L'annonce du handicap chez le jeune enfant, en crèche

Dévoiler aux parents que leur enfant est en situation de handicap est difficile pour les professionnelles de la petite enfance. Quelques pistes...
29

L'accueil d'un tout petit à la crèche est parfois synonyme de l'annonce d'un handicap. Les professionnelles de la petite enfance et notamment la puéricultrice et le médecin de la crèche peuvent être confronter à la révélation d'un handicap chez le jeune enfant. Il est alors difficile de l'annoncer à la famille, mais cette annonce est pourtant nécessaire...

L'adaptation du jeune enfant : découverte du handicap

Xavier est un bébé de quatre mois. Sa maman va bientôt reprendre son activité professionnelle. Tous les deux commencent donc cette période dite d'adaptation. Françoise, l'auxiliaire de puériculture, observe rapidement un retard psychomoteur important chez ce petit garçon. Elle transmet ses observations à sa directrice, qui alerte aussitôt le médecin de la crèche.

La plupart du temps, la découverte du handicap a lieu chez des tout-petits qui arrivent à la crèche. Les parents et notamment la mère, qui est dans la préoccupation maternelle primaire, ont remarqué des faits qui les questionnent mais pas toujours.

Quels outils pour les équipes de professionnelles dans l'annonce du handicap?

Xavier occupe l'attention de toute l'équipe. Une feuille d''observation est mise au point pour permettre à Françoise, sa référente, de noter toutes ses observations. Le médecin de la crèche doit rencontrer très prochainement les parents de Xavier.

Il est difficile d'annoncer le handicap pendant la période de l'adaptation . La mère est déjà inquiète et culpabilise de devoir laisser son enfant pour reprendre le travail. De plus la relation de confiance ne s'est pas encore installée ou est encore fragile. Tout peut très vite basculer. Les premières semaines consistent à dresser un état des lieux concernant l'enfant et ses parents.

Savoir s'entourer de professionnelles et de structures spécifiques dans l'annonce du handicap

La psychologue de la crèche est sollicitée. De plus, la structure est située en Gironde. Ce département a mis au point une cellule ressource handicap, où des professionnelles formées sont là pour accompagner les équipes. Un rendez vous vient d'être fixé avec la famille de Xavier.

La présence d'une psychologue est devenue courante en structures petite enfance. Elle a toute son importance pour aider les professionnelles dans l'accueil du petit enfant porteur d'un handicap. La cellule ressource handicap, de la Gironde est un dispositif présent dans de nombreux autres départements. Il est important de se renseigner auprès de la DRASS.

Conclusions

L'annonce du handicap de Xavier à ses parents a été difficile : colère, déni... la crèche est devenue la responsable de tout. Mais petit à petit, la relation s'est étayée. L'équipe a accompagné Xavier et ses parents en étant tout simplement, là, présents et empathiques.

L'annonce du handicap est une étape difficile pour tout parent. C'est pourquoi, il est important pour les équipes de professionnelles de solliciter toute l'aide possible.

(Les prénoms cités ont été volontairement changés afin d'assurer l'anonymat des personnes).

Voir aussi : http://www.suite101.fr/content/laccueil-de-lenfant-handicape-en-creche-encore-peu-repandu--a17204 .

Sur le même sujet