Le don de sang

Au nom du million de malades qui chaque année a besoin d'un transfusion ou de médicaments dérivés, l'Établissement Français du Sang vous remercie du geste !
28 Août
16

Toute personne peut donner son sang sous certaines conditions liées à la sécurité des donneurs et des malades. Avant chaque don, un entretien confidentiel – faisant suite au remplissage d’une fiche détaillée – est assuré par un médecin de l’Établissement français du Sang.

Vous pouvez donner votre sang si vous pesez au minimum cinquante kilogrammes et êtes âgé de dix-huit à soixante-dix ans.

Dans certaines conditions, vous devez patienter pour donner votre sang :

* une semaine après des soins dentaires tels un détartrage, une extraction ou un jour après le soin d’une carie

* une semaine après la fin d’un traitement antibiotique

* deux semaines au minimum après une infection ou une fièvre supérieure à trente-huit degrés

* quatre mois après un voyage dans un pays où sévit le paludisme

* quatre mois après une intervention chirurgicale

* quatre mois après un piercing [même à l’oreille] ou un tatouage

* quatre mois après un rapport sexuel avec un nouveau partenaire sans l’usage d’un préservatif

* six mois après un accouchement

Par précaution, vous ne pouvez pas donner votre sang si vous avez été transfusé, avez consommé de la drogue par voie intraveineuse ou avez séjourné plus d’un an cumulé dans les Îles britanniques entre 1980 et 1996.

Vous pouvez donner votre sang plusieurs fois par an, avec un intervalle minimal de huit semaines entre les dons, qui sont de quatre annuels pour les femmes et de six pour les hommes.

Il est fortement recommandé de ne pas se présenter à jeûn pour un don.

Quelques précautions à prendre après le don

La quantité de sang prélevée est adaptée au volume. Le sang prélevé [environ cinq cents millilitres] se régénère en quelques heures, sous réserve de respecter quelques règles simples pour une récupération rapide :

* prendre le temps de repos nécessaire à l’espace de la collation

* boire abondamment dès la fin du don et durant les six heures qui suivent

* ne pas fumer pendant les deux heures qui font suite au don

* éviter les environnements surchauffés, les activités physiques importantes ou les activités exposant à une chute ou un danger durant plusieurs heures

Que va devenir votre don ?

La poche de sang, accompagnée de petites pipettes pour analyse et détection éventuelle d’anomalies biologiques, va être séparée en différents constituants : globules rouges, plaquettes et plasma. Ces différents produits seront ensuite distribués aux malades en fonction de leurs besoins et de leurs pathologies, sachant que le sang ne peut être conservé plus d’une quarantaine de jours, et beaucoup moins pour les plaquettes et le plasma.

Les globules rouges serviront les cas d’hémorragies importantes consécutives à un accident ou à une opération chirurgicale, ou les cas d’anémie chronique.

Les plaquettes permettront le traitement des leucémies lorsque les traitements par chimiothérapie ont détruit les cellules de la moelle osseuse du patient.

Enfin, le plasma est transfusé aux grands brûlés et en cas d’hémorragie massive ; il est également utilisé pour la préparation des bio-médicaments notamment indiqués pour les infections graves, ou chez les hémophiles.

Les différents types de dons

Le don de sang total dure une dizaine de minutes ; l’infirmier prélève une poche d’environ un demi-litre ainsi que des tubes échantillons permettant d’effectuer les contrôles biologiques.

Lors d’un don de plasma, le sang prélevé passe par une centrifugeuse qui ne conserve que le plasma et restitue au donneur les autres particules du sang. Il dure plus de quarante minutes, les périodes de prélèvement alternant avec celles de restitution.

Dans les cas de don de plasma, plaquettes, granulocytes ou globules rouges, le sang est prélevé et séparé en ses différents composants. Selon le produit prélevé, la durée du don varie de quarante à quatre-vingt-dix minutes.

Informations sur le don de sang

Le matériel de prélèvement est stérile et à usage unique. Le prélèvement est bien entendu effectué dans de strictes conditions d’hygiène par un personnel spécialement qualifié.

Parfois, au cours du don ou après ce dernier, un malaise peut survenir. Appelé malaise vagal, il correspond à un décalage entre les rythmes du cœur et du cerveau provoquant une baisse de la tension artérielle mais souvent aisé à identifier.

Au point de ponction veineuse, un hématome peut également apparaître.

Après le don, pour prévenir ce type d’incident, il reste primordial de se restaurer et s’hydrater. En effet, pendant votre collation, vous restez sous la surveillance d’un personnel compétent en alerte.

Informations sur le sang

Le sang est composé de globules rouges, globules blancs et plaquettes baignant dans le plasma riche en protéines.

Ses fonctions sont multiples : transporter l’oxygène et le gaz carbonique, lutter contre les infections et saignements, enfin maintenir la pression sanguine.

À partir d’un don de sang total, la séparation des différents éléments permet de fournir aux malades le seul produit dont ils ont besoin. Les Produits Sanguins Labiles servent également à préparer des médicaments dérivés du sang.

Pour obtenir plus d’informations

www.dondusang.net

0810 150 150 (prix d’un appel local)

Sur le même sujet