Le Grand Théâtre d'Angers, un théâtre aux airs de l'Opéra Garnier

Le Grand Théâtre d'Angers, situé place du Ralliement, est sans nul doute un témoin remarquable de l'architecture théâtrale du Second Empire.
9

Situé sur l'ancien emplacement de trois églises, élevé sur le site d’un précédent théâtre qui périt dans un incendie, le Grand Théâtre d’Angers, d’inspiration baroque, a des airs d’Opéra Garnier, célèbre édifice parisien. Il a été inauguré le 11 novembre 1871 après quatre années de travaux. Composé de trois corps et conçu sur les plans d’Alphonse Botrel, second lauréat au concours d’architecture pour l’Opéra de Paris, il est l’œuvre d’Auguste Magne, architecte parisien.

Une façade très en beauté

Côté ornementation et architecture, le théâtre présente plusieurs éléments remarquables. Au fronton de la façade, deux amours encadrent les armes de la ville. Un peu plus bas, un premier groupe représente la Musique, la Satire et le Drame. Un deuxième groupe, la Renommée, l’Eloquence et l’Histoire. Au centre de la façade, on trouve les bustes de trois musiciens: Grétry, Méhul et Lully. Enfin, à la hauteur du foyer du théâtre, quatre statues représentent, de gauche à droite, la Poésie lyrique, la Tragédie, la Comédie et la Musique. Toutes ces sculptures sont l’œuvre d’élèves de David d’Angers, artiste angevin.

Un décor à l’italienne

Quant à la salle, elle offre la même structure que celle de l’Opéra Garnier de Paris. Son plan traditionnel est en "fer à cheval". Il s’inspire de "la salle à l’italienne" conçue au XVIIIe siècle au théâtre royal de Turin, dont le modèle essaima ensuite dans toute l’Europe. Elle peut accueillir 726 personnes. L’élément majeur de cette salle demeure la coupole peinte par Jules-Eugène Lenepveu, artiste angevin qui venait d’achever la coupole de l’Opéra de Paris. Elle est aujourd’hui cachée par l’œuvre de Chagall.

La coupole du théâtre d’Angers, réalisée en 1871, a pour thème les quatre éléments - l’air, la terre, l’eau, le feu - symbolisés par autant de groupes mythologiques: l’apothéose d’Apollon, le triomphe de Bacchus, la toilette de Vénus, l’enlèvement de Proserpine. Le Grand Foyer, placé au premier étage, reprend la tradition française des grandes galeries d’apparat des XVIe et XVIIe siècles. Le plafond à caissons est entièrement peint et doré. Au centre, la coupole due à Alexis-Joseph Mazerolle, collaborateur de Magne, reprend le thème des quatre statues de la façade du théâtre, la Danse remplaçant la Poésie lyrique. Les voûtes latérales (œuvres du peintre décorateur angevin Jules Dauban) sont dédiées à la Musique et au Drame.

Demandez le programme

Pièces de théâtre, concerts, spectacles de musique de chambre ou baroque, jazz, opéras…: le Grand Théâtre d’Angers offre une programmation éclectique pour tous les goûts, tous les âges, toutes les oreilles et tous les yeux.

Pour en savoir plus sur la programmation : http://www.angers-nantes-opera.com/

Sur le même sujet