Le jeu de loto dans les campagnes de France, activité populaire

En hiver dans les campagnes de France, le jeu de loto rassemble les dimanches après-midi nombreux amateurs qui viennent tenter leur chance.
12

En hiver dans les campagnes du Lot -et-Garonne les maisons restent closes et à la nuit tombante les volets se ferment vite.

Les cheminées sont allumées et le filet qui s'en échappe laisse penser que les gens préfèrent rester au chaud et ne sortent que pour faire leurs courses ou par obligation.

Les distractions autour de la cheminée

Les distractions se passent à l'intérieur et la télévision intéresse les plus âgés qui suivent assidûment leurs émissions préférées. Parfois, les amis ou leur famille viennent les voir et font une partie de belote ou de rami en buvant un café bien chaud. Les mots fléchés sont une priorité... dès que le programme télé sort son nouveau numéro...

Les voyages en autobus pour visiter un village et faire un bon déjeuner au restaurant les attirent, mais leur préférence se partage entre les bals "musette" et les lotos et ce sont les lotos qui remportent la palme de remplissage des salles.

L'organisation du jeu de loto

Les lotos sont organisés par les associations dans les salles des fêtes. De grandes tables accueillent les dimanches après-midi des familles entières qui viennent tenter leur chance. En cette saison hivernale, les lots correspondent aux préparations qui font la réputation du terroir: foie gras, confits, pâtés, jambons, ce qui rend encore plus grand l'intérêt des joueurs après leur annonce faite à la radio ou sur les prospectus.

Comment se déroule le jeu...

Les cartons se vendent à l'entrée de la salle, à l'unité, par six ou douze et plus pour les ambitieux et habitués qui choisissent leurs chiffres porte-bonheur...

Des grains de maïs sont posés sur toutes les tables pour cocher le numéro annoncé.

Le premier jeu commence, le calme s'impose et la première "quine" est lancée. Il s'agit de remplir une ligne avec les numéros annoncés au micro.

Après ce premier jeu, c'est la "double-quine "qui suit. Le lot est plus important, ce qui fait monter l'adrénaline... mais elle atteint son comble lorsqu'on annonce "carton plein" et le lot du demi cochon...

Le jeu recommence, tous sont attentifs et fébriles puis, lorsqu'on entend crier "quine" les "oh! déjà" s'échappent à tout-va...

Les "merveilles" et boissons de l'entracte apportent quelques commentaires de regret: "c'est toujours les mêmes qui gagnent, je n'ai pas de chance". Mais, gagnants ou perdants, tous se retrouveront pour le prochain jeu.

CONT 12

Sur le même sujet