Les plantes cardiotoniques

Les plantes médicinales qui exercent des actions importantes sur le cœur sont appelées « cardiotoniques ».
259

Le cœur est un organe thoracique creux et musculaire de forme ovoïde et qui est le principal organe de la circulation du sang. Il est enveloppé par le péricarde et constitué principalement par un muscle ou myocarde. Tapissé intérieurement par l’endocarde, le cœur est divisé en quatre cavités qui sont l’oreillette et le ventricule gauches, l’oreillette et le ventricule droits.

Ce sont les plantes qui augmentent la force des contractions cardiaques qui sont dites « cardiotoniques » à l’exemple du plus connu, la digitale.

En plus de fortifier le cœur, les plantes médicinales contribuent à prévenir l’apparition de maladies graves du cœur telles que l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, l’arythmie…

Les plantes cardiotoniques sont celles qui augmentent la force de contraction du cœur et améliorent son rendement.

Les plantes cardiotoniques se classent en deux groupes :

-de type digitalique :

Ce sont celles dont les principes actifs sont les glucosides  similaires à la digitale.

Elles ont une action cardiotonique intense et doivent être administrées avec beaucoup de précautions car la dose toxique est très proche de la dose thérapeutique.

Exemple de substances digitaliques : la digitoxine, la digitaline, l’adonidoside, l’adonivernoside.

- non digitaliques :

Ce sont des plantes qui fortifient le fonctionnement du cœur, mais qui ne contiennent pas de glucosides digitaliques. Elles ne nécessitent pas les précautions requises pour les remèdes digitaliques.

Exemple de substances non digitaliques : la digitoflavine, le cyclohexanol, les acides malique et succinique, les tanins, la diastase oxydante, la captine, les glucosides flavoniques (les polyphénols), la triméthylamine, la choline, la tyramine, la léonurine, la léonurinine, la scoparine.

Les plantes cardiotoniques ainsi que celles à action diurétique constituent la base du traitement phytothérapique de l’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque est l’incapacité du cœur à accomplir sa fonction d’impulsion du sang.

Les plantes cardiotoniques les plus connus sont :

-la mélisse

-l’adonis

-le muguet

-l’aubépine

-la digitale

-la gratiole

-l’agripaume

-le genêt à balai

-le haricot

-l’ulmaire

-le houx

-le romarin

-le fusain d’Europe

-le laurier-rose

-l’argousier

Et parmi les maladies pouvant affecter le cœur figurent :

-les affections cardiaques

Le tilleul, l’aubépine, ma myrtille, la châtaigne, la pomme, le haricot et le maïs sont les plantes qui résolvent correctement les affections cardiaques étant donné qu’elles sont à la fois diurétiques et tonifiantes.

-la tachycardie

L’augmentation de la fréquence du rythme cardiaque peut être résolue par l’agripaume, le grindelia. Ces dernières sont en effet sédatives et équilibrantes .

-les palpitations

L’orange, la lavande, la mélisse, la valériane, le citron et le muguet sont les plantes indiquées en cas de palpitations puisqu’elles sont antispasmodiques, sédatives et tonifiantes .

-l’arythmie, l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde

Les plantes préconisées pour ces maladies cardiaques sont celles qui sont antispasmodiques , vasodilatatrices , fortifiantes , sédatives à l’instar du tilleul, de l’adonis, de l’ail, de l’onagre, de l’aubépine, de la spiruline et du sésame

Sur le même sujet