user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

La phytothérapie moderne

L'industrie pharmaceutique et chimique a apporté des solutions non négligeables aux graves maladies mais la phytothérapie moderne va plus.

Les médicaments à base de substances chimiques ont prévalu dans les dernières années du XIX è siècle et les premières années du XX è siècle.

Même considérés comme toxiques de nos jours, les médicaments chimiques ont été utilisés fréquemment à l’image :

-du calomel (le chlorure mercureux) qui a une action purgative

-du tartare d’antimoine qui est vomitif

-de la strychnine qui a été utilisée comme excitant

-des sels d’arsenic employés contre la syphilis et autres infections

L’euphorie de la médecine classique avec les progrès de l’industrie chimique et pharmaceutique avait voilé la phytothérapie puisque la découverte incessante de nouveaux médicaments puissants donc efficaces.

Cette médecine basée sur la chimie pharmaceutique était capable de guérir plusieurs maladies même graves et chroniques.

Fort de ce succès, l’industrie pharmaceutique a omis les effets gênants et indésirables qu’engendraient les médicaments synthétiques.

De ce fait, les personnes malades se sont tournées vers la phytothérapie en utilisant des herbes, des plantes, des racines qui pouvaient guérir les maladies et même affecter l’organisme tout entier.

L’action phytothérapique est particulière puisque la plante médicinale ou la substance active de la plante agit sur l’organisme tout entier et non sur un organe particulier.

La phytothérapie est un retour au naturel puisqu’elle promeut l’utilisation des plantes médicinales pour remplacer les substances médicamenteuses chimiques.

Le houblon pris en infusion a un effet sédatif, le charbon végétal quant à lui désintoxique ; le pin, le cèdre et le sapin sont utilisés contre les affections respiratoires.

La naturopathie est la base de cette médecine parallèle dite douce parce qu’elle consiste en l’utilisation intelligente des agents naturels tels que l’eau (hydrothérapie), le soleil (l’héliothérapie), l’air, les plantes médicinales (la phytothérapie), la mer (la thalassothérapie), la boue (la fangothérapie).

La phytothérapie est en règle générale plus intéressante en raison de la diversité du règne végétal : en taille, en volume, en habitat, en durée, en structure, en forme et ce qui fait en somme la variété des propriétés médicinales.

De plus les principes actifs se trouvent dans diverses parties des plantes :

-dans la racine

-dans le rhizome

-dans le bulbe

-dans le tubercule

-dans l’écorce

-dans la tige

-dans le bourgeon

-dans la feuille

-dans la fleur

-dans le fruit

-dans les pédoncules

-dans les sommités

-dans la graine

Les principes actifs des plantes médicinales peuvent être extraits à travers les modes de préparation et d’emploi de ces dernières.

Les plantes médicinales peuvent être prises :

-sous forme de tisanes

-en infusion

-en décoction

-par macération

Elles peuvent être préparées en tant que :

-jus

- poudres

-sirops

-liniments

-extraits

-teintures

-onguents

Et le principal avantage de la phytothérapie est qu’elle s’utilise aussi bien en interne qu’en externe.

En usage interne lorsque les principes actifs des plantes médicinales sont absorbés ou ingérés

En usage externe, lorsqu’ils sont appliqués sur la peau, les cavités de l’organisme ou sous forme de bains, de lavements, de fumigations et autres…

Il faut cependant prendre certaines précautions par le dosage puisque les plantes médicinales sont toxiques, c’est le cas de l’aconit napel, de l’arnica et de la ciguë par exemple.

En effet, certaines plantes sont même mortelles à l’image de la célèbre digitale, mais d’autres sont également très dangereuses telles que le laurier-rose, la jusquiame noire ou la stramoine.

La phytothérapie moderne est en conclusion une phytothérapie réfléchie qui tient compte du dosage, des propriétés thérapeutiques des plantes médicinales et des prescriptions de l’herboriste ou du phytothérapeute.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!