user_images/211942_fr_dsc00186.jpg

MARIE-HÉLÈNE DHIFI

Publié dans : Les articles Culture de Marie-Hélène Dhifi

La nostalgie imprègne les romans de Lilian Jackson Braun

En recréant un monde imaginaire l'auteur écrit l'histoire d'une société imaginaire, celle des familles du pays d'en haut

Les romans policiers de Lilian Jackson Braun se déroulent dans le nord des Etats Unis dans une contrée imaginaire appelée le Comté de Moose, où vivent son héros Jim Qwilleran et ses deux chats.

"Dans ces contrées du Nord, on dirait que les vies s'entremêlent, dit Qwilleran. Cela apporte à la communauté une riche texture. Au Pays d'En-Bas, la vie n'est qu'un écheveau de fils dénoués" ainsi s'exprime Jim Qwilleran (Le chat qui parlait aux fantômes p.178).

Il est vrai que les relations sont facilitées par le faible nombre des habitants. La ville de Pickax, siège du comté de Moose compte 3000 habitants. La ville de Mooseville, lieu de villégiature de Qwilleran, qui y possède un chalet, n'est guère importante non plus.

Les Goodwinter tiennent le haut du pavé

Les quatre frères Goodwinter ont fondé la ville de Pickax en 1850.

Ephraim goodwinter a fait fortune dans les mines. Sa cupidité a entrainé la mort de 32 personnes en 1904. Pour échapper au lynchage il a organisé son suicide et l'unique personne qui savait qu'il était en vie Luther Bosworth a été tuée.

La veuve de ce dernier a reçu le prix du sang et a acheté avec l'argent le magasin général de la ville de Pickax. Elle s'est remariée avec Karl Lunspik qui a changé son nom de famille en Lanspeak. Ils sont devenus une famille importante de la ville.

Il a également versé une somme importante puis une rente à la famille Dingleberry pour qu'ils acceptent d'enterrrer un cercueil vide,le sien, et Luther Bosworth tué par une balle en plein front et non piétiné par un cheval, selon la version officielle.

Junior Goodwinter, l'arrière petit fils d'Ephraïm, est le rédacteur en chef du journal Quelque chose. Il ignore que son ancètre n'est pas mort en 1904 mais en 1935.

Les deux fils d'Ephraïm, Titus et Samson n'ont pas fait fortune en prenant la suite des affaires de leur père et sont morts en gardant le secret.

Le père de Junior meurt et le journal qu'il gère est détruit. Junior devient le rédacteur en chef d'un journal fondé par Qwill et dirigé par Arch Riker.

Les Bosworth

Ce sont les descendants de Luther assassiné par Ephraïm Goodwinter ou ses fils. Vince Bosworth un de ses descendants apparaît dans Le chat qui parlait aux fantômes. Il cherche le trésor d'Ephraïm car les descendants de Luther croient que ce dernier est mort en laissant un trésor de pièces d'or caché sous la ferme Goodwinter. Ils ne savent pas qu'Ephraïm s'est enfui pour échapper au lynchage.

Les Lanspeak

A l'origine de leur fortune, le meurtre du premier mari de Lucy Bosworth qui s'est ensuite marié à Karl Lunspik. La question de relations entre Titus Goodwinter, le fils d'Ephraïm, coureur de jupons bien connu, et Lucy Bosworth est posée.

Larry Lanspeak, le représentant de la famille, est l'arrière petit-fils de Karl.

Les DeFord

Margaret, la fille de Luther Bosworth, épouse Roscow DeFord, un homme de loi. Ils auront quatre enfants et dix petits enfants, l'un des derniers vivants étant Susan née en 1949.

Susan, mariée à un membre de la famille Exbridge, divorce et s'associe à Iris Cobb qui finance un magasin d'antiquités avec sa fortune personnelle. Susan, ruinée par son divorce, se retrouve riche à la mort de son associée. Elle va essayer de se faire épouser par le fils d'Iris Cobb mais celui-ci est déjà marié.

Si on suppose que Susan a approximativement 30-40 ans au moment des faits, comme Qwill a 50 ans on peut donc confirmer qu'il est né entre 1929 et 1939.

Dennis Hough

Le fils d'Iris Cobb vient vivre à Pickax à la mort de sa mère. Fils d'un premier mariage, sa mère l'élève seule à la mort de son père. Il n'a que trois ans. Elle rencontre CC Cobb et ils ouvrent un magasin de brocante dans Zwinger Street où ils avaient acheté une maison. Elle épouse également Hackpole troisième mariage malheureux.

D'autres familles sont simplement évoquées au fil des romans : la famille Exbridge, le Docteur Halifax, le docteur Zeller, Euphonia Gage. En effet l'auteur a commencé l'écriture de ses romans à l'âge de 50 ans. Elle a écrit la part la plus importante de la série à partir de 70 ans. Elle a manqué de temps pour développer le monde particulier du "Pays d'en Haut".

Read more at Suite101: Lilian Jackson Braun invente un nouveau genre policier en 1966 | Suite101.frhttp://suite101.fr/article/lilian-jackson-braun-auteur-americain-de-romans-policiers-a36475#ixzz2K3TZItvp

Read more at Suite101: Les personnages de l'univers des romans de LilianJackson Braun | Suite101.frhttp://suite101.fr/article/les-personnages-de-lunivers-des-romans-de-lilianjackson-braun-a36480#ixzz2K3RsbfwW

Read more at Suite101: Biographie imaginaire de Jim Qwilleran par Lilian Jackson Braun | Suite101.frhttp://suite101.fr/article/biographie-imaginaire-de-jim-qwilleran-par-lilian-jackson-braun-a36479#ixzz2K3VdVTme

À propos de l'auteur

user_images/211942_fr_dsc00186.jpg

MARIE-HÉLÈNE DHIFI

Docteur en droit, je suis devenue juriste en entreprise. J'ai vécu deux
  • 140

    Articles
  • 13

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 7

    Abonnements

Poursuivez la discussion!