Comment avoir de beaux cheveux ?

Nos cheveux sont souvent malmenés par la pollution, notre alimentation, le stress...Autant de facteurs qui les rendent fragiles. Et si nous les bichonnions ?

Nos cheveux sont le reflet de notre vie quotidienne, tout comme l’est notre peau. Une vie stressante et voilà nos cheveux qui chutent. Un abus de colorations, de soleil, de sèche-cheveux et voilà nos cheveux qui se cassent, se dessèchent. Voici quelques petits conseils pour prendre soin de nos cheveux.

Ciel mes cheveux !

La chute des cheveux est en soi, un phénomène naturel sauf si elle devient excessive. Notre tête compte en moyenne 100 000 cheveux. Chaque cheveu tombe et repousse 25 fois, d’un centimètre tous les mois. Nous pourrions ainsi avoir en une vie une crinière de 16 km ! Mais 50 à 100 rendent l’âme naturellement chaque jour. Il arrive aussi que leur chute soit due à de la maltraitance de notre part. Dans ce cas, il faut agir !

Filtres naturels

Nos cheveux sont résistants mais très sensibles à l’environnement. Ils sont la mémoire de ce qu’a véhiculé notre sang au cours des derniers mois. D’ailleurs l’analyse des cheveux, outil des naturopathes est un bon moyen de faire le point sur les toxiques accumulées ou les carences en nutriments essentiels de l’organisme. Théoriquement, nos organes et fonctions « filtre » ont la capacité d’éliminer ces toxiques. Mais en cas de stress, choc émotionnel, grossesse, carences, fatigue ou traitement chimique, la chute des cheveux peut se manifester de façon plus soudaine et importante. Plus que l’âge, l’hérédité est aussi un facteur déclenchant.

Aux petits soins

Pour préserver vos cheveux, lavez-les avec un shampooing doux, idéalement une ou deux fois par semaine, au maximum trois. Brossez-les une fois par jour, de la racine vers la pointe, doucement et en utilisant une brosse en bois avec des poils de sanglier si possible. Le plastique peut être irritant pour le cuir chevelu. Evitez de tirer trop fort lorsque vous vous coiffez ou faites tenir la coiffure avec des accessoires. Préférez les colorations végétales à base de henné et de plantes aux teintures chimiques. Protégez vous du soleil, du sel et du chlore des eaux de baignade en enduisant votre chevelure de beurre de karité, et en portant un bonnet de bain à la piscine ou un chapeau l’été. Le sèche-cheveux est agressif. Le séchage à l’air libre ou à l’air froid est plus doux. En fin, coupez vos pointes régulièrement ; les fourches qui s’y forment sont dues à la détérioration de la kératine et au frottement des cheveux longs contre les vêtements.

Cuir bien nourri

Bichonnez maintenant votre cuir chevelu. Par votre alimentation, vous nourrissez ses cellules en protéines (la kératine en est une) fer, zinc et vitamines B (céréales complètes, poisson, produits laitiers..). La vitamine A (foie, beurre, légumes de couleur foncée), favorise la croissance des cheveux. Consommez aussi régulièrement du germe de blé ou de la levure maltée, des huiles végétales riches en vitamines E (carthame, tournesol…), des fruits secs et oléagineux. Ajoutez de temps en temps des œufs bios, des poissons gras.

Si une supplémentation est nécessaire, la silice du cassis, de l’ortie ou de la prêle s’avère très efficace sur la formation des cheveux. Les algues comme la chlorelle ou la spiruline favorisent la régénération du cuir chevelu.

Le petit plus

Le massage apporte une oxygénation du cuir chevelu et une décontraction qui favorisent la circulation sanguine. Massez simplement et délicatement vos cheveux secs avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans laquelle vous ajoutez 1 cuillère à soupe de miel bio et 3 gouttes d’huile essentielle de romarin officinal ou de lavande vraie. Puis enveloppez-les dans une serviette chaude. Laissez agir 15 minutes et lavez avec un shampooing doux. A faire 2 fois par semaine pendant 1 mois, surtout aux changements de saison, période où les cheveux ont tendance à tomber de manière plus importante.

Sources :

  • Femme au féminin.com
  • Magazine Géo juin 2010

Sur le même sujet