user_images/211942_fr_dsc00186.jpg

MARIE-HÉLÈNE DHIFI

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Marie-Hélène Dhifi

Georges Simenon au Marathon des Mots de Toulouse du 27 au 30 juin 2013

La 9ème édition de cette manifestation met à l'honneur Georges Simenon.

Dans son édition du 17 juin 2011, Le Monde des livres titrait : "Quoi de neuf ? Simenon".

Il est vrai que l'auteur plus connu pour ses romans policiers que pour ses romans noirs est pour beaucoup principalement le "père" de Maigret.

Deux ans plus tard le Marathon des Mots de Toulouse a mis à l'honneur l'écrivain.

La lecture de plusieurs oeuvres de l'écrivain belge Georges Simenon a eu lieu durant les quatre jours qu'a duré la manifestation.

Mis à part la lecture des correspondances et inédits de Georges Simenon lus le vendredi 28 juin, dont la période est inconnue, les autres ouvrages ont été rédigés entre 1938 et 1943 et, excepté Pedigree, portés au cinéma. Ce sont des classiques qui ont contribué à faire connaître Simenon.

Né en février 1903, Georges Simenon a d'abord utilisé de nombreux pseudonymes pour écrire ses premières histoires.

Il est connu à partir de 1931 sous son nom quand il lance la série des enquêtes du commissaire Maigret. Pour lui ce n'est qu'une étape vers la rédaction de romans.

Il a 35 ans lorsqu'il écrit Les inconnus dans la maison.

En 1940 paraissent La veuve Couderc et La vérité sur Bébé Donge.

Il a quarante ans quand L'aîné des Ferchaux est publié. Et en 1943 également, il termine Pedigree.

Ces romans sont publiés chez Gallimard à un moment où Simenon, déjà célèbre, peut imposer ses conditions à son éditeur.

Ils sont écrits pendant la période qui précède la seconde guerre mondiale et durant les années d'occupation.

Deux ans après la sortie de Pedigree, l'écrivain quitte la France et part pour les Etats-Unis où il arrive le 5 octobre 1945.

                        Jeudi 27 juin 2013 Salle du Sénéchal à 22 heures - La veuve Couderc

Ce roman écrit en 1940 a été porté au cinéma en 1971 par Pierre Granier-Deferre avec Alain Delon et Simone Signoret dans le rôle titre.

Jeudi 27 juin, c'est sa fille, Catherine Allégret, qui en fait la lecture. Durant quarante cinq minutes elle nous fait découvrir ou redécouvrir l'histoire de cette veuve qui s'éprend d'un homme plus jeune qu'elle, tout juste sorti de prison.

                       Vendredi 28 juin 2013 Chapelle des Carmélites à 18 heures 30 :   Correspondances et inédits de Georges Simenon

Le contenu de cette lecture est fait par Daniel Mesguich. Sont notamment évoqués les souvenirs qu'a Simenon des premiers jours de son arrivée à Paris, jours de "galère" où il se nourrit de croissants puis d'un camembert dont l'odeur le fait chasser de son logis par la propriétaire de son logement.

                       Samedi 29 juin 2013 au Cloître des Jacobins à 11 heures 30 : L'aîné des Ferchaux est lu par Bruno Putzulu

Ce roman a été écrit en 1943.

En 1963 Jean Pierre Melville en fait un film avec Jean-Paul Belmondo et Charles Vanel. Le film n'est pas fidèle au livre et la lecture du roman en devient d'autant plus intéressante.

                      Samedi 29 juin 2013 au Cloître des Jacobins à 16 heures 30 : Les inconnus dans la maison

Ce roman a été écrit en 1938.

En 1942 Henri Decoin l'adapte au cinéma avec Raimu. En 1992 Georges Lautner en fera une autre adaptation sous le titre L'inconnu dans la maison avec Jean-Paul Belmondo.

La lecture qu'en fait Pierre Arditi fait revivre la ville de province et
ses notables. L'épaisseur et la complexité du personnage principal sont parfaitement rendus dès les premières lignes. 

                        Dimanche 30 juin 2013 à l'Auditorium Saint Pierre des cuisines à 15 heures Pascal Greggory lit Pedigree

Ce roman fortement autobiographique comporte trois parties. La première a été écrite en 1941 alors que la deuxième et la troisième parties ont été rédigées en 1943. 

Georges Simenon se dévoilera par la suite de façon plus claire.

En 1973 paraît  Quand j'étais vieux.  Dans la préface Georges Simenon explique : "En 1960, 1961 et 1962, pour des raisons personnelles ou pour des raisons que je ne connais pas, je me suis senti vieux et je me suis mis à écrire dans des cahiers. J'approchais de la soixantaine." Nous rentrons dans l'intimité de l'auteur dans cet ouvrage.

Il a par la suite publié en 1981 Mémoires intimes aux Presses de la Cité.

                        Dimanche 30 juin 2013 au Cloître des Jacobins à 16 heures 30 : La vérité sur Bébé Donge

Ce roman paraît en 1940. Henri Decoin gardera en 1952 le titre pour son film avec dans les rôles principaux Danielle Darrieux et Jean Gabin.

Les pages lues par Madame Dominique Reymond dans une diction limpide plantent le décor, décrivent les protagonistes de l'histoire et nous amènent au bord du drame.  Les phrases s'enchaînent dans une logique implacable qui décrivent magistralement la scène du crime et l'empoisonnement.

Conclusion

Pour continuer à découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Georges Simenon on ne peut que recommander la lecture de l'ouvrage que lui a consacré Didier Gallot Simenon ou la comédie humaine (éditions France-Empire, 1999, 285 pages).

Juge d'instruction aux Sables d'Olonne, Didier Gallot tire les conclusions de trente cinq ans de lecture d'un auteur qui ne se résume pas à être le père du commissaire Maigret.

La chaine de télévision ARTE a consacré la soirée du dimanche 23 février 2014 à Georges Simenon et a notamment diffusé le film de Pierre Assouline Le siècle de Simenon qui réunit plusieurs interviews de l'écrivain et éclaire son univers.







À propos de l'auteur

user_images/211942_fr_dsc00186.jpg

MARIE-HÉLÈNE DHIFI

Docteur en droit, je suis devenue juriste en entreprise. J'ai vécu deux
  • 140

    Articles
  • 13

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 7

    Abonnements

Poursuivez la discussion!