user_images/207362_fr_50416_1294.jpg

LUDOVIC DUBS

Publié dans : Les articles Famille & Relations de Ludovic Dubs

Comprendre la masturbation masculine.

Ce n'est pas qu'un simple plaisir solitaire égoïste et sans but. Cet acte a plusieurs vertus pour l'homme, mais aussi pour le couple.

La masturbation masculine reste souvent un grand tabou. Les parents n'arrivent souvent pas à trouver les mots pour rassurer leur fils, et, au sein du couple, cet acte peut-être assimilé à une frustration sexuelle.

Pourtant, tout comme l'apprentissage de la marche, la découverte du plaisir solitaire chez les hommes est totalement naturelle. En outre, la masturbation, aussi appelée "branlette", reste un acte qui perdure dans la vie de l'homme, car elle répond à plusieurs mécanismes biologiques mais aussi psychologiques.

La masturbation chez l'adolescent

À la puberté, les testicules jouent un rôle important dans la préparation du corps masculin. En effet, les testostérones influent sur la voix qui devient plus grave, déclenchent la pilosité et mettent en marche l'organe reproducteur. Résultat, le jeune homme voit son corps se modifier, mais commence à ressentir ses premiers émois charnels.

Le désir physique monte, mais la masturbation, elle, n'est pas innée. En effet, certains jeunes hommes découvriront des tâches, dans leurs sous-vêtements au lever du lit, sans en comprendre la raison – les fameuses éjaculations nocturnes –, tout comme les jeunes femmes et leur première menstruation, ces garçons peuvent alors parfois s'inquiéter.

Le garçon découvrira l'acte de la masturbation par plusieurs procédés. Le premier est souvent la découverte du plaisir en frottant son pénis sur son lit ou en passant son gland sous le jet de la pomme de douche.

Par la suite, grâce aux échanges entre copains ou après avoir visionné un film X, le jeune homme découvre la technique pour se masturber. Cette découverte est un vrai tournant dans la vie du jeune garçon qui trouve enfin une solution – agréable – à ces tensions biologiques qui le torturaient.

C'est à cette phase que le jeune homme apprendra à utiliser son pénis – parfois plusieurs fois par jour – et à comprendre comment augmenter ses orgasmes et les canaliser.

Ainsi, comme cet apprentissage se fait seul, tous les hommes ne se masturbent pas de la même manière et gèrent leur éjaculation différemment.

La masturbation chez l'homme

Durant toute sa période de célibat, l'adolescent continue à pratiquer la masturbation afin de se libérer de ses tensions sexuelles.

Alors pourquoi l'homme continue-t-il de se masturber une fois en couple ?

Il faut savoir que les hommes ne sont pas tous égaux face à Dame Nature. Certains peuvent avoir le besoin de se masturber régulièrement, parfois plusieurs fois par jour, et d'autres ne la pratiqueront qu'à de rares occasions, parfois moins d'une fois par mois.

L'homme continue à se masturber pour différentes raisons :

- cela permet de vivre des fantasmes qui ne peuvent être réalisés ;

- cela permet de baisser les tensions sexuelles, parfois plus fortes chez certains individus ;

- cela permet aussi d'apprendre ou de réapprendre à canaliser ses éjaculations.

Ce dernier point est très important. En effet, la masturbation ayant été apprise de façon solitaire, l'homme y cherchait un plaisir simple et facile. Une fois en couple, le plaisir doit être partagé et devient même un défi pour l'homme – et son égo de mâle –, celui de donner des orgasmes à sa ou son partenaire.

La pratique régulière de la masturbation est alors un moyen d'apprendre à éjaculer moins rapidement, mais aussi de baisser les tensions sexuelles qui peuvent être trop fortes avant un rapport charnel et qui sont donc souvent responsables d'éjaculation précoce. Eh oui, certains hommes se masturbent même avant le rapport charnel. Ainsi, la tension sexuelle est moins intense, et la durée peut s'en retrouver allongée. Chose non négligeable, quand on sait que l'orgasme féminin est plus long à venir que chez les hommes.

Au final, la masturbation est un bienfait pour l'homme, mais aussi pour le couple. Elle permet de se sentir bien en tant qu'homme, mais aussi en tant qu'amant !

Un plaisir pas si solitaire

La masturbation peut aussi faire partie de jeux sexuels au sein du couple.

Il suffit pour cela d'apprendre à masturber votre compagnon. En effet, comme chaque homme se masturbe différemment, il est inutile de faire pareil pour tous. Il faudra donc prendre le temps de demander à votre compagnon comment il fait pour se procurer du plaisir en se masturbant. Lui seul pourra vous dire quelles sont les zones douloureuses ou agréables et comment prendre son sexe entre vos mains pour lui faire donner un maximum de plaisir.

Comme toute pratique, la masturbation ne doit pas devenir trop compulsive et trop présente au point d'isoler la personne ou de diminuer les rapports sexuels dans le couple. Car tous les abus ne sont pas bons.

Cependant, la masturbation ne comporte aucun risque pour la santé, comme on a pu l'entendre à une époque. Cela ne rend pas sourd, bien au contraire, cette pratique a même des effets bénéfiques sur le corps. Des études prouvent que la masturbation régulière permet même de mieux préserver sa prostate...

La masturbation est donc naturelle et bienfaitrice pour l'individu, pour le couple et même pour le corps !

Source : Wikipédia - Doctissimo - Psychologie Mag...

À propos de l'auteur

user_images/207362_fr_50416_1294.jpg

LUDOVIC DUBS

Auteur depuis 2007, mon livre "Allez au diable !" a été
  • 45

    Articles
  • 13

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!