user_images/207362_fr_50416_1294.jpg

LUDOVIC DUBS

Publié dans : Les articles Famille & Relations de Ludovic Dubs

Comment pratiquer une sodomie ?

Le sexe anal est un acte simple, à portée de tous, mais qui demande un certain savoir-faire pour ne pas être douloureux.

La sodomie a pour but d'introduire le sexe d'un homme ou un sex toy dans l'anus d'une autre personne, afin de procurer un plaisir pouvant aller jusqu'à l'orgasme.

L'anus étant une zone extrêmement réactive au stress, il est préférable de comprendre le mécanisme de la sodomie et de suivre quelques conseils afin de ne pas faire mal à son partenaire.

La sodomie, un plaisir interdit

Souvent diabolisée, la sodomie est perçue comme un acte sexuel honteux. Pourtant, cette pratique ne date pas d'hier et était très fréquemment pratiquée. Pourquoi alors est-elle devenue si honteuse? Tout simplement, car cette pratique permettait à la femme de ne pas tomber enceinte!

Eh oui, dans des époques beaucoup plus anciennes, le préservatif n'existait pas et les moyens de contraception non plus. Du coup, la sodomie est devenue un acte sexuel permettant d'avoir du plaisir sans le risque de l'enfantement. Bien utile dans les époques où il était parfois difficile de nourrir sa propre famille.

Cependant, l'Eglise, qui était puissante et qui régnait avec une main de fer, voyait d'un mauvais œil cette pratique sexuelle à la contraception naturelle. Elle diabolisa donc la sodomie en la condamnant dans la Bible et en assurant l'Enfer à toutes personnes pratiquant le sexe anal.

Aujourd'hui, la sodomie est beaucoup moins diabolisée, et 73% des femmes disent la pratiquer. Cependant, le sexe anal reste encore difficilement avouable, car le lavage de cerveau, imposé par les religions, a laissé des sillons profonds dans la conscience humaine. La crainte d'être mal jugé, d'aller en enfer, mais aussi d'avoir mal.

L'anus, une zone érogène méconnue

Le sphincter est un muscle très contracté qui peut faire mal s'il n'a pas été détendu au préalable. Comme tous les muscles, il est très sensible au stress et aux émotions. Ainsi, la sodomie devra se faire dans un climat de confiance et de plaisir partagé, pour que ce muscle se détende et laisse place à une zone érogène peu sollicitée.

En effet, la sodomie ayant été très longtemps diabolisée, beaucoup ne connaissent pas cette zone érogène et la découvrent parfois maladroitement.

Comme toutes les zones érogènes du corps humain, si elle est bien maîtrisée, elle peut apporter d'énorme plaisir. Il suffit pour cela de savoir détendre le sphincter et de réveiller cette zone érogène.

Le sexe anal est un plaisir qui se prépare

Comme le sphincter est un muscle naturellement très contracté, il est préférable de le détendre. Pour ce faire, il est conseillé d'y aller étape par étape pour que celui-ci se relâche et laisse pénétrer sans douleur. Ainsi, la sodomie n'est pas forcément conseillée dès le début, mais peut-être le jeu de préparatif:

- en caressant l'anus avec quelques doigts;

- en faisant pénétrer un doigt, puis deux, sans trop bouger;

- en utilisant des sex-toys, comme des godes de différents diamètres, allant du plus fin au plus ressemblant à un sexe d'homme en érection.

Avec le temps, votre partenaire va apprendre le plaisir anal et donc être moins stressé lors de la sodomie. En outre, l'anus se sera dilaté, ce qui permettra une pénétration moins douloureuse et surtout un plaisir beaucoup plus intense.

Comment pratiquer une sodomie?

1- Votre partenaire devrait prendre une douche au préalable pour se sentir "propre". Cela évitera de stresser (et donc de contracter le sphincter) sur la "netteté" de cette zone érogène.

2- Des caresses, voire un massage sensuel, permettront de détendre davantage votre partenaire. N'oubliez jamais, plus la personne est détendue et plus son anus le sera!

3- Réveiller la zone érogène.

a. Caresser la zone du périnée (entre la vulve et l'anus) ou, chez les hommes, la zone prostatique (entre les couilles et l'anus).

b. Carresser l'anus.

c. Lécher l'anus. Cette pratique, aussi appelée "feuille de rose", est très appréciée.

d. Doigter l'anus avec un doigt, puis deux, en utilisant un gel lubrifiant. Ne pas trop bouger au début, puis faire de léger va et viens par la suite.

4- Positionner le gland sur l'anus et le frotter doucement contre celui-ci.

5- Faire une pression douce, mais ferme pour faire pénétrer le sexe dans l'anus.

6- Faire de petit va et viens, sans sortir le sexe.

7- Aller plus en profondeur et laisser le plaisir vous gagner, en suivant les directives de la personne qui se fait prendre.

Quelques conseils

La levrette est souvent la position qui assure un meilleur plaisir pour la sodomie. Cependant, il est préférable de tester différentes positions pour voir quelle position sexuelle apporte le meilleur confort à votre partenaire. En effet, certaines personnes prendront plus de plaisir en position du missionnaire...

L'utilisation d'un gel lubrifiant est indispensable pour pratiquer la sodomie. Celui-ci va non seulement permettre, une meilleure glisse du sexe, mais aussi une meilleure dilatation de l'anus. Les gels à base d'eau sont à éviter, car, au bout de quelques minutes, les effets lubrifiants disparaissent. Il est préférable d'utiliser un gel à base de silicone qui apporte un maximum de confort, de sécurité et qui est tout à fait adapté au préservatif!

Source : Wikipédia - Doctissimo...

À propos de l'auteur

user_images/207362_fr_50416_1294.jpg

LUDOVIC DUBS

Auteur depuis 2007, mon livre "Allez au diable !" a été
  • 45

    Articles
  • 13

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!