Épuisement et asthénie : comment y remédier ?

Comptant parmi les principaux maux de la société moderne, l'épuisement et l'asthénie peuvent être correctement résolus par des plantes médicinales approprié
90

Les plantes médicinales exercent des actions importantes tant sur le système nerveux central, siège des fonctions mentales, que sur le système nerveux végétatif, qui régule et coordonne les fonctions de divers organes du corps.

A l’opposé des substances synthétisées chimiquement, les plantes exercent leurs effets tonifiants et sédatifs sur le système nerveux d’une manière physiologique, douce et sûre.

Aucune dépendance physique ou psychique n’est constatée lors de l’utilisation des plantes médicinales contrairement aux stimulants, sédatifs, somnifères et autres médicaments obtenus par synthèse.

Certes, les médicaments chimiques ont une action bien plus puissante et plus rapide que les plantes médicinales mais présentent aussi des effets secondaires et des dépendances notables.

Les plantes, au contraire, agissent sur l’organisme en régulant et rééquilibrant les processus vitaux. Elles ont une véritable action équilibrante sur les fonctions nerveuses et mentales complexes et préviennent les troubles et déséquilibres qui peuvent survenir.

L’épuisement et l’asthénie constitue deux des symptômes les plus fréquents de la société occidentale, fortement conditionnée par des concepts tels que le rendement et la productivité. Au même titre que le stress, l’angoisse, l’anxiété et la dépression nerveuse, l’épuisement et l’asthénie sont des maux courants de la société moderne.

Le système nerveux qui orchestre les fonctions de l’organisme, est chargé de maintenir le tonus vital qui permet d’accomplir les activités journalières. Augmenter ce tonus vital est une des nécessités premières des personnes souffrant d’épuisement nerveux, d’asthénie ou de stress. Et dans ces cas, les personnes ont très souvent recourt à des substances stimulantes ou excitantes qui malheureusement ne résout qu’en partie le problème puisqu’elles ont un effet momentané.

Les substances qui ont uniquement une action excitante ou stimulante sur le système nerveux sans nourrir ni favoriser les fonctions de base de l’organisme, ne permettent pas de remettre en état biologiquement les systèmes ou les organes affectés par l’épuisement.

En réalité, les excitants et les stimulants donnent une sensation subjective de vitalité mais sans la récupération organique qui convient.

Le risque le plus grand et qui s’avère dangereux pour la personne souffrante est la rechute puisque l’état de l’organisme d’avant tend à se dégrader et s’empire.

L’épuisement est un état de faiblesse de l’organisme, suite à un effort excessif qui n’a pas été accompagné par la récupération nécessaire des organes ou des systèmes affectés.

L’épuisement physique est précédé d’un grand effort musculaire ou d’une maladie grave.

L’épuisement nerveux apparaît après une période de grande activité intellectuelle soutenue ou de tension nerveuse prolongée.

L’épuisement physique et l’épuisement nerveux sont liés entre eux, car l’un peut se manifester comme conséquence de l’autre et vice versa.

L’asthénie est un état de manque ou de perte de force qui apparaît spontanément, sans relation directe avec un effort précis.

Pour le traitement de l’épuisement et de l’asthénie, il convient d’administrer deux sortes de plantes médicinales :

- des plantes nutritives qui apportent les nutriments de base qui manquent et dont les cellules nerveuses ont besoin pour leur bon fonctionnement (les oligo-éléments et les vitamines).

- des plantes tonifiantes qui produisent une stimulation physiologique non irritante sur les fonctions du système nerveux et sur le reste de l’organisme.

Parmi les plantes nutritives utiles aux personnes atteintes d’épuisement ou d’asthénie selon le cas, figurent :

- l’avoine,

-le cresson,

- la spiruline,

- le mouron blanc,

-le sorbier des oiseleurs,

-l’orange,

- le céleri,

-le fraisier des bois,

-le sésame

-et l’églantier.

Les plantes tonifiantes qu’il est utile de connaître sont :

-l’ail,

-l’oignon,

-le serpolet,

-la menthe poivrée,

-le basilic,

-la sarriette,

-le cacaoyer,

-le ginseng,

-le thé bourrique,

-le romarin,

-l’aloès,

-l’argousier

-et le thym.

Ainsi, pour remédier à l’épuisement et à l’asthénie, il est nécessaire aussi bien d’agir sur le système nerveux de la personne que sur ses autres fonctions physiologiques. Les plantes médicinales indispensables qui doivent être prises par les personnes souffrant de ces maux, sont des plantes ayant des effets sédatifs et tonifiants et des plantes nutritives puisque la fatigue affecte aussi bien le psychique (mental) que le physique de l’individu.

Sur le même sujet