user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

Médecines parallèles vs médecine classique

Voilées derrière la médecine classique qu'est l'allopathie, les médecines parallèles à l'image de l'homéopathie, la phytothérapie... refont surface de nos jou

La médecine est à la fois une science et un art : la science des maladies (les deux notions en jeu sont les symptômes et le malade) et l’art de les guérir.

La médecine classique

L’allopathie

Synonyme de médecine classique pour un large public, l’allopathie est le traitement des maladies et des affections par les contraires : médecine des contraires, la prescription s’oppose ainsi aux symptômes de la maladie.

Voilà pourquoi il est constaté l’appellation des médicaments classiques tels que les antidépresseurs, les antibiotiques, ou encore les anti-inflammatoires…

Allopathie comporte deux termes qui sont « allos » mot grec qui signifie contraire et « pathos », maladie.

En effet, en cas d’inflammation par exemple, le médecin prescrit un anti-inflammatoire.

L’allopathie utilise généralement des médicaments synthétiques c’est-à-dire fabriqués industriellement ou obtenus par synthèse chimique.

Les médecines parallèles

L’homéopathie

Médecine des semblables, l’homéopathie s’oppose à l’approche thérapeutique de l’allopathie puisque son principe consiste à administrer à des doses infinitésimales une substance qui provoque la maladie chez un sujet sain.

Le terme homéopathie vient de l’association du terme grec « homéos » qui signifie semblable et pathos, qui veut dire maladie.

Et contrairement à l’allopathie, plus la dilution homéopathique est élevée plus elle est efficace.

De plus les médicaments homéopathiques portent le nom des substances et sont en latin : par exemple, l’arsenicum album est tiré de l’arsenic ou l’ipéca qui est obtenu grâce à l’ipéca, la plante elle-même.

L’organothérapie

Plus une approche thérapeutique qu’une médecine, l’organothérapie comme son nom l’indique utilise les organes comme moyen de traitement d’une maladie.

Les médicaments contiennent un extrait d’organe qui est le principe actif.

La litho thérapie

Tout comme l’organothérapie, l’approche médicale est la même sauf que le principe actif du médicament est un élément minéral, le cristal par exemple.

En effet, lithos, terme grec signifie pierre et la lithothérapie utilise les minéraux comme thérapeutique et mode de traitement des maladies et affections.

La gemmothérapie

A l’instar de la lithothérapie, l’approche thérapeutique est toujours la même : le principe actif du médicament quant à lui est un extrait de bourgeon de plante.

La phytothérapie

Thérapeutique qui utilise les vertus des plantes, le terme phytothérapie est l’association des deux mots phyto vient du mot grec « phuton » qui signifie plantes, et thérapie.

S’utilisant aussi bien en interne qu’en externe, les modes phytothérapiques les plus courants sont les infusions, les décoctions, les macérations, les teintures-mères…

Essences, huiles essentielles ou la plante elle-même sont les moyens utilisés pour soigner les maladies.

Bien que les plantes médicinales soient dites remèdes naturelles, elles ne demeurent pas moins très actives donc dangereux dans la plupart des cas (le cas de la digitale illustre ce fait).

L’aromathérapie

Méthode thérapeutique qui utilise les huiles essentielles et les essences des plantes pour traiter les maladies et les affections, l’aromathérapie se subdivise en quatre modes distinctes à savoir les frictions, la diffusion, les bains aux essences et l’usage interne (sirops, complexes…)

L’hydrothérapie

L’hydrothérapie est l’utilisation de l’eau sous quelque forme que ce soit à des fins thérapeutiques : on parle d’hydrologie médicale, le terme hydro se rapporte à l’eau.

Les bains, les douches, les affusions sont des exemples courants de cette thérapeutique par l’eau.

La thalassothérapie

Du grec « thalassa » qui signifie mer, la thalassothérapie est la thérapeutique qui utilise l’eau de mer et le climat marin pour soigner

La fangothérapie

Thérapeutique qui utilise les boues volcaniques, la fangothérapie est associée au thermalisme le plus souvent

L’héliothérapie

L’héliothérapie se sert du soleil pour aider et soigner (hélios veut dire soleil en grec)

La crénothérapie et le thermalisme

C’est l’utilisation des eaux thermales aussi bien en usage interne qu’externe comme mode thérapeutique.

Mode de thérapie qui utilise les eaux minérales comme moyen de traiter une maladie ou une affection, la crénothérapie est similaire au thermalisme

Bien qu’elles diffèrent par leurs approches thérapeutiques, les médecines parallèles et la médecine classique se complètent, l’une ayant besoin de l’autre pour être efficace.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!