Oligothérapie, oui mais pour quoi ?

Les oligo-éléments sont surtout connus pour compléter l'apport de vitamines en cas de fatigue. Ils ont bien d'autres applications, préventives et curatives.
22

Présents dans le corps à l’état de traces, les oligoéléments jouent cependant un rôle majeur dans la mécanique de notre organisme. Tout comme l’huile nécessaire à un moteur pour carburer, ils sont indispensables au bon fonctionnement de nos cellules. Ils entrent dans la composition de nombreuses hormones et enzymes, et accélèrent les réactions cellulaires : production d’énergie, transmission nerveuse… Chacun d’eux a un rôle précis de contrôle et de régulation.

L’arthrose

Vous êtes intolérant aux anti-inflammatoires et vos douleurs n’en sont qu’à leur prémices ? Vous êtes réfractaire à l’idée de devoir prendre des antalgiques à vie ? Les oligoéléments sont faits pour vous.

  • L’oligo qu’il vous faut

Les bonnes associations :

. Le soufre ainsi que le fluor s’utilisent au long cours car ils font partie de la structure du cartilage.

. La silice sert de vecteur au cuivre. L’association est recommandée en cas de douleurs inflammatoires importantes

. Le sélénium représente un antioxydant de référence, utile en cure hivernale.

En pratique : en entretien, 1 prise par jour de chaque oligo-élément pendant plusieurs mois.

En cas de crise, n’hésitez pas à augmenter la posologie du cuivre à 3 prises par jour jusqu’à amélioration des douleurs.

Le surpoids

L’oligothérapie n’est pas la nouvelle méthode minceur miracle. En réalité, elle agit en tant que régulateur du métabolisme et de l’appétit.

  • L’oligo qu’il vous faut

Les bonnes associations :

. Le zinc, qui agit sur la sécrétion d’insuline, est indiqué quand le taux de sucre dans le sang atteint la limite haute de la valeur admise, soit 1,10 g/l. Dans ce cas, mieux vaut un suivi médical régulier.

. Le magnésium aide à prévenir les risques cardiaques chez les personnes en surpoids.

En pratique : en complément d’un régime minceur, prenez du chrome 1 fois par jour (et éventuellement du zinc ou du magnésium) pendant au moins 3 mois.

Le stress

Nervosité, déprime passagère… Plutôt que de se gaver de calmants qui assomment et peuvent créer une accoutumance, mieux vaut retrouver la sérénité de façon naturelle.

  • L’oligo qu’il vous faut

Les bonnes associations :

. Le magnésium, dont les réserves fondent sous l’effet du stress. Or nous en avons besoin pour maintenir notre équilibre neuromusculaire. Il est adapté aux cas de spasmophilie, mais pas seulement : il s’adresse aussi à tous ceux qui se sentent crispés. En prime, il apporte de l’énergie et diminue la sensation de fatigue.

En pratique : prenez 1 ou 2 ampoules de lithium et 1 ou 2 ampoules de magnésium par jour pendant au moins 1 mois et jusqu’à disparition des problèmes nerveux.

Les infections ORL

Les oligo-éléments sont à la fois antimicrobiens et activateurs des défenses. Qui dit mieux ? Ils sont d’autant plus efficaces qu’ils sont pris dès le début d’un rhume ou d’un mal de gorge.

  • L’oligo qu’il vous faut

Les bonnes associations :

. L’argent (Ag) en cas de rhume, en particulier chez l’enfant. Il fonctionne comme anti-infectieux, anti-inflammatoire et cicatrisant des muqueuses. Il fait aussi merveille sous forme de gouttes nasales pour éviter les surinfections.

. Le bismuth agit de front avec le cuivre pour soigner les maux de gorge de l’adulte. Attention, cependant. Si les symptômes persistent au bout de 3 jours, il faut consulter.

En période d’épidémie, le sélénium limite le risque contagieux.

En pratique : en prévention classique, prévoyez 1 prise par jour du complexe adapté durant toute la période hivernale. En prévention dans un contexte d’épidémie : 2 prises de cuivre +1 prise de sélénium chaque jour.

En cas d’infections chroniques, le cuivre est administré en prévention sous forme de complexe : manganèse-cuivre chez l’enfant et cuivre-or-argent chez l’adulte.

En cas de maladie déclarée : 6 prises d cuivre réparties dans la journée durant 3 jours. Les oligo-éléments associés se prennent 1 fois par jour.

Les allergies

L’objectif de l’oligothérapie est de modifier le terrain pour le rendre moins réactif en cas, par exemple, de rhinites allergiques, d’eczéma ou d’asthme. Si vous suivez un traitement allopathique, aucun problème pour les associer.

  • L’oligo qu’il vous faut

Les bonnes associations :

Certains complexes traitent une allergie en particulier.

. Manganèse-cuivre (Mn-Cu), très efficace en cas d’allergies ORL ayant tendance à s’infecter.

. Manganèse-cobalt (Mn-Co) en cas de rhinites saisonnières chez les plus de 40 ans ayant un terrain très allergique.

. Cuivre-or-argent (Cu-Au-Ag) chez les enfants, dont le système immunitaire, encore immature, peine à réagir.

En pratique : en traitement préventif, 1 prise quotidienne 15 jours par mois pendant 2 ou 3 mois. En traitement curatif : 1 prise par jour pendant toute la durée de la crise.

Lire aussi articles « médecines douces » :

http://www.suite101.fr/content/lhomeopathie-une-efficacite-averee-a29769

http://www.suite101.fr/content/adoptez-la-phytotherapie-a29771

Sur le même sujet