, ou si on utilise le réseau pour des fins professionnelles de divulgation, recherche d'informations, communications avec ses clients ou fournisseurs, promotion de ses produits ou services.

Google Plus, logique et ergonomique

C'est le fonctionnement même de Google Plus, son ergonomie, la manière dont les données et les outils sont organisés qui le rendent plus efficace et agréable que Facebook. Essayez-le et vous verrez.

Sur le même sujet