user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

L'aromathérapie au quotidien

Le traitement phytothérapique revient dans le traitement des maladies et des affections et parmi les plus utilisés figurent l'aromathérapie.

L’aromathérapie est le traitement des maladies et des affections par l’utilisation des huiles essentielles extraites de plantes médicinales, et constitue une forme de phytothérapie.

Les huiles essentielles et essences présentent des vertus médicinales, celles d’être :

-antiseptique : les essences d’orange, de citronnelle, de lavande, de romarin, d’eucalyptus, de thym, de genièvre, de lavande, de basilic, de bergamote, de cannelle, de bois de cèdre, de citron, de coriandre, de gingembre, de palma rosa, de santal, de ylang-ylang, de tea tree ou de girofle

-antitoxique : les essences de girofle, de cannelle et de thym

-cicatrisant : les essences de lavande, de sauge, de romarin, de thym

-antiparasitaire : les essences de thym, de girofle et de laurier

-antivenimeux : les essences de lavande et de géranium

-antirhumatismal et antinévralgique : les essences de romarin, de cajeput et de camomille

-tonifiant et stimulant : les essences de pin, de romarin, de géranium, de basilic, les huiles essentielles de ravintsara et de niaouli

-antispasmodique : les essences de lavande, d’anis vert, de bergamote, de cardamone, de cumin, de fenouil, de mélisse, de verveine, de marjolaine, de mélisse

L’aromathérapie doit durer plus d’une semaine pour être efficace et est fait selon quatre formes :

-la diffusion atmosphérique

-les frictions sur la peau

-les bains aux essences

-l’usage interne

La diffusion atmosphérique est l’inhalation des essences et des huiles essentielles de plantes médicinales et il est recommandé de n’utiliser qu’une seule huile essentielle.

Ainsi en cas de sinusite, de pharyngite ou d’affections respiratoires, les essences ou huiles essentielles utilisées sont à base d’eucalyptus, de pin, de thym ou de romarin.

Pour les personnes souffrant de nervosité et d’insomnie, les essences de lavande et d’oranger sont recommandées, particulièrement préconisées pour les enfants souffrant d’insomnies légères.

Lorsqu’il y a un manque de tonus, les essences de citron, de romarin ou de menthe sont indiquées pour les personnes souffrant de fatigue physique.

Les personnes souffrant d’états grippaux et de rhumes peuvent utiliser les huiles ou essences de thym, de ravintsara, de niaouli ou d’eucalyptus puisqu’elles sont antiseptiques, immunostimulants et évitent les contagions.

Destinés aux régions ou zones plein de moustiques, l’essence de citronnelle est à utiliser.

Dans une zone fumeur, les essences anti tabac indiquées sont le géranium et la citronnelle.

L’essence de lavande peut être également utilisée.

Les frictions sur la peau fait pénétrer l’huile essentielle dans la peau et il faut éviter les muqueuses des yeux, de la bouche et des organes génitaux.

Les huiles essentielles de romarin, de géranium ou de citron conviennent pour tonifier.

Les personnes stressées ou nerveuses peuvent utiliser les huiles essentielles de lavande, d’oranger ou de camomille.

Pour les personnes souffrant de problèmes de digestion, la lavande ou la marjolaine sont spécialement indiqués dans ces cas.

Bronchite, asthme, rhumes, toux, les huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande et de romarin sont recommandées dans ces cas.

Douleurs musculaires, jambes lourdes, varices, cellulites, les huiles essentielles de citron, de romarin, de géranium, de cyprès, de pin sont ainsi préconisées.

Les bains aux essences consistent à ajouter à l’eau du bain de l’huile essentielle, 10 gouttes suffisent amplement.

10 gouttes d’huile essentielle de romarin dans le bain tonifient par exemple l’organisme.

L’usage interne des huiles essentielles ne constitue pas la forme idéale mais on peut quand même les utiliser mais il ne faut pas dépasser cependant cinq gouttes.

Il est déconseillé d’administrer des sirops fabriqués à base d’huile essentielle même fortement dilués aux enfants moins de 6 ans.

Ainsi pour les enfants âgés moins de 6 ans, il est préférable de recourir à des hydrosols.

L’hydrosol est de l’eau florale formée par la vapeur de l’eau condensée et les substances hydrosolubles des plantes.

En cas d’états grippaux ou fébriles, un sirop à base de 3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara, une cuillère à soupe de miel et 5 gouttes de citron est indiquée.

C’est en tenant compte des propriétés médicinales de chaque plante médicinale que les personnes peuvent composer leur propre sirop et en cas d’hypersensibilité aux huiles essentielles, il est préférable de diluer fortement le mélange à l’aide d’eau tiède et non chaude.

Exemple : en cas de fatigue, un mélange de 3 gouttes d’huile essentielle de romarin ou de thym, une cuillerée de miel, 5 gouttes de citron et deux cuillères à soupe d’eau tiède est conseillé.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!