La naissance d'une Renault mythique : la R8 Gordini

Apparue en 1962, la R8 Gordini est une voiture mythique ayant fait connaître la marque Renault à l'international.
37

Dans le début des années 1960, les constructeurs automobiles français se trouvaient dans une impasse en matière de sportives accessibles.

L’arrivée de la Renault 8 en 1962 allait bientôt bouleverser le sport automobile français.

En effet, la Renault 8 va s’enrichir d’une version musclée dite la « Gord ».

Comme pour la dauphine, la tâche a été confiée à Amédée Gordini, connu pour être un génie dans le milieu de la mécanique automobile et notamment dans la transformation des « véhicules ordinaires » en « muscle cars ».

Dotée d’un bloc de série de 956 cm³, Gordini augmente l’alésage de la R8 qui passe de 65 mm à 70 mm, puis adopte une culasse à chambres de combustion hémisphériques et enfin dote cette dernière de deux carburateurs double corps Solex.

La cylindrée passe ainsi de 956 cm³ à 1108 cm³ et la puissance atteint 95 ch à 6500 tr/min avec un couple de 98 Nm à 4000 tr/min.

Les performances obtenues sont extraordinaires avec une vitesse de pointe de 170 km/h et un 33 secondes pour un 1000 m DA.

Véhicule hors normes, la R8 Gordini, déclinée en bleu et parée de bandes blanches fut dévoilée au salon 1964.

Elle a provoqué l’euphorie lors de sa présentation et a fait naître des générations de passionnés.

En s’adjugeant une première victoire au Tour de Corse en 1964, la R8 Gordini continue à faire parler d’elle au fil des mois grâce à son palmarès qui s’étoffe de jour en jour.

Avec l’organisation de la première coupe de France R8 Gordini en 1966, elle est devenue le symbole de la démocratisation du sport automobile français.

Vendu 11500 FF, la R8 Gordini a permis à des passionnés de sport automobile de faire de la course : le rêve était alors devenu réalité.

En 1967, la R8 Gordini connu une évolution notable lorsque sa cylindrée est passée à 1300 cm³ avec 103 ch et qu’elle fut équipée d’une boîte à 5 rapports.

L’avant de la Gord est alors équipé de quatre phares dont deux longues portées, l’intérieur avec une planche de bord sportive et un volant Quillery fut adopté.

Les modifications apportées n’apportèrent guère une amélioration des performances de la R8 mais firent progresser nettement l’agrément.

Durant de longues années, la R8 Gordini continua de faire parler d’elle, de ses exploits et elle se révéla être une voiture exceptionnelle pour son temps.

La sortie en 1969 de la Renault 12 sonna le glas qui allait mettre fin à l’épopée légendaire de la R8 Gordini puisque deux ans après, en 1971, la R8 Gordini quitta définitivement la scène après une production de 11607 unités et une étoffe de palmarès.

La R8 Gordini est une icône puisqu’elle a marqué le renouveau du sport automobile français, et a également permis à Renault d’atteindre une renommée internationale grâce à ses exploits.

Sur le même sujet