user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

Le vahona, l'aloès malgache

Le vahona ou aloès malgache est connu sous le nom d'aloe macrolada et présente plus de vertus thérapeutiques et nutritionnelles que l'aloe barbadensis

Plante de la famille des Liliacées, l’aloès connu par le nom scientifique Aloe barbadensis peut atteindre jusqu’à 3 ou 4 mètres et possèdent des feuilles charnues, lancéolées avec des bords épineux.

L’aloe barbadensis présente des fleurs jaunes ou rouges selon la variété et est originaire du Sud de l’Afrique.

Le vahona ou l’aloès malgache, quant à lui, appartient à la famille des Asphodélacées et est connu sous le nom scientifique d’aloe macrolada.

La variété aloe macrolada est répandue dans les régions chaudes et désertiques d’Afrique et d’Amérique Centrale.

Les feuilles de l’aloès malgache ou vahona sont oblongues, épaisses et très charnues et présentent des bords épineux comme sa sœur l’aloe barbadensis.

On peut obtenir à partir des feuilles de l’aloès deux produits principaux :

-le suc

-le gel

Le suc est obtenu en incisant la superficie des feuilles et un jus visqueux en ressort.

Le suc renferme :

-40 à 80 % de résine

-20% d’aloïne

-du glucoside anthraquinonique qui est le principe actif

Le gel ou le jus d’aloès quant à lui, s’obtient à partir de la pulpe des feuilles qui donne un jus collant, transparent et insipide.

Le gel contient plus de vingt substances dont les plus notables sont :

-les polysaccharides

-les minéraux

-les antioxydants

-les vitamines (A, C, E)

-les acides aminés

-les glucosides : l’anthraquinone notamment

-les enzymes

-les oligo-éléments : silicium, magnésium, potassium, fer…

-l’acémanan, la substance immunostimulante

L’aloe macrolada ou vahona est un aliment complet et nourrissant mais également une substance thérapeutique.

Nutritif par les vitamines, les acides aminés, les minéraux, les oligo-éléments, les polysaccharides que le vahona contient, il est par-dessus et avant tout, un remède naturel.

En effet, le suc de l’aloe macrolada est apéritif, stomacal et cholagogue : il stimule l’appétit, agit sur l’estomac et facilite la digestion.

De plus, le suc est également un laxatif et un emménagogue puisqu’il augmente le flux menstruel

Purgatif énergique, il convient aux femmes enceintes lors de l’accouchement car le suc est ocytocique c’est-à-dire qu’il provoque les contractions utérines.

Le jus d’aloès est un immunostimulant très puissant grâce à l’acémanan contenu dans le gel. Comme l’acémanan active les lymphocytes, on l’emploie en prévention de maladies graves telles que le cancer mais il a même été utilisé pour traiter certains cancers.

Régénérateur cellulaire, il est très utilisé en dermatologie : le gel de l’aloès est appliqué sur les blessures et les brûlures puisqu’il a des propriétés cicatrisantes ; et dans les affections de la peau (psoriasis, eczéma cutané, acné, mycoses des pieds, herpès).

Il en entre autres un dépuratif et un tonifiant car il agit comme un désintoxique et un anti-inflammatoire naturel.

Réputé pour ses effets remarquables sur le système immunitaire, le vahona est l’alicament le plus complet qui soit : à la fois nutritif et thérapeutique.

Préparer le remède à base de vahona

Voici les trois ingrédients nécessaires à ce remède naturel :

-une (1) livre de miel soit cinq cent (500) grammes de pur miel ou vingt-deux (22) cuillères à soupe de miel

-deux (2) grandes feuilles d’aloès macrolada ou trois (3) moyennes bien nettoyées et débarrassées de leurs épines soit quatre (4) cuillères à soupe du jus

-quatre (4) cuillères à soupe de whisky ou d’arak

Passer les trois ingrédients (miel, aloès et whisky) au mixeur ou bien piler les feuilles du vahona et mélanger aux autres ingrédients.

Prendre trois cuillères à soupe du mélange par jour et ce pendant dix jours.

Attendre dix jours et reprendre le même traitement, trois prises de dix jours suffisent amplement.

Plante unique par ses spécificités et ses propriétés thérapeutiques, l’aloès malgache qu’est le vahona fait partie des plantes médicinales les plus étonnantes et exceptionnelles de la flore malgache, mystérieuse et envoûtante.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!