Ikea ouvre les portes de son hôtel éphémère aux usagers de l'A6

Sur l'aire de Beaune-Tailly, l'enseigne suédoise permet aux conducteurs de faire une sieste de 20 minutes. Un concept gratuit, à tester jusqu'au 31 juillet.

Depuis le 13 juillet dernier et jusqu'à la fin du mois, la plus célèbre des enseignes suédoises offre la possibilité aux usagers de la route de se reposer dans son hôtel éphémère, installé sur l'aire de Beaune-Tailly, sur l'autoroute A6. Un concept innovant, simple et efficace, qui permet de lutter contre la somnolence au volant, un fléau qui menace tout automobiliste effectuant un voyage souvent long et ennuyeux, sur l'autoroute des vacances...

Le concept de l'hôtel éphémère, par Ikea

Premier hôtel du genre à voir le jour en France, l'établissement de la firme suédoise Ikea propose aux automobilistes fatigués, susceptibles de s'endormir au volant, de faire une sieste de 20 minutes dans une "vraie" chambre et sur un "vrai" lit. Car l'hôtel éphémère mis à leur disposition est un espace de 560 m² qui se compose de 28 chambres de 4m², insonorisées et climatisées, ainsi qu'une chambre pour personne à mobilité réduite.

Ce service est entièrement gratuit, et chaque automobiliste se voit remettre un kit "spécial sieste" comprenant un masque de sommeil, des bouchons d'oreilles et une bouteille d'eau, une mise en condition nécessaire pour bien se reposer, et mieux repartir.

Les enfants sont quant à eux pris en charge par des moniteurs diplômés, chargés de les surveiller et de les encadrer sur une aire de jeux spécialement aménagée à leur attention. A chacun ses besoins...

Un objectif double, entre coup de pub et campagne de prévention

L'enseigne suédoise en profite également pour faire sa publicité, chaque meuble et chaque matelas utilisé étant marqué du prix de vente en magasin. Une façon originale de rappeler le positionnement de la marque (« Ikea améliore votre quotidien »), de lancer un tout nouveau slogan adapté aux vacances d'été (« Dormez, partez reposé »), mais surtout de joindre l'utile au vital.

Conçue en collaboration avec les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APPR), cette initiative permet de lutter activement contre la somnolence au volant, qui serait en 2010 la première cause d'accident sur l'autoroute (1 accident sur 3), devant la consommation d'alcool (1 accident sur 6) ou encore le dépassement des limitations de vitesse (1 accident sur 10)...

Reste désormais à savoir si cette opération très bien accueillie par les automobilistes sera renouvelée dans le temps, et sur d'autres routes... tel que le trajet Paris-Nice sur lequel un conducteur dormirait 11 minutes en moyenne, selon une étude réalisée par L'Argus de l'Automobile en 2010...

Sur le même sujet