HHO à hydrogène et aimant: économie de carburant ou arnaque?

L'éclosion de sites web qui bonimentent des produits miraculeux comme l'HHO pour économiser du carburant est directement proportionnelle au prix du pétrole.
117

Ça y est, de nouveau. Il faut presque un emprunt hypothécaire pour faire le plein à toutes les voitures de sa famille et chauffer sa maison pour l'hiver. Pas de souci: bientôt, un ami s'empresse de vous faire partager, avec une ardeur à faire envie au plus zélé des missionnaires, la découverte technologique qui va sauver ses finances de la menace pétrolière: l'HHO ou les aimants. Voilà deux exemples édifiants, qui vous aideront à économiser non pas du carburant mais votre argent, et peut-être à convaincre votre ami sans compromettre l'amitié.

L'aimant sur le collecteur pour une économie d'essence ou de gasoil de 20%

Le principe est simple: il suffit d'installer, en cinq minutes, un aimant spécial sur le collecteur de gasoil ou d'essence de sa voiture. Lorsque le mélange d'air et de carburant passe par le collecteur pour aller dans le moteur, le camp magnétique produit par l'aimant qu'on a installé sur le tuyau ionise les molécules du carburant. Le ions augmentent les écarts entre ces molécules, permettant aux molécules d'oxygène de mieux se faufiler entre elles lors de la combustion. Celle-ci sera donc plus efficace, le carburant brûlera de manière optimale, produisant davantage d'énergie cinétique et donc de puissance pour le moteur. Simple, non?

On peut acheter en ligne ce type d'aimant, pour un peu moins de 20 euros. Ce n'est pas sûr que le principe fonctionne, il y a des avis divergents sur le web. Il se peut que cela dépende du type de l'installation et de de sa conformité au moteur. En Italie, une entreprise appelée "Tucker" appliquait la même technologie, installée sur un tuyau à connecter sur le collecteur de sa chaudière à gaz domestique. Grâce à un puissant martelage télévisé, environ 30 000 Tucker ont été vendus pour la bagatelle de 7000 euros chacun. "Vu à la télé" est la meilleure garantie d'efficacité et rentabilité, non? Au point qu'il fut proposé, à ceux qui voulaient saisir pleinement cette merveilleuse opportunité, d'acheter immédiatement un ou plus Tucker pour les revendre, plus cher, à son entourage.

La conclusion? Onze ans et quatre mois de prison pour Marco Eusebi, PDG et fondateur de Tucker, et 1000 euros de remboursement (partiel) aux 800 acheteurs qui l'avaient assigné en justice.

Il faut dire que les aimants pour l'économie d'essence ou de gasoil vendus en France, ont au moins le mérite d'avoir un prix contenu. L'écart entre les niveaux d'instruction des deux peuples, favorable aux Français, devrait les rendre moins faciles à escroquer. En tout cas, la Federal Trade Commission , commission étatique des USA préposée à la protection des consommateurs, exclut catégoriquement que les aimants puissent économiser du carburant, qu'il s'agisse d'essence, gasoil ou GPL.

Economie d'essence ou de gasoil grâce à l'hydrogène avec l'HHO

C'est la promesse de l'HHO. On sait qu'on peut produire l'hydrogène à partir de l'eau, grâce à l'électrolyse, un procédé qui sépare les atomes d'hydrogène de ceux d'oxygène. Pour 129 euros, le dispositif de HHO utilise l'énergie électrique de la batterie pour extraire l'hydrogène de l'eau contenue dans un petit réservoir. Le précieux combustible est ensuite injecté dans le connecteur d'alimentation du carburant.

