user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

La psychiatrie vue par l'homéopathie

Nervosité, angoisse, dépression nerveuse, névrose sont autant de maladies liées au psychique affectant l'être humain et que l'homéopathie tend à résoudre

Partie de la médecine qui englobe l’étude et le traitement des troubles psychiques et des maladies mentales, la psychiatrie n’est plus l’apanage de l’allopathie puisque depuis une cinquantaine d’années, l’homéopathie y apporte sa contribution.
Le système nerveux et le comportement de l’individu sont étroitement liés puisque les troubles psychiques ou les maladies, troubles mentales sont la résultante des troubles du comportement qui ne sont que des modifications exagérées ou diminuées du comportement habituel de l’individu sur le plan émotionnel, affectif et psychologique.

La nervosité

La nervosité est l’état d’énervement ou d’irritabilité.
Le sujet est irrité par tout ce qui l’entoure (famille, amis, collègues…) et le moindre bruit l’incommode.
Cependant « être nerveux » dans un état modéré est tout à fait normal et la véritable nervosité commence lorsque la réaction est exagérée et persiste alors qu’aucun évènement extérieur ne le justifie ou le motive.
La personne nerveuse doit ainsi éviter les émotions, les veillées, le surmenage physique et intellectuel… afin de ne pas aggraver l’état de nervosité extrême.
Bien que divers traitements homéopathiques sont recommandés, CHAMOMILLA 15 CH ou 9 CH est généralement conseillé par l’homéopathe mais il est toujours souhaitable de consulter.

L’angoisse

L’angoisse est le sentiment d’appréhension et de profonde inquiétude s’accompagnant de symptômes physiques (palpitations, oppression, douleurs souvent stomacales…).
Lorsque psychique et physique sont mêlés, on parle d’angoisse mais lorsqu’il n’y a aucun symptôme physique donc uniquement psychique, on parle d’anxiété.
L’anxiété est l’état de trouble et d’agitation intellectuelle sans symptômes physiques majeurs.
En règle général, ACONIT 9 CH, GELSEMIUM 9 CH ou CAMPHORA 9 CH
est préconisé dans ce cas mais comme les causes peuvent être différentes les unes des autres, il vaut mieux consulter un homéopathe et un psychothérapeute.

La dépression nerveuse

La dépression nerveuse est l’état psychique caractérisé par une asthénie, un ralentissement de l’activité intellectuelle et motrice, accompagnée de tristesse et d’anxiété .
Le sujet dépressif perd de l’intérêt pour son travail ou ses activités, pleure de façon incontrôlable et est triste.
Il doit être occupé physiquement afin que le corps aide à guérir l’esprit et naturellement, le sujet dépressif doit être entouré et choyé.
CAUSTICUM 9 CH, PULSATILLA 9 CH, HELLONIAS 9 CH, COFFEA 9 CH, IGNATIA 9 CH, SEPIA 9 CH, ARSENICUM ALBUM 9 CH sont conseillés mais comme les causes peuvent être nombreuses, les sensations multiples, il est préférable de consulter à la fois un psychothérapeute et un homéopathe.

La névrose

La névrose est une affection nerveuse caractérisée par des conflits psychiques c’est-à-dire des troubles du comportement mais qui n’altère pas la personnalité du sujet.
Elle est sans gravité puisque le sujet ne perd pas le sens de la réalité, il se rend compte qu’il est différent des autres et que son comportement n’est pas normal mais ce dernier n’arrive pas à s’en sortir seul.
La psychothérapie est indispensable dans le traitement de la névrose et constitue le cœur de la thérapie, l’homéopathie n’est qu’un complément.
NATRUM MURIATICUM 9 CH et IGNATIA 9 CH sont les médicaments homéopathiques souvent donnés par le médecin homéopathe mais dans le cas de la névrose, la consultation est obligatoire.

La psychose

La psychose est une maladie mentale caractérisée par la perte de contact avec la réalité (paranoïa, schizophrénie…).
On parle de psychose maniaco-dépressive car les états d’excitation nerveuse et de dépression sont alternés.
Le sujet psychotique ou maniaco-dépressif est souvent qualifié de « fou » et le traitement préconisé depuis lors est le LITHIUM mais à forte dose.
La psychose bien que traitée par l’homéopathie reste du ressort de l’allopathie.

Le délire

Le délire est un état de désordre psychique et mentale dans lequel les facultés mentales sont altérées et il s’en suit une perception erronée de la réalité.
Un ou plusieurs thèmes reviennent le plus souvent dans le cas d’un délire : délire de persécution, délire mystique, délire de grandeur, délire avec mélancolie…
Le sujet atteint de délire est souvent qualifié de fou et le traitement donné est soit l’HYOSCIAMUS soit le LACHESIS.

En homéopathie psychiatrique, les remèdes les plus utilisés par le Professeur Talcott furent :
BELLADONNA
HYOSCIAMUS
NUX VOMICA
BRYONIA


L’intérêt de l’homéopathie dans le traitement des troubles psychiques et des maladies mentales réside dans le fait que cette médecine parallèle cherche d’abord les causes de la maladie, les symptômes du sujet, les sensations ressenties par la patient et le caractère du sujet c’est-à-dire son terrain homéopathique.
En effet la connaissance du sujet dans sa « personnalité » permet de mieux le soigner puisque l’homéopathie va jusqu’au fond du problème et du patient.
En homéopathie, c’est « la personne malade » et la maladie qui sont traitées ensemble et non la maladie elle seule comme c'est le cas en allopathie.


À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!