Cure thermale contre obésité: résultats de l'étude Maâthermes

Conduite sur cinq stations thermales françaises, l'étude Maâthermes a permis d'évaluer l'intérêt du traitement thermal du surpoids.

Avec pour titre “ Evaluation de la prise en charge du surpoids et de l'obésité en milieu thermal ”, l'étude Maâthermes s'est déroulée dans cinq stations thermales françaises spécialisées dans les affections digestives et les troubles du métabolisme (AD): Brides-les-Bains, Capvern, Vittel, Vals et Vichy.

Modalités de l'étude

Cette étude s'est déroulée de mars 2007 à juillet 2008. Elle a eu pour objectif d'analyser l'impact d'un séjour thermal de 3 semaines par rapport à celui de la prise en charge réalisée en médecine générale, et a comparé l'évolution du poids 14 mois après le traitement chez des sujets présentant une obésité. 257 personnes ont été tirées au sort pour: soit effectuer une cure thermale (groupe “cure”), soit bénéficier d'un suivi par le médecin traitant (groupe témoin “non cure”). Ces 257 personnes étaient obsèses ou en surpoids, et en bonne santé. Il s'agissait de 206 femmes et 51 hommes, d'indice de masse corporel (IMC) moyen de 31,2 kg/m2, et âgés en moyenne de 51 ans.

Le groupe “cure” a eu droit à une cure de boisson d'eau thermale et à des soins thermaux, à de la kinésithérapie, à des activités physiques, à un suivi diététique et à la remise du livret PNNS (Programme national nutrition santé).

Le groupe témoin “non cure” a bénéficié de conseils diététiques donnés par le médecin traitant avec remise du livret PNNS.

Résultats de l'étude

Cette première étude multicentrique, randomisée et comparative, a permis de mettre en évidence l'intérêt du traitement thermal du surpoids, avec plusieurs avantages sur un simple suivi médical.

  • La cure thermale est plus efficace que le traitement de ville:

  • La cure thermale donne de meilleurs résultats quantitativement et qualitativement:

  • La cure thermale permet de diminuer davantage l'indice de masse corporelle (IMC):

  • La cure thermale est efficace plus rapidement

L'avis de deux experts

  • Le docteur Jean-Michel Lecerf, chef du service Nutrition de l'Institut Pasteur de Lille, s'est exprimé sur la valeur qu'il donne aux résultats de cette étude:

  • Anne-Sophie Joly, présidente du Collectif national des associations d'obèses (CNAO), explique en quoi la cure thermale offre une prise en charge pluridisciplinaire:

Sources: Thermes de Brides-les-Bains , Association Française pour la Recherche Thermale

(AFRETh ) , Acomactive

Sur le même sujet