L'hydrogène est effectivement un espoir d'énergie écologique et pas chère. George Bush avait à maintes reprises évoqué la création d'une économie à hydrogène, qui aurait bientôt délivré les USA de l'esclavage du pétrole. BMW a loué au gouvernement allemand une petite dizaine de ses berlines de luxe avec un moteur à combustion, semblable au moteur à essence, alimenté exclusivement à hydrogène. Toyota, Honda, General Motors, Mercedes et bien d'autres constructeurs ont réalisé leur prototype à hydrogène, avec moteur électrique alimenté par des cellules à combustible, en anglais fuel cells .

Ballard Power Systems, canadienne, contrôlée par Mercedes et Ford, est le leader mondial des moteurs à cellule à combustible (hydrogène) pour automobiles. Le cours de son action a chuté d'environ 90% après 2003. En cette année, après avoir investi des milliards de dollars dans les fuel cells, moyennant l'effort généreux de milliers de techniciens, les plus grands constructeurs de voitures ont perdu tout espoir de pouvoir produire de l'hydrogène à prix compétitifs.

Les physiciens et les lois de la physique, soulignent qu'il faut plus d'énergie pour créer le gaz, que l'énergie que le gaz apporte. En d'autres termes, la production d'énergie du système HHO est inférieure à sa consommation. Plus important encore, l'alternateur d'une voiture ne peut pas générer assez de courant pour produire une quantité d'hydrogène suffisante à diminuer de manière appréciable la consommation. Sinon, les constructeurs de voitures proposeraient le HHO, au moins en option. En fait, pour produire l'hydrogène à partir de l'eau via l'électrolyse, il faut environ deux Euros d'électricité pour l'équivalent énergétique d'un litre de pétrole. De surcroît, il y a le coût des moteurs à pistons (BMW) à hydrogène, ou à cellules à combustible: environ 150 000 euros pour chaque unité. Le miracle du dispositif HHO réside dans l'économie de carburant, ou dans le fait qu'il trouve des acheteurs? Car il est toujours efficace avec un seul type de liquide: celui de nos comptes bancaires.

Comment éviter arnaques et escroqueries?

Il faut savoir que, juridiquement, on est beaucoup plus susceptibles d'être poursuivi en justice si on produit du fromage de vache en le vendant comme fromage de brebis, que si l'on vend un dispositif dont on publicise la capacité de réaliser une économie de carburant considérable, alors qu'il est totalement inefficace. Par contre, si on publie sur le Web un article affirmant que par exemple la Toyota hybride Prius, ou la Peugeot 3008 diesel hybride, ne réalise aucune économie de carburant, on sera vite assigné en justice par leur constructeur.

Donc: le dispositif miraculeux "Roulez à l'eau" vous a persuadé? Cherchez dans Google: "Roulez à l'eau" plus "arnaque" ou "escroquerie". Si son fabricant permet aux internautes d'écrire sur blogs et forums que, au lieu de rouler, ils ont été roulés, c'est parce qu'il n'a rien à défendre.

Pourquoi les gens se laissent avoir?

Il y avait une attraction foraine qui promettait de montrer à ses clients une "charmante gitane dans la baignoire, sans slip, sans rien". La gitane était en effet complètement nue, hormis... son filtre. Il s'agissait bel et bien d'une cigarette qui flottait dans une baignoire. Comment ce forain malhonnête a pu éterniser son arnaque au point de devenir fameux? C'est simple: personne n'avait l'humilité d'admettre qu'il avait été dupé. Au contraire, tout le monde encourageait ses amis à faire la même expérience, pour ne pas risquer d'être considéré le seul imbécile du groupe.

De surcroît, il y a ceux qui voient des complots partout. Si on leur demande pourquoi les constructeurs de voitures n'ont pas adopté un dispositif qui réalise une telle économie de carburant pour un prix si réduit, ils répondront incessamment que les constructeurs se sont mis d'accord avec les compagnies pétrolières pour se partager les profits énormes du pétrole. Alors pourquoi les plus grands constructeurs de voitures, qui sont au Japon et en Allemagne, deux pays qui n'ont aucune compagnie pétrolière, n'adopteraient pas le HHO?

Sur le même sujet