Tirage des quarts de la Ligue des Champions 2011. Analyse

Le tirage au sort des quarts de finale des la Ligue des Champions a rendu son verdict ce midi à Nyon (Suisse). Analyse et pronostics.

De grosses affiches, forcément au menu des quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. À noter que les matches se dérouleront les 5, 6, 12 et 13 avril. Rappelons également qu'il s'agissait d'un tirage au sort intégral, mais que chaque équipe peut anticiper sur ses adversaires du prochain tour.

Real Madrid – Tottenham (5 et 13 avril)

Belle opposition en perspective entre la technique latine incarnée par le Real et la fougue anglo-saxonne représentée par Tottenham. À ce stade de la saison et de la compétition, la fraîcheur des Britanniques, dont l’engagement constitue une des forces, pourrait être entamée. Un élément qui jouera en faveur de Madrilènes plus armés techniquement.

Très séduisants au tour précédent lors du match aller (victoire 1-0 à San Siro), les Spurs émoussés avaient beaucoup peiné à contenir à domicile le Milan AC. Le Real, au contraire, semble revenir en forme au bon moment après un gros passage à vide.

L’expérience de la compétition est également du côté de Ronaldo et des siens. Pour toutes ces raisons, les faveurs du pronostic iront au Real qui pourrait, s’il passe cet obstacle, retrouver le frère ennemi barcelonais au stade des demi-finales. De quoi décupler les ardeurs merengue.

Chelsea – Manchester United (6 et 12 avril)

Peut-être l’affiche la plus équilibrée des quarts entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Avantage aux Mancuniens, si l’on se fie aux statistiques et à l’actuel classement des deux formations en championnat (Manchester est leader, Chelsea quatrième). Mais les coéquipiers de Rooney ont été quelque peu laborieux face à l’OM. Leur efficacité, leur opportunisme demeurent leurs principaux atouts. On aurait accordé de réelles chances au Chelsea des années précédentes mais les Londoniens sont loin d’être dominateurs cette saison. Alors?

Déterminant peut-être, le fait pour Manchester de jouer le match retour à domicile.

Barcelone – Shakhtar Donetsk (6 et 12 avril)

A contrario, l’opposition la plus déséquilibrée sur le papier. Les Catalans feraient bien de se méfier cependant car les Ukrainiens, récents vainqueurs de l’AS Rome, ne cessent de surprendre dans cette compétition. Et sûr qu’il ne sera pas évident aux coéquipiers de Messi d’aller chercher la qualification à l’extérieur, dans des conditions météo toujours imprévisibles. Donetsk ne fermera sans doute pas le jeu, ce qui promet une double rencontre à vocation offensive.

Quoi qu’il en soit, les Barcelonais seront largement favoris.

Inter Milan – Schalke 04 (5 et 13 avril)

On n’attendait pas Schalke 04, en difficulté dans son propre championnat, à ce stade de la compétition. Les Allemands ont pourtant sorti Valence, une référence, au tour précédent. Encore une fois, ils ne partiront pas favoris face à l’expérience de l’Inter mais leur absence de complexe pourrait les conduire à créer la surprise.

Miraculés du tour précédent, les Italiens auraient tort de ne pas croire en leur bonne étoile.

Pronostic

Real – Barcelone et Manchester – Inter Milan en demi-finales (26, 27 avril et 3, 4 mai).

Sur le même sujet