Le retour du clafoutis

Avec le retour de beaux jours et des fruits sur les étals des marchés, la formule clafoutis redevient à la mode... et se décline à l'infini !
65

"Au commencement", le clafoutis traditionnel était un dessert à base de cerises, de lait, d’œufs, de sucre et de farine. Il s’est par la suite démocratisé et modernisé peu à peu… On a remplacé les cerises par d’autres fruits. Puis on a même inventé les clafoutis salés ! Aujourd’hui, le clafoutis revient à la mode, surtout au printemps, sous des formes parfois innovantes et toujours délicieuses.

Clafoutis traditionnels aux fruits

Commençons donc par le début… En matière de tradition, le roi des clafoutis est forcément le clafoutis aux cerises. Il est conseillé de ne pas retirer les noyaux afin que les fruits conservent toute leur saveur. On sélectionnera des cerises noires, plus riches en goût et moins acides.

Pour la préparation, on mélange 20 cl de crème avec 3 œufs et 3 cuillères à soupe de sucre. On pourra ajouter un sachet de sucre vanillé ou un peu de cassonade pour enrichir le goût.

Beurrer un plat à gratin allant au four et y déposer les cerises. Recouvrir de la préparation liquide.

L’art du clafoutis réside particulièrement dans sa cuisson. Il faut éviter de le faire trop cuire afin qu’il ne soit pas semblable à un flan.

Le petit plus : gratiner un clafoutis

Il est toujours sympathique d’ajouter une petite note d’originalité en gratinant un clafoutis.

Rien de plus simple : une fois que la préparation liquide est versée, il suffit de saupoudrer un mélange de sucre et de céréales (avoine, quinoa,…) ou fruits secs (amandes effilées, noisettes en petits morceaux).

Et pourquoi pas des copeaux de chocolat ? Dans le cas d’un clafoutis aux abricots, on envisagera par exemple d’ajouter des copeaux de chocolat blanc à la mi-cuisson.

Clafoutis aux légumes

Avec des légumes, on adoptera le même principe : découper les légumes en morceaux, les déposer dans un plat à gratin beurré, verser la préparation aux œufs et gratiner avec un peu de fromage. Selon les légumes sélectionnés, on utilisera emmental, parmesan râpé, ou encore fromage de chèvre.

Quelques idées : un clafoutis printanier avec des petits pois-carottes / haricots verts, un clafoutis estival avec des légumes du soleil de type tomates, aubergines, courgettes, un clafoutis des grands froids avec potiron ou autres courges.

La préparation clafoutis se marie également très bien avec le jambon. On imaginera par exemple un clafoutis jambon / champignons.

Clafoutis à la poêle

L'absence de four ne pose aucun problème à l'élaboration du clafoutis. On n'y pense pas forcément, mais la poêle constitue une très bonne méthode de cuisson, à condition de disposer d'un couvercle hermétique.

Préparer la pâte : mélanger deux œufs, 25 cl de lait et une cuillère à soupe de farine.

Faire fondre du beurre à feu doux dans une poêle. Déposer les fruits ou les légumes et les faire doucement revenir. Puis verser la préparation. Régler la température à feu très doux et placer le couvercle sur la poêle. Laisser cuire, sans ouvrir, une vingtaine de minutes.

Découvrir et sortir le clafoutis avec une spatule, en le préservant le plus possible. A déguster immédiatement. Cette formule peut être adoptée pour clafoutis sucré ou clafoutis salé. Il suffit juste d’ajouter du sucre dans la préparation s’il s’agit d’un clafoutis aux fruits.

Le clafoutis à la poêle se déguste cependant de préférence chaud ou tiède.

Le clafoutis est un plat qui se mange... chaud, tiède ou froid. Constitué d'aliments à la fois sains et digestes, il marie facilité, saveur et originalité. Un plat tout à fait adapté aux pique-niques printaniers et estivaux à venir...

Sur le même sujet