user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Économie & Finances de Manoela Randriamasy

Les vermifuges au naturel…

Substances destinées à expulser les vers intestinaux, les vermifuges se trouvent aussi bien dans l’alimentation que dans les plantes médicinales

Qu’est-ce qu’un vermifuge ?

Un vermifuge est selon la définition la plus simple, une substance ou un médicament qui provoque l’expulsion des vers intestinaux.

Quels types de vers peuvent parasiter l’intestin ?

Les vers ou parasites intestinaux touchent en grande partie les enfants mais cela n’empêche pas les jeunes et les adultes d’en être affectés.

Il y a les vers blancs ou les oxyures, et ce sont les démangeaisons anales qui permettent de découvrir si un enfant est parasité par ces vers intestinaux.

Les lombrics ou les ascaris, qui provoquent des maux de ventre et des nausées et c’est un moyen pour savoir si l’intestin en est parasité.

Les ténias qui sont dits vers plats ou vers solitaires sont les plus dangereux pour l’être humain puisqu’ils sont très longs (jusqu’à 5 m de long) et possèdent des ventouses qui leur permettent d’adhérer au paroi intestinal.

Quelle solution apporte l’allopathie lorsque l’intestin est infesté de vers ?

L’allopathie en tant que médecine classique, utilise les médicaments chimiques mais efficaces dans le traitement de ces parasites intestinaux.

Les plantes médicinales et les graines employées dans le traitement du ténia :

- l’argousier

- la carline acaule

- les graines de concombre

- les graines de courge

- le polystic

- la tanaisie

Celles utilisées dans le traitement des ascaris et des oxyures 

- l’absinthe

- la bourdaine

- la petite centaurée

- la chicorée sauvage

 - le cresson

- la gentiane

- l’inule aunée

- la matricaire

 - le polystic

- la potentille tormentille

- la rhubarbe

- le séné

- le serpolet

- la tanaisie

- le thym

Les vermifuges dans l’alimentation

La carotte, la choucroute, l’oignon et l’ail sont les principaux aliments vermifuges
auxquels on a recourt et constituent des substances vermifuges additionnels
destinées à compléter le traitement.

Le mode d’emploi des plantes médicinales et des graines dans le traitement des vers

Dans le traitement des ténias :

Prendre 60 grammes de graines de courge épluchées et en faire une pâte en pilant les graines.
Mélanger avec du sucre (même quantité) et en prendre le matin à jeun.

3 heures après, prendre deux cuillères à soupe d’huile de ricin.

Prendre 8 à 10 grammes d’extrait de polystic ou d’huile d’aspidinolfilice pour un adulte et 3 grammes pour l’enfant âgé de plus de 3 ans.

2 heures après la prise, ingérer un laxatif.

Dans le traitement des oxyures et des ascaris :

Faire un mélange des feuilles des plantes suivantes

10 grammes de fleurs de matricaire 

10 grammes de feuilles de séné

20 grammes de fleurs de tanaisie

60 grammes d’absinthe

Préparer une décoction : 1 cuillère à soupe pour une tasse d’eau chaude

Boire une ½ tasse (chaude) le matin et le soir   

Préparer une infusion de 30 grammes de matricaire discoïde (séché à l’ombre)
pour 30 cl d’eau.

En boire pendant plusieurs jours.

Faire un mélange des plantes suivantes

30 grammes de racine d’inule aunée

20 grammes de racine de pissenlit

20 grammes d’écorce de bourdaine

20 grammes de feuilles de menthe

10 grammes de racine de gentiane

Prendre une cuillère à café du mélange pour une tasse d’eau chaude qu’on fait bouillir pendant 5 minutes et qu’on infuse pendant 30 minutes.

En boire une tasse le matin et le soir. 





























































































































 

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!