Comprendre et tout savoir sur les MST

Là où il ne devrait y avoir que plaisir et/ou amour s'immisce parfois une maladie sexuellement transmissible, ou MST. Alors, comment les reconnaître?
267

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) ou infections sexuellement transmissibles (IST) étaient autrefois appelées "maladies vénériennes" ou "maladies de Vénus".

Elles sont au nombre de sept: Sida, hépatite B, herpès génital, blennorragie, chlamydiose, syphilis, condylomes.

Ces maladies peuvent parfois être sans symptômes apparents ou avec des symptômes très discrets. Mais en cas d'écoulement, de perte malodorante, de démangeaison, de sensation de brûlure, d'apparition de boutons ou de lésions sur les muqueuses (sexe/anus/bouche), il est primordial de consulter un médecin dans les plus brefs délais. Pourquoi? Une MST, avec ou sans symptômes, est contagieuse et peut amener à des risques de cancer, de stérilité, etc., si elle n'est pas traitée à temps. En outre, les MST provoquent des lésions sur les muqueuses et augmentent le risque de contracter le VIH/Sida.

Dans la plupart des cas, une MST se soigne facilement et rapidement, surtout si elle est dépistée dans un temps raisonnable.

VIH/Sida

Symptômes : néant ou état grippal.

Transmission : voie sanguine et voie sexuelle. (Virus contagieux et mortel.)

Incubation : de 15 jours à 3 mois.

Dépistage : prise de sang.

Soin : aucun médicament actuel ne guérit le Sida.

Prévention : préservatif – une trithérapie existe après un rapport à risque – aucun vaccin existant.

Baiser avec la langue sans plaies (SP) = risque zéro.

Fellation/cunnilingus/anulingus (SP) = risque modéré.

Pénétration vaginale/anale (SP) = risque élevé.

Hépatite B

Symptômes : néant ou fatigue et fièvre.

Transmission : voie sanguine et voie sexuelle. (Très contagieux.)

Incubation : de 60 à 90 jours.

Dépistage : prise de sang.

Soin : des médicaments existent, mais le virus sera toujours plus ou moins présent suivant les individus.

Prévention : préservatif – un vaccin existe !

Baiser avec la langue (SP) = risque élevé.

Fellation/cunnilingus/anulingus (SP) = risque élevé.

Pénétration vaginale/anale (SP) = risque élevé.

Herpès génital

Symptômes : douleur, brûlure, plaies ou petites cloques sur le pénis ou la vulve.

Transmission : voie sexuelle, même sans pénétration. (Très contagieux.)

Incubation : de 2 à 21 jours.

Dépistage : prélèvement local.

Soin : (voir hépatite B).

Prévention : préservatif.

Baiser avec la langue = risque élevé.

Fellation/cunnilingus/anulingus = risque élevé.

Pénétration vaginale/anale = risque élevé.

Blennorragie/gonocoque/chaude-pisse

Symptômes : écoulement de pus jaunâtre de la verge, brûlure en urinant, perte vaginale.

Transmission : voie sexuelle. (Contagieux.)

Incubation : de 3 à 5 jours.

Dépistage : prélèvement génital à l'aide d'un long et fin coton-tige.

Soin : antibiotique en une injection intramusculaire. Se soigne facilement et rapidement.

Prévention : préservatif.

Baiser avec la langue (SP) = risque zéro.

Fellation/cunnilingus/anulingus (SP) = risque zéro.

Pénétration vaginale/anale (SP) = risque élevé.

Chlamydiose

Symptômes : néant ou perte vaginale.

Transmission : voie sexuelle. (Contagieuse.)

Incubation : de 2 à 6 semaines.

Dépistage : prélèvement génital.

Soin : antibiotique durant environ 1 semaine. Se soigne facilement et rapidement.

Prévention : préservatif.

Baiser avec la langue (SP) = risque zéro.

Fellation/cunnilingus/anulingus (SP) = risque zéro.

Pénétration vaginale/anale (SP) = risque élevé.

Syphilis

Symptômes : petites plaies ou chancres au niveau génital, anal ou buccal, ganglions, taches rosées.

Transmission : voie sexuelle, même sans pénétration. (Très contagieux.)

Incubation : de 3 à 4 semaines.

Dépistage : prise de sang.

Soin : pénicilline en une injection intramusculaire. Jusqu'à 3 injections si prise tardivement. Se soigne facilement et assez rapidement. Cependant, cela peut demander un suivi avec une prise de sang annuelle.

Prévention : préservatif.

Baiser avec la langue = risque élevé.

Fellation/cunnilingus/anulingus = risque élevé.

Pénétration vaginale/anale = risque élevé.

Condylome/crête de coq/papillomavirus

Symptômes : excroissances ressemblant à des verrues au niveau génital, anal ou buccal.

Transmission : voie sexuelle, même sans pénétration. (Contagieux.)

Incubation : de 2 mois à 1 an.

Dépistage : examen médical.

Soin : brûler par azote liquide, laser ou par électrocoagulation.

Prévention : préservatif.

Baiser avec la langue = risque zéro.

Fellation/cunnilingus/anulingus = risque élevé.

Pénétration vaginale/anale = risque élevé.

Conseils et prévention des MST/IST

Même si certaines maladies sont plus contagieuses que d'autres et peuvent s'attraper par un simple baiser, le préservatif reste le seul outil permettant de lutter contre les maladies sexuellement transmissibles. Et comme la présence ou non de plaies augmente le risque de contracter une MST, pensez toujours à ne jamais vous brosser les dents une heure avant et après un rapport sexuel.

Dans tous les cas, si l'on a plusieurs partenaires sexuels, il est préférable de se faire dépister régulièrement (au moins une fois par an), soit en allant voir son médecin de famille, soit en allant dans un centre de dépistage anonyme et gratuit.

Source : SIDA Info Service

Sur le même sujet