Les plantes anti infectieuses : les plantes sudorifiques

Dépuratives, les plantes sudorifiques contribuent à la lutte contre les maladies infectieuses et fébriles et font partie des plantes anti infectieuses impor
72

La « médecine classique » traite les maladies infectieuses tant d’origine virale qu’autre avec des résultats signifiants. Le problème de l’utilisation des médicaments obtenus par synthèse reste toujours l’existence des effets secondaires et indésirables, l’apparition de résistance et les risques de dépendance.

Dans ce domaine, la phytothérapie qui est une « médecine douce et simple », peut apporter sa contribution : le traitement phytothérapique traite et touche en effet l’organisme dans son ensemble et non un appareil ou un système de l’organisme.

Les plantes médicinales contribuent à la guérison des maladies infectieuses par l’intermédiaire de trois mécanismes :

- l’action antibiotique : les antibiotiques contenus dans les plantes supérieures agissent efficacement sur l’organisme aussi bien que les antibiotiques synthétiques mais d’une manière lente.

L’avantage de ces antibiotiques naturels est qu’ils sont mieux tolérés par l’organisme et sont dépourvus d’effets secondaires et toxiques. De plus, ils n’annulent ni ne dépriment les défenses naturelles.

Les plantes contiennent également des substances antiseptiques qui agissent sur la superficie de la peau et sur les muqueuses.

- l’action dépurative : les plantes dépuratives et diurétiques facilitent l’élimination par les reins, la peau et le foie, les toxines qui sont continuellement produites par l’organisme.

- la stimulation des défenses immunitaires : certaines plantes stimulent le système immunitaire, responsable de la production de défenses contre les infections. Les remèdes phytothérapiques intensifient les défenses immunitaires.

Parmi les plantes qu’il convient de considérer dans le cas de maladies infectieuses figurent donc les plantes sudorifiques.

Les plantes sudorifiques stimulent la transpiration : la sueur a une composition quasi identique à celle de l’urine mais est moins concentrée.

Ces plantes ont un important effet dépuratif sanguin et antitoxique et ce qui fait qu’elles sont recommandées dans les cas de maladies infectieuses ou fébriles.

Les plantes sudorifiques à connaître sont :

- le tilleul,

-le cyprès,

-l’eucalyptus,

-le gaïac,

-le coquelicot,

-la pulmonaire,

-le bouillon blanc,

-le gingembre,

-le lilas,

-le chiendent,

-le bouleau,

-la cardère,

-la salsepareille,

-la sauge,

-la bardane,

-la pensée,

-la pâquerette,

-la bourrache,

-le buis,

-la carline,

-le peuplier noir

-et le sureau noir .

Dans la lutte contre les maladies infectieuses, les plantes médicinales agissent avant tout sur le « terrain organique », le mettant ainsi dans les meilleures conditions pour faire face aux germes pathogènes et nuisibles grâce à ces qualités en tant que:

-antibiotique, premier acteur dans la lutte contre l’infection

-dépuratif, facilitant l’action antibiotique en déchargeant l’organisme des toxines

-stimulant, aide et intensifie les défenses immunitaires

Vitales à l'organisme et à son rétablissement, les plantes anti infectieuses sont indispensables

Sur le même sujet