Problèmes de peau : alimentation anti acné, eczéma, psoriasis...

Les problèmes de peau peuvent disparaître naturellement en agissant sur la cause et non sur les effets. La solution se trouve dans nos assiettes.
223

Un problème de peau témoigne régulièrement de carences en micronutriments ou d'un dysfonctionnement des émonctoires principaux (foie, reins, intestins). Dans ce second cas, l'organisme est obligé d'éliminer les excès de toxines via les glandes sébacées ou sudoripares, ou via les cellules kératinocytes de l'épiderme (constituant 90% de la couche superficielle de la peau), entraînant des problèmes aussi divers que l'acné, l'eczéma ou le psoriasis.

Votre peau tire...

Votre peau sèche s’améliorera en mangeant 20g de beurre cru sur vos tartines chaque matin et 2 ou 3 œufs par semaine avec le jaune encore liquide pour un apport de vitamines A ; un verre de jus de carottes ou une assiette de carottes râpées chaque jour, des légumes vert foncé à chaque repas et du persil à volonté pour la provitamine A.

Consommez également des huîtres et autres fruits de mer riches en zinc une fois par semaine et variez les sources d’oméga 3: animale, avec du poisson gras une ou deux fois par semaine ; végétale, avec chaque jour des huiles biologiques de première pression à froid, de lin ou de cameline (lire article "L'huile de cameline, tendance et bonne pour la santé", http://www.suite101.fr/content/la--cameline-une-graine-magique-aux-multiples-bienfaits-a12666 )sur vos salades et crudités. Ajoutez de l’huile d’onagre ou de bourrache en complément alimentaire pour leur acide gamma linoléique.

Les aliments susceptibles d’être à l’origine de psoriasis ou d’eczéma

Le psoriasis ou l’eczéma demanderont des efforts supplémentaires. Recherchez en premier lieu des aliments qui vous sont "toxiques" et qui sont responsables de votre problème: peut-être le blé "moderne" et ses dérivés, le maïs, les protéines de lait de vache, les oranges ou les tomates, comme c’est souvent le cas. D’autres aliments peuvent également être à l’origine d’un psoriasis ou d’eczéma: les œufs, les poissons, les amandes et autres fruits à coque, les vins blancs et rosés….

Quels aliments privilégier ?

Remplacez le blé par l’épeautre, le petit épeautre ou le seigle ; consommez un seul laitage par jour, de préférence de chèvre ou de brebis ; buvez la boisson végétale qui vous convient à la place du lait, troquez votre jus d’orange pour ceux de la carotte ou de la mangue, riches en provitamines A…Votre nouveau régime ne doit pas être une punition. La suppression totale du (ou des) responsable(s) pendant deux semaines devrait apporter une nette amélioration ; ensuite vous pourrez tester votre seuil de tolérance en le(s) réintroduisant de temps en temps.

En complément, augmentez vos apports en vitamine et provitamine A, zinc, oméga 3 et gamma linolénique. Limitez au maximum l’alcool, les sucreries, les viandes (riches en oméga 6, elles favorisent les états inflammatoires). Vous digérerez plus facilement en mangeant lentement dans le calme, en évitant les fruits acides en fin de repas, en vous aidant, si besoin, de compléments alimentaires du type enzymes digestives.

Drainez votre organisme

Buvez des infusions de pensée sauvage, de camomille allemande ou de bardane pour drainer votre organisme. Régénérez votre foie avec des infusions de chardon marie, ces quatre plantes ayant une action spécifique sur l’émonctoire peau.

Apprenez aussi à gérer votre stress et votre anxiété qui favorisent l’apparition ou l’aggravation des symptômes ; l’augmentation des apports en oméga 3 et la consommation accrue de légumes verts et de céréales complètes riches en magnésium devraient vous y aider, ainsi que le safran, considéré comme une épice "zen"!

Sur le même sujet