Soigner la goutte à l'aide de plantes médicinales

La goutte est une maladie métabolique caractérisée par l'accumulation d'acide urique dans l'organisme et se traduit par des atteintes articulaires.
677

La goutte est une maladie qui résulte de l’augmentation de l’acide urique dans le sang, et de son dépôt dans les articulations et dans le tissu rénal.

Elle est également connue sous le nom d’ arthrite urique ou d’arthritisme. Il est à préciser que la goutte touche seulement les hommes, et son symptôme le plus typique est l’inflammation douloureuse localisée dans l’articulation du gros orteil, bien qu’elle puisse affecter d’autres.

En fait, la goutte est une maladie causée par un trouble du métabolisme des acides nucléiques caractérisée par l’accumulation d’acide urique dans l’organisme, qui se traduit par des atteintes articulaires, particulièrement du gros orteil et parfois par une lithiase rénale.

La lithiase rénale est la présence de calculs dans les voies excrétrices des reins.

Les plantes médicinales qui peuvent soigner efficacement la goutte sont celles qui éliminent l’acide urique dans l’urine c’est-à-dire des plantes à action diurétique urique.

Parmi ces plantes à action diurétique urique figurent :

- le citronnier vu qu’il alcalinise le sang, facilite la dissolution et l’élimination de l’acide urique et de ses sels (les urates). (Jus du fruit)

-le cresson de fontaine qui est un dépuratif sanguin, diurétique (cru, jus)

-l’ortie qui est un dépuratif, un diurétique et un alcalinisant, facilite l’élimination de l’acide urique (jus, infusion)

-le pissenlit, diurétique et dépuratif qui facilite l’élimination des substances de déchet (jus des feuilles et des racines)

-le céleri qui est un diurétique facilitant l’élimination de l’acide urique et de l’urée (salade, bouillon, infusion, décoction des racines)

-le bouleau, diurétique et dépuratif qui facilite l’élimination de l’acide urique (infusion des feuilles et des bourgeons)

-le fraisier des bois, alcalinisant et dépuratif (cure de fraises)

-le haricot qui est un diurétique (décoction de gousse)

-l’alkékenge, diurétique urique par excellence (baies)

-le merisier qui diminue le taux d’acide urique dans le sang (cure de guignes c’est-à-dire de fruits et de pédoncules)

-la bardane qui élimine l’acide urique (infusion ou macération de racines)

-le frêne qui est à la fois diurétique, dépuratif, laxatif, élimine l’excès d’acide urique (décoction ou infusion de feuilles)

Les plantes à action diurétique sont en majorité de bons remèdes à la goutte et particulièrement les plantes à action diurétique urique ou chlorurique.

Ces plantes à action diurétique sont généralement des plantes alcalinisantes (oignon, ortie, fraisier des bois, saxifrage) puisqu’elles provoquent une alcalinisation des liquides organiques, en particulier du sang et de l’urine. Dans le métabolisme humain, lorsque l’alimentation est riche en viande, il se produit un excès de substances acides toxiques, comme l’acide urique, qui doivent être éliminées. Les alcalinisants sont très utiles puisqu’ils neutralisent et facilitent l’élimination de cet excès d’acides nocifs.

L’alcalinisation de l’urine facilite en effet la dissolution des sédiments uriques (sables) et empêche la formation des calculs.

L’excès d’acide urique dans le sang provoque la goutte, et le mieux pour la personne atteinte de cette maladie métabolique est de réduire sa consommation de viande rouge (principalement la viande de bœuf) et d’utiliser parallèlement des plantes à action diurétique urique et alcalinisantes, afin de la soulager voire la soigner.

Sur le même sujet