L'aloès, une plante miracle

L'aloès est une plante de la famille des liliacées qui possède de multiples vertus médicinales.

Surnommé en espagnol «savila», mais également connu sous le nom scientifique d’Aloe barbadensis Miller, l’aloès est une plante de la famille des liliacées qui peut atteindre jusqu’à trois ou quatre mètres de haut par la croissance de son axe central ou tronc. Il est caractérisé par des feuilles qui sont charnues, de forme lancéolée, avec des bords épineux. Il possède des fleurs de couleur jaune ou rouge selon la variété qui pendent le long d’une longue tige. Originaire du sud de l’Afrique, il est également répandu dans les régions chaudes et désertiques d’Amérique, à l’instar des Antilles et de l’Amérique centrale. L’aloès se retrouve aussi en Asie, au sud de l’Espagne et aux îles Canaries.

La pita zabila, une plante adoucissante, cicatrisante et tonifiante

A partir des feuilles d’aloès s’obtiennent deux produits principaux dont le suc et le gel d’aloès. Le suc s’obtient en incisant la superficie des feuilles des différentes espèces d’aloès. Un jus visqueux en ressort et est de couleur jaune et possède un goût amer qui se concentre à la chaleur du soleil et par ébullition. Il se transforme ainsi en une masse de couleur marron foncé et de saveur amère. Le suc contient 40 à 80% de résine et jusqu’à 20% environ d’aloïne qui est un glucoside anthraquinonique (principe actif). Selon la dose journalière que l’on prend, le suc a diverses applications:

- jusqu’à 0,1 g, il est apéritif, stomacal et cholagogue, puisqu’il facilite la digestion;

- à partir de 0,1 g, il agit comme laxatif et emménagogue, car il augmente le flux menstruel;

- à la dose de 0,5 g (maximum journalier), il devient un purgatif énergique et agit comme ocytocique, puisqu’il provoque les contractions utérines.

Le gel ou le jus d’aloès s’obtient à partir de la pulpe de ses feuilles charnues qui donnent un jus collant presque transparent et de saveur insipide. C’est à ce jus que l’aloès doit sa célébrité depuis quelques années et ce, en particulier pour son action curative sur la peau. Il est formé d’un mélange complet de plus de vingt substances comme des polysaccharides, des glucosides, des enzymes et des minéraux. Il contient de l’ acémanan qui est une substance immunostimulante (augmente les défenses). Et contrairement au suc d’aloès, le gel ne présente pas de propriétés laxatives.

Appliqué localement, il exerce une action bienfaisante sur de nombreuses affections dont les plus importantes sont:

  • les blessures, qu’elles soient propres ou infectées: le jus d’aloès s’applique en compresse bien qu’on puisse mettre directement la pulpe de la feuille sur la blessure; il facilite le nettoyage de la plaie et accélère sa cicatrisation en réduisant même la cicatrice;
  • les brûlures: le gel ou jus d’aloès s’applique en compresses durant les jours qui suivent la brûlures; en cas de brûlure au premier degré, deux ou trois jours de compresses suffisent; il est à noter que l’aloès accélère la régénération de la peau endommagée et réduit la cicatrice au minimum;
  • les affections de la peau: le jus d’aloès appliqué en lotion a une action favorable en cas de psoriasis et d’eczéma cutané, de même que dans l’acné, les mycoses des pieds et l’herpès; afin de renforcer son effet, il est recommandé de le prendre par voie orale; chez les enfants, la lotion de jus d’aloès est utilisée dans le traitement de l’eczéma causé par les couches, pour soulager l’irritation et faciliter la cicatrisation de la peau dans les maladies exanthématiques comme la rougeole, la rubéole et la varicelle;
  • la beauté de la peau: l’aloès revitalise la peau et augmente son éclat, sa résistance et sa beauté; appliqué sur la peau, il améliore l’aspect des cicatrices inesthétiques et des vergetures; il s’emploie également dans les soins des cheveux et des ongles.
Ingéré par voie orale, le jus d’aloès est dépuratif et tonifiant. Il est aussi utilisé comme digestif et aussi dans le traitement de l’ulcère gastro-duodénal.

Il a été démontré expérimentalement que l’ acémanan contenu dans le jus d’aloès possède la faculté de stimuler les défenses de l’organisme. Son usage par voie par voie interne active les lymphocytes, cellules qui, entre autres fonctions, sont chargées de détruire les cellules cancéreuses ainsi que celles qui ont été infectées par le virus du Sida.

L’aloès est également un anti-inflammatoire, un hydratant, un antiseptique, un antifongique et un désinfectant.

Sur le même sujet