QIU Xiaolong et HE Jiahong, deux auteurs chinois de polars

Les auteurs, nés tous les deux en 1953, sont les enfants de la Révolution culturelle. Ils écrivent des romans policiers qui décrivent la société chinoise.

QIU Xiao Long et HE Jiahong ont créé des personnages de détectives qui évoluent dans la Chine d'aujourd'hui. Leurs romans policiers sont traduits en France.

Les livres de QIU Xiao Long sont édités en France chez Liana Levi et l'édition en poche "Points" dans la collection "Policier" de ses ouvrages a permis une diffusion rapide des enquêtes de son héros.

Les ouvrage de HE Jiahong paraissent aux éditions de l'Aube et sont diffusés par le Seuil. Ils sont repris dans l'Aube poche. Il n'en reste pas moins qu'ils ne sont pas aussi connus en France que les ouvrages de QIU Xiaolong.

Ces deux auteurs ne vivent pas dans les mêmes conditions, ce qui explique peut être ces différences. Tandis que QIU Xiaolong vit et enseigne aux Etats Unis, depuis les évènements de la place Tien Anmen, HE Jiahong habite Pékin et y enseigne à l'Université du Peuple.

Leurs héros appartiennent à des mondes différents. Les personnages de QIU font partie de la police et sont confrontés aux meurtres, liés ou non à la corruption qui règne dans la société. Les romans de HE racontent le vécu d'un avocat saisi d'affaires par ses clients.

QIU Xiao Long

Il naît en 1953 à Shanghai et son héros, le commissaire Chen y habite. Mais ses romans ne se situent pas tous dans cette ville car le commissaire est amené à se déplacer.

Il raconte la lente ascension au sein de la police et de l'appareil politique chinois d'un jeune homme devenu policier alors que rien ne le destinait à cette profession.

Lettré, l'inspecteur Chen traduit des romans américains et améliore ainsi ses revenus. Les soutiens politiques qu'il a lui ont permis d'acquérir un appartement dans une ville où la spéculation foncière relègue des familles entières dans des habitations où elles partagent couloir, cuisine et sanitaires. Le système D est roi. Les habitants cumulent plusieurs emplois.

A travers ces romans, l'auteur critique le système politique.

HE Jiahong

L'auteur naît à Pékin également en 1953 comme QIU Xiao Long. Il y enseigne la procédure pénale et est spécialiste de criminalistique. Maître Hong, son héros, y exerce la profession d'avocat qui l'entraîne dans des enquêtes privées où il remplace la police.

Ses romans comportent en tout début la liste des personnages et leurs liens de parenté ainsi que leurs fonctions. Ceci rappelle les enquêtes du Juge Ti écrites par Robert Van Gulik. Lui aussi établit la liste des intervenants dans le roman.

Un bref préambule traite du phénomène mystérieux ou de l'histoire de l'objet mentionné dans le titre de l'enquête.

L'histoire ne démarre qu'ensuite.

Sur le même sujet