Les plantes à alcaloïdes

Les alcaloïdes sont des substances actives produites par certaines plantes médicinales à l'image de l'opium, mais ces dernières doivent être employées avec
687

Les alcaloïdes sont des substances azotées complexes, à la réaction alcaline , et qui, même à petites doses, produisent de grands effets sur l’organisme humain.

L’intérêt de ces substances est qu’elles sont très actives, donc, peuvent guérir de très graves maladies ; mais le revers étant que les alcaloïdes risquent également d’intoxiquer en cas d’usage inapproprié (dosage et indications non respectés).

C’est le cas de la colchicine du colchique ou safran sauvage, qui combat efficacement les symptômes d’une crise de goutte.

La réserpine de la rauwolfia, elle, fait baisser la tension artérielle et équilibre le système nerveux en cas de maladies mentales.

La vincamine de la pervenche, elle, améliore la circulation sanguine dans le sang.

Lorsque les alcaloïdes sont pris en même temps que d’autres principes actifs de la plante sous forme de tisane, ils sont moins dangereux que s’ils sont pris isolément c’est-à-dire sous forme d’extraits purifiés ou pharmaceutiques.

De ce fait, l’opium qui contient un mélange de plus de vingt-cinq alcaloïdes dont la morphine, est plus indiqué que la morphine pure.

Tous les alcaloïdes ne sont pas tous cependant actifs et ne se trouvent pas dans les mêmes pourcentages.

Néanmoins et malgré tout, de nombreuses plantes contenant des alcaloïdes peuvent être utilisées en tant que remèdes familiales si on respecte le dosage et les indications : c’est le cas pour l’avoine, le boldo et la réglisse.

Quelques plantes à alcaloïdes exigent cependant une attention particulière et doivent être prises sous le contrôle d’un spécialiste.

Parmi les principales plantes contenant des alcaloïdes figurent :

aconitine

coniine

colchicine

solanine

réserpine

fumarine

Ces plantes ont des propriétés anesthésique, analgésique, antihistaminique, anti-inflammatoire, hypotenseur, narcotique et sédative .

léonurinine

boldine

berbérine

Ces plantes quant à elles, sont emménagogues, cholérétiques, cholagogues et tonifiantes .

- le buis avec la buxine et le quinquina avec la quinine sont toutes deux des fébrifuges

théobromine

caféine

cocaïne

nicotine

théine

Quant à ces dernières, elles sont stimulantes, diurétiques et excitantes .

- la belladone, la réglisse, la stramoine et la jusquiame noire avec l’ atropine et l’ hyoscyamine possèdent des propriétés para sympathicolytiques .

Substances très actives et complexes, les alcaloïdes contenus dans les plantes sont très utiles voire indispensables pour les maladies graves mais les plantes doivent être prises avec précaution et de préférence sur avis médical.

Sur le même sujet