L'orange de Noël, souvenirs d'enfance de 1947

Un retour en arrière sur l'éducation, les souvenirs communs des enfants d'une génération des années 40. Leur cadeau de Noël, une orange et du chocolat...
21

A l'approche des fêtes de Noël un petit retour en arrière pour le bonheur des anciens, et pour les plus petits, pour leur confier les souvenirs de nos cadeaux de Noël en 1947.

Après la guerre les premières oranges, bananes, dattes arrivaient tout doucement sur les étals des magasins de nos campagnes.

C'était l' émerveillement et le bonheur de pouvoir goûter ces fruits "au goût des pays lointains" que l'on ne voyait que sur nos livres de géographie. Nos parents nous offraient une seule orange, sans doute parce que leurs moyens ne leur permettaient pas de faire plus... mais pour nous c'était bien plus que ça.

Une petite fille en 1947

En 1947, une enfant de six ans, à l' époque, était une petite fille qui jouait à la poupée en chiffons, qui s'endormait avec elle, son chat et ses rêves...

C'était une enfance heureuse faite de choses simples. Son éveil se faisait au sein de sa famille, à l'école, au catéchisme, avec les copains et les copines... avec la nature.

Pas de moyens de locomotion ni de communication.

Les enfants n'ayant pas la liberté de maintenant, ni les moyens de locomotion et de communication, rien ne semblait leur manquer vraiment. Le niveau de vie n'étant pas très élevé, il n'apparaissait pas trop de différences. Sans éléments de convoitise ou d'envies, il n'y avait ni dispute ni tristesse.

Il y avait certes, des gens plus démunis mais on avait tous l'impression de se ressembler. Les familles les plus aisées ne faisant pas de folies pour leurs enfants et la tenue vestimentaire à l'époque n'étant pas la première préoccupation, le bonheur paraissait uniforme.

Enseignement à l'école

Nos jeux, nos sorties, nos écoles, notre village et son église étaient pour tous les mêmes.

En classe, on nous apprenait le partage et l'entraide, le respect d'autrui et à aimer son prochain...

C'est sans doute ce qui nous faisait comprendre que nous ne devions pas créer de différences, mais les accepter.

Les moments et évènements importants de cette époque

Les moments et évènements marquants dans la vie de chacun de nous sont communs, et celui qui a le plus marqué notre enfance, c'est Noël.

L'orange de Noël de l'année 1947...

Les plus gâtés avaient une orange, que l'on n'osait à peine toucher, et que l'on gardait précieusement dans nos mains pour faire durer le plaisir...

Un filet contenant des pièces d'or et d'argent remplies de chocolat qui nous servaient pour jouer à la marchande.

Parfois, une pièce ou un petit billet pour mettre dans notre tirelire...

Aucun de nous n'a oublié cette orange, sa peau luisante qui sentait si bon, ni le serpentin que nos mères faisaient avec la peau, qu'elles suspendaient dans la cuisine et laissaient sécher pour en faire de délicieuses tisanes l'hiver.

Ni le petit morceau qu'elles nous tendaient en le serrant entre leurs doigts, tout près de nos yeux, pour les faire briller et les rendre plus beaux... disaient-elles.

Des souvenirs un peu désuets maintenant...mais le bonheur de tant d'enfants d'autrefois.

Sur le même sujet