user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

Soulager l'asthme

Affection touchant l'appareil pulmonaire, l'asthme est soit d'origine allergique soit d'origine infectieuse et son traitement est le plus souvent complexe.

L’asthme est une maladie qui se traduit par des crises comportant des difficultés respiratoires, des sifflements lors de la respiration, de la toux et des sensations de constrictions due à un spasme des bronches.

L’asthme bronchique est déclenché par des facteurs allergiques dans la plupart des cas mais peut être également due à une infection. Bien qu’elle puisse être convenablement traitée, elle reste cependant une affection complexe.

Les caractéristiques de l’asthme

Syndrome caractérisé par un gêne respiratoire ou dyspnée, l’individu souffrant d’asthme voit son expiration de l’air, ralentir.

Et en cas de crise violente, la personne asthmatique se trouve dans état proche de l’asphyxie, le thorax étant bloqué en inspiration forcée.

Il est aussi noté en cas d’asthme, un trouble de la circulation et une sécrétion de muqueuses des voies aériennes.

Les symptômes de l’asthme

La crise d’asthme survient d’habitude entre minuit et deux heures. Le malade est alors réveillé par une sensation de gêne respiratoire. Si l’on a affaire à une personne nerveuse ou stressée voire facilement contrariée, l’asthme a tendance à apparaître fréquemment chez un tel sujet.

La gêne respiratoire provoquée par l’asthme va aller croissant provoquant de l’anxiété et obligera le malade à s’asseoir.

En proie à une soif d’air et couvert de sueur, de plus angoissé, le sujet met en jeu tous ses muscles pour respirer.

Ce n’est après un temps plus ou moins long que l’essoufflement se calme et que la personne asthmatique devient plus sereine et plus soulagée.

Les causes de l’asthme

L’asthme peut être :

-héréditaire : héritée le plus souvent, l’asthme se transmet d’une génération à une autre donc une personne qui a un parent asthmatique, a des chances de l’être.

-d’origine allergique : les allergies au poil de chat, aux acariens, au pollen… peuvent aussi être un facteur aggravant ou déclenchant l’asthme

-d’origine infectieuse

-d’origine psychologique : le stress, la nervosité, l’angoisse peuvent en outre perturber le système respiratoire d’une personne normale

-d’origine climatique : un climat chaud et humide ou alternant le froid et la chaleur peuvent causer au fil du temps de l’asthme

Le traitement de l’asthme par la phytothérapie

Lors d’une crise d’asthme, le mieux est de faire asseoir le sujet malade et de lui donner un sédatif pour le calmer.

Une tisane de thym, de romarin ou de lavande sucrée au miel est la plus efficace et la plus recommandée.

Soit préparer un mélange à base de fleurs de cochléaria, de tilleul, de mauve, de visnage, d’arnica ; de racines de valériane, d’éphédra, d’aunée.

10 grammes de chaque suffisent amplement et prendre 2 cuillerées à soupe du mélange pour une tasse d’eau.

Porter à ébullition durant 15 secondes le mélange et le laisser infuser pendant dix minutes.

Sucrer le mélange avec du miel (uniquement).

Il est vivement conseillé de boire 3 tasses par jour.

Le traitement de l’asthme par la phyto-aromathérapie

Prendre 5 gouttes de chaque des teintures-mères suivantes :

-T.M. d’equisetum arvense

-T.M. de ribes nigrum

-T.M. de rosa canina

-T.M. de rubis fruticosus

Prendre 5 gouttes de chaque des huiles essentielles suivantes :

-H.E. d’hysope

-H.E. de cyprès

-H.E de thym

-H.E de niaouli

-H.E. de marjolaine

Et y ajouter 5 gouttes d’alcool à 90°

Diluer le tout dans ¾ de verre d’eau tiède et boire le mélange en trois prises et ce avant les trois repas.

Le traitement de l’asthme par l’oligothérapie

Si l’asthme est d’origine allergique, on utilise le plus souvent le manganèse

Associée à une bronchite chronique, utiliser l’association manganèse-cuivre

Dans tous les cas, il est recommandé de prendre du soufre (1 fois par semaine) et du phosphore en cas de spasmes, alterner avec du cobalt.

Le sujet souffrant de spasmes bronchiques prendra en alternance, et ce, 1 fois tous les trois jours, du phosphore et du cobalt.

Le traitement de l’asthme par l’homéopathie

Si l’asthme est accompagnée de gros ronflements, de mucus mais sans expectoration, l’homéopathe conseille généralement Antimonium Tartaricum 9 CH

S’il y a sifflement, prendre Ipéca 9 CH

Dans tous les cas, il est préférable de consulter un médecin homéopathe pour le traitement de fond de la maladie.

En effet, le traitement de l’asthme est du ressort de l’homéopathie et donne de très bons résultats, de loin meilleurs à l’allopathie.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!