Référencement d'un article, recette aux cinq astuces

Voulez-vous que votre article grimpe dans les classements des moteurs de recherche? Cinq astuces simples pour un référencement efficace.

Au préalable, il faut savoir que, si le contenu de votre article vaut peu ou rien, même le référencement d'article le plus approprié ne pourra améliorer que marginalement sa position dans les moteurs de recherche et/ou sa popularité sur la toile. Par contre, si l'article a des qualités, une stratégie de référencement perspicace améliore énormément son classement dans tout moteur de recherche, tout en le soumettant à l'attention de ceux qui sont plus susceptibles de l'apprécier.

Supposons maintenant de vouloir écrire un article qui présente la recette d'un soufflé d'aubergines au fromage et vin blanc.

1. Le titre: choisir des mots clés pertinents et pas trop compétitifs, donc faciles à conquérir.

D'abord l' optimisation du titre ou title . Par exemple, «Recette de soufflé d'aubergines au fromage et vin blanc» est améliorable, car pour «aubergines» il y a beaucoup plus de compétition que pour «aubergine», et donc est plus difficile à conquérir. De surcroît, les recherches sur un mot-clé se concentrent généralement à 60% sur le singulier et à 40% sur le pluriel, même lorsque ce dernier est plus pertinent et correct. Regardez Google Trend pour «aubergine(s)» . De la même manière, «fromage» est trop général, donc subit trop de compétition; «Conté» est beaucoup plus facile, vous pourrez expliquer dans le texte de l'article qu'on peut remplacer le Conté par tout fromage semblable. «Vin blanc» est ciblé par une multitude de sites, mieux «Bordeaux blanc», qui pourra vous faire gagner un bon positionnement pour des mots comme «recette de Bordeaux», attirant ceux qui recherchent la gastronomie de Bordeaux la ville.

2. Le chapeau, qui, sur la plupart des sites d'articles, devient la description affichée par les moteurs de recherche sous le titre.

Il suffit de savoir que Google prend en compte seulement 180 caractères, donc inutile et contre-productif de les excéder. Un site peut bien se positionner sur un mot-clé même lorsque celui-ci est contenu uniquement dans la description, surtout s'il est peu compétitif.

3. Le texte de l'article

La densité optimale des mots-clés est d'environ un mot ou phrase-clé tout les 100 mots, donc 1% pour chaque mot ou phrase clé. Exemple : on cible six mots ou phrases clés avec un article de 600 mots: six fois six, donc 36 mots ou phrases clés. Le gras et même l'italique pour les mots clés aident. Toute exagération est contre-productive.

4. Les liens hyper-textuels

On peut considérer l'article ou page web comme une remontée mécanique, les classements des moteurs de recherche comme la montagne, et les liens comme l'électricité, ou «jus». Le jus lui vient des liens qu'il reçoit d'autres pages web. Chaque lien effectué vers une autre page provoque une déperdition de jus. Il en découle qu'il ne faut pas être prodigue de liens vers d'autres pages externes au site. Qui plus est, les moteurs de recherche pourraient soupçonner que l'on veuille promouvoir artificiellement les sites auxquels on fait des liens et pénaliser votre article. En règle générale, il convient de faire des liens à d'autres sites seulement quand ceux-ci apportent une vraie valeur ajoutée à votre article. En fait, plus le contenu d'une page web a de la valeur, plus elle est susceptible d'attirer de liens pointant vers elle, donc du jus. C'est électrisant, non? Il faut savoir bien doser ses ingrédients, comme pour le soufflé.

5. Le référencement des images de l'article

Appelez l'image, par exemple, «recette-aubergine», avec légende (attribut alt) «soufflé d'aubergine», puisque même les noms des images ont une influence sur le référencement, sans compter le fait qu'il y a des sites qui reçoivent plus de 10% de leur visiteurs grâce à Google Images. Les légendes (ou attributs alt) sont d'autant plus efficaces qu'elles reprennent le nom de l'image, même partiellement.

J'espère que vous saurez profiter de cette recette, si non pour le référencement, au moins pour le... soufflé d'aubergines!

Sur le même sujet