user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

La figue, l'ananas et l'anis vert

L'ananas et l'anis vert sont utilisés principalement comme digestif, la figue, elle est nourrissante et énergétique.

La figue est un fruit du figuier qui est un arbre de la famille des Moracées au bois blanc et à la sève laiteuse et dont les feuilles sont grandes et rugueuses.

Réparti dans tout le bassin de la Méditerranée et cultivé dans les régions sèches et ensoleillées, le figuier est un arbre connu depuis les temps antiques.

De même que pour les autres fruits, la figue, elle aussi, contient de nombreuses substances :

-les sucres : le fructose, le glucose et le saccharose

-les lipides en très petites quantités

-les protéines

-les sels minéraux

-les vitamines A, B1, B2 et C

-les acides organiques

Ces différents éléments confèrent à la figure ses multiples vertus médicinales dont celles d’être :

-laxatif

-tonifiant

-anti-inflammatoire

-antiseptique

-astringent

-émollient

-sédatif (calmant)

-résolutif

La figue est ainsi utilisée en cas :

-de constipation à cause de son action laxative (figues sèches)

-d’asthénie ou d’épuisement physique ou mentale grâce à son action tonifiante et du fait qu’il est un fruit énergétique (figues séchées)

-de pharyngite

-de gastrite

-de bronchite

- de toux dû à une irritation

-d’infections (blessures infectées)

-de verrues (le latex du figuier se met sur les verrues)

- de furoncles

-d’abcès ou d’éruptions de la peau

-de phlegmons dentaires

-de plaies

-d’ulcères

Nutritive et médicinale, la figue s’utilise aussi bien en interne qu’en externe.

En usage interne, il faut prendre des figues sèches ou faire une décoction de figues avec du lait (une dizaine de figues pour 1 L de lait)

En usage externe, elle peut s’utiliser sous forme de cataplasmes (triturer 3 figues fraîches et l’appliquer sur la zone affectée) ou sous forme de latex.

Contribuant à l’équilibre de l’alimentation, la figue guérit aussi diverses maladies dont la plus connue sont les ulcères de la peau.

Plante herbacée de la famille des Broméliacées qui atteint 0.5 m de haut, l’ananas possède des feuilles allongées et épineuses.

Originaire d’Amérique Centrale, il est surtout cultivé dans les régions tropicales.

Très apprécié pour son goût, elle présente également des vertus médicinales.

A l’image des fruits, l’ananas contient de nombreuses substances dont :

-la broméline qui est le principe actif, enzyme qui à l’instar de la pepsine de l’estomac, est capable de diviser les protéines et d’accélérer la digestion.

Substitut du suc gastrique, l’ananas est recommandé aux nourrissons souffrant de troubles digestifs.

-les sucres qui confèrent à l’ananas son action expectorante et béchique, c’est-à-dire le fait de calmer la toux

-les acides organiques qui permettent d’être un diurétique léger et un vermifuge

Ainsi, les éléments que l’ananas contient lui confèrent de multiples propriétés dont celui d’être :

-digestif

-béchique

-expectorant

-diurétique

-vermifuge

-anorexigène (réduit l’appétit)

En usage interne, il suffit de prendre des tranches d’ananas fraîches. En infusion, il suffit de prendre les feuilles de l’ananas et des feuilles de tamarinier pour qu’il soit un diurétique puissant.

Plante de la famille des Ombellifère, l’anis vert peut atteindre jusqu’à 0,8 m de haut et possède une tige striée et des petites fleurs blanches.

L’anis présente plusieurs substances dont :

-l’anéthol

-les phénols

-l’acide malique

-les sucres

-la choline

Ses nombreux éléments lui confèrent des vertus médicinales non négligeables :

-carminatif

-apéritif

-tonifiant stomacal et digestif

-anti flatulent

-expectorant

L’anis vert est ainsi recommandé en cas :

-de problèmes digestifs puisque l’anis nettoie les intestins des fermentations et des putréfactions.

Avec le fenouil, la coriandre et le carvi, il entre dans la composition de « la tisane aux quatre semences ».

Très utile aux nourrissons et aux enfants souffrant de gaz ou de diarrhées malodorantes

-de problèmes respiratoires car il facilite l’élimination des mucosités bronchiques.

Expectorant par excellence, il convient aux personnes souffrant d’asthme et de bronchite.

Antidote de la nicotine, l’anis est recommandé à celles et ceux qui veulent arrêter de fumer.

-de mauvaise haleine

En usage interne, il faut prendre 3 grammes de fruits pour une tasse d’eau et en essence, 5 gouttes espacées en 3 prises journalières suffisent amplement.

Digestif et carminatif, l’ananas et l’anis sont indispensables à l’organisme mais cela ne les empêchent pas de présenter d’autres propriétés médicinales majeures.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!