Le pavot, une plante antidouleur

Originaire du Moyen-Orient, «la dormidera» est recommandée comme analgésique, sédatif et pour les dépressions respiratoires.
157

Le pavot également dénommé adormidera en espagnol est une plante annuelle de la famille des Papavéracées, à l’aspect variable, et qui possède une tige rigide et creuse pouvant atteindre jusqu’à un mètre de haut. Le pavot présente de grandes feuilles, dentées, sans pétiole qui entoure la tige depuis la base. Ses fleurs sont également grandes et disposent de quatre pétales de couleur blanche, pourpre ou lilas avec une tache foncée à la base. L’ amapola comme il est nommé en espagnol possède un fruit qui est en forme de capsule légèrement aplatie, et qui contient de nombreuses petites graines. C’est une plante originaire du Moyen-Orient et qui se retrouve aussi dans des pays tels que la Turquie, l’Iran, la Chine. Ce dernier se trouve également dans le Sud-Est de l’Asie et de l’Europe. Il est caractéristique des régions chaudes de l’Europe et de l’Amérique.

Les principes actifs du pavot blanc

En procédant à une fine incision des capsules immatures d’un pavot, un jus laiteux appelé le «latex» est obtenu. Après séchage, ce latex devient une pâte gluante de couleur grisâtre qui est l’opium. 25% du poids de l’opium est constitué d’alcaloïdes (environ 24 alcaloïdes différents) et qui se divisent en deux groupes selon leur structure chimique:

- les dérivés du phénanthrène: la morphine, la plus abondante et qui agit comme analgésique, la codéine qui est employée contre la toux et la thébaïne qui a une action relaxante;

- les dérivés de l’isoquinoléine: la papavérine et la noscapine qui ont, entre autres, une action antispasmodique;

- les alcaloïdes semi-synthétiques comme l’héroïne ou la diacétylmorphine.

Les vertus médicinales ou thérapeutiques du «pavot somnifère»

Les parties utilisées de la plante sont les capsules, le latex et les graines. Les effets de l’opium résultent de l’addition de l’action de chacun des alcaloïdes qui le composent, malgré la prédominance de la morphine, qui en est le plus abondant.

Les effets les plus importants du pavot à opium sont:

- analgésique: il soulage totalement la douleur et provoque la somnolence et l’obnubilation mentale (narcose) chez le patient atteint de douleur, de mal-être ou d’anxiété;

- dépression respiratoire: par son action sur les centres respiratoires du tronc cérébral, l’opium produit une respiration lente et superficielle, en raison surtout de la morphine qu’il contient;

- antidiarrhéique: l’opium diminue les sécrétions digestives et ralentit le péristaltisme intestinal. Il est souvent utilisé contre les diarrhées et les dysenteries.

Les capsules mûres du pavot peuvent être employées comme:

- analgésiques des douleurs rebelles;

- calmants des maux de dents: il est utilisé en bains de bouche avec une infusion de capsules de pavot;

- sédatif en cas d’insomnie rebelle.

Les graines de pavot produisent une huile contenant une bonne teneur en lécithine, substance riche en phosphore qui réduit le taux de cholestérol du sang et fortifie le système nerveux. L’huile de pavot est totalement exempte d’alcaloïdes stupéfiants et peut être employée comme huile de cuisine à grande valeur diététique. Les graines sont également utilisées en pâtisserie et en boulangerie.

Le seul grand et principal inconvénient de l’opium et de ses alcaloïdes est la dépendance physique qu’il provoque.

Préparation et mode d’emploi du pavot

Pour l’usage interne:

- en décoction avec 2 à 4 capsules mûres de pavot par litre d’eau pendant cinq minutes. Prendre 3 tasses par jour dont l’une avant le coucher;

- en huile de graines de pavot: prendre 1 ou 2 cuillerées (15-30 ml) crues, 1 ou 2 fois par jour en assaisonnement dans la salade ou un autre plat de légumes;

Pour l’usage externe:

- en bains de bouche: ajouter jusqu’à 6 ou 8 capsules par litre à la décoction.

Sur le même sujet