Comment conduire sur du verglas?

L'hiver arrive et avec lui le verglas. Une conduite adaptée vous permettra de continuer à utiliser votre voiture en toute sécurité.
18

Le verglas est un phénomène climatique provoqué par un temps humide associé à des températures qui sont descendues à au moins 4 °C. Attention, le vent peut influer sur la température. Ainsi, une température extérieure de 6 °C peut-être en réalité beaucoup plus basse. Résultat: l'humidité sur la route peut former des plaques de verglas, juste à cause d'un vent trop violent.

La conduite à adopter

1- Le conseil le plus important est d'adopter une conduite souple. Une vitesse trop importante ou une conduite sportive sont l'assurance de finir dans un fossé!

2- Privilégiez le frein moteur. Ainsi, vos roues ne se retrouvent pas bloquées et vous diminuez les risques de déraper sur une plaque de verglas.

3- Si vous devez utiliser vos freins, faites-le par petits coups en prévoyant des distances de freinage plus longues.

4- Démarrez en deuxième pour une accélération plus douce, ce qui permet de garder une meilleure adhérence sur le sol.

5- Manœuvrez votre volant de façon plus lente. Il faut absolument éviter de tourner votre volant de façon trop brutale ou rapide, quitte à prendre votre temps dans les ronds-points ou aux carrefours.

Comment réagir si vous glissez sur une plaque de verglas?

1- Gardez votre calme! Si vous perdez votre sang-froid, vous allez paniquer et faire n'importe quoi. Il suffit, parfois, de pas grand-chose pour reprendre le contrôle de votre véhicule.

2- Oubliez le freinage d'urgence, appris à l'auto-école, car vous risquez d'aggraver la situation! Le maitre mot sur du verglas: on ne freine jamais! D'où la nécessité de garder son calme.

3- Suivant la situation, les seules pédales autorisées sont l'embrayage ou l'accélérateur! L'embrayage peut permettre à votre voiture de ralentir, sans bloquer les roues, et de retrouver une meilleure adhérence à la route. Votre accélérateur peut permettre à votre voiture de trouver l'énergie nécessaire pour reprendre une nouvelle direction. Bien sûr, l'accélérateur est à utiliser avec douceur, inutile de mettre le pied au plancher et de vous retrouver propulsé dans le fossé opposé!

4- Dernier conseil et pourtant très important bien qu'il n'ait l'air de rien: regardez où vous voulez aller. Si votre regard est figé sur le trottoir ou sur le fossé, vous avez 90 % de chance de diriger votre voiture dans cette direction. La technique est simple, mais demande beaucoup de sang-froid: regardez la route. Votre cerveau va, de lui-même, donner les ordres nécessaires à vos bras pour redresser la voiture dans la direction de vos yeux. C'est magique et ça marche !

Les conseils pour conduire en toute sécurité

1- Adoptez votre conduite à la situation climatique.

2- Investissez dans des pneus neige pour l'hiver. Ils ont fait leurs preuves et vous investissez pour votre sécurité. Des pneus neige vous reviendront moins cher que l'intervention d'un dépanneur et d'un remorquage.

3- Si vous avez la possibilité, préférez rouler par temps sec. Là où il n'y a pas d'eau sur les routes, il ne peut y avoir de plaques de verglas!

4- Évitez, dans la mesure du possible, de faire passer vos roues sur une zone qui brille ou sur ce qui ressemble à une plaque sombre. Ce sont souvent des plaques de verglas qui peuvent être évitées si votre conduite est appropriée.

Source : Autoplus - Preventionroutiere.asso.fr

Sur le même sujet