La maison natale de Louis Braille, une visite insolite à Coupvray

En Seine-et-Marne, cette demeure briarde du XVIIIe siècle abrite le musée Louis Braille, inventeur de l'écriture universelle à points saillants: le braille.

Transformée en musée en 1956, la maison de Louis Braille se situe en bas du village de Coupvray, dans une rue rebaptisée à son nom. Classée monument historique, cette demeure typiquement briarde a vu naître dans sa salle commune Louis Braille (1809-1832), l'inventeur du système d'écriture tactile à points saillants, à l'usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes : le braille.

Vie et inventions de Louis Braille

Exerçant le métier de bourrelier, le père de Louis Braille possède un atelier au rez-de-chaussée de la maison, où il fabrique harnais, sacs et courroies de cuir. C'est dans cette pièce où il se glisse souvent pour jouer que le petit Louis Braille, âgé de trois ans, se blesse à l'œil en voulant utiliser les outils de son père. L'infection se propage à l'autre œil, et par manque de soin, l'enfant perd définitivement la vue. Il n'a que cinq ans.

Malgré cet handicap, Louis Braille est un élève brillant de l'école de Coupvray qu'il quitte à 10 ans, pour se rendre à Paris afin d'étudier à l'Institution Royale des Jeunes Aveugles, l'école fondée par Valentin Haüy. Comme les autres enfants, il apprend à lire sur des lettres en relief mais ne peut pas écrire, l'impression étant faite avec des lettres cousues sur du papier. C'est dans ce contexte qu'il développe son génial système d'écriture en six points saillants. Il est si brillant qu'à l'âge de quinze ans, l'école lui confie certains enseignements, comme celui de la musique.

En 1835, Louis Braille est atteint de tuberculose et se voit alléger ses tâches de professeur. En 1844, il abandonne l'enseignement, et profite de son temps libre pour poursuivre ses inventions. Ainsi, en 1847, il inaugure la première machine à écrire le braille. Une légère amélioration de son état de santé lui permet de reprendre ses fonctions de professeur, mais il meurt de la tuberculose en janvier 1852. Enterré aux côtés de sa famille, le corps de Louis Braille est transféré en 1952 au Panthéon, en hommage national. Seule la relique de ses mains est conservée à Coupvray dans une urne scellée sur sa tombe. Un dernier hommage à son village d'enfance...

Le musée Louis Braille

La maison natale de Louis Braille permet de découvrir la vie quotidienne au XIXe siècle, et surtout celle de l'inventeur seine-et-marnais. Au premier étage de la demeure sont exposés tous les objets concernant l'œuvre de Louis Braille, ainsi qu'une bibliothèque d'ouvrages anciens (dont une partie en braille) permettant de faire des recherches sur cette personnalité exceptionnelle.

Informations pratiques

Maison Natale de Louis Braille

13, rue Louis Braille

77700 Coupvray

Tél.: 01 60 04 82 80

Horaires d'été (1er avril - 30 septembre): ouvert tous les jours sauf lundi (10h-12h / 14h-18h).

Horaires d'hiver (1er octobre - 31mars): ouvert tous les jours sauf lundi de 14h à 17h (vendredis réservés aux groupes).

Toutes les visites sont guidées et commentées. Elles sont programmées aux heures rondes.

Pour les groupes de plus de 10 personnes et les scolaires, le Musée Louis Braille propose des ateliers d'initiation au braille.

Plus de renseignements sur le site de la ville de Coupvray .

A lire également sur Suite101 : Louis Braille, le bienfaiteur des aveugles .

Sur le même sujet