Passer Pâques et la Semaine sainte en Espagne

Soleil, températures printanières il est temps de penser aux vacances de Pâques et pourquoi ne pas les passer en Espagne où la Semaine sainte est une fête.
33

Soleil, températures printanières il est temps de penser aux vacances de Pâques et pourquoi ne pas les passer en Espagne où la Semaine sainte est une fête.

La Semaine sainte: une coutume très suivie

En Espagne, on ne fête pas seulement Pâques. Toute la péninsule est en fête à cette période. Les enfants sont en vacances et beaucoup d'entreprises voient leurs salariés prendre des congés durant la Semaine sainte, c'est-à-dire la semaine qui précède les fêtes de Pâques.

Durant cette semaine, sont organisées les processions de pénitents qui défilent dans les rues de toutes les villes d'Espagne, même les plus petites. Toutes les municipalités ont leurs confréries qui préparent cette fête tout au long de l'année.

Au programme des défilés de chars représentant les étapes de la vie du Christ et sa mort, le chemin de croix et la Passion et la Résurrection, selon le jour de la semaine et ce jusqu'au dimanche de Pâques, jour où le Christ est ressuscité. Le jour le plus symbolique et le plus fort est le vendredi de la Passion où Jésus est crucifié.

La signification de Pâques

Pour les chrétiens, la Semaine sainte est la dernière semaine de Carême avant la fête de Pâques, qui est la plus importante des fêtes chrétiennes.

La Semaine sainte commence avec le Dimanche des Rameaux et se termine par la veillée pascale le samedi précédent le dimanche de Pâques. Le Dimanche des Rameaux célèbre l'entrée de Jésus dans Jérusalem où le peuple l'aurait célébré en agitant des branches d'olivier.

Les lundi, mardi et mercredi, l'Église ne célèbre pas d'événement particulier. ?

Le Jeudi saint c'est le dernier repas du Christ, la Cène et la dernière messe avant Pâques. La fête de Pâques est à l'origine une fête juive qui commémore la sortie des juifs d'Égypte. La tradition veut que Jésus soit mort le vendredi précédent cette fête, jour que l'on nomme Vendredi saint et ressuscité le dimanche.

Les pénitents et la Semaine sainte

Les pénitents rassemblés en confréries sont ceux qui préparent la fête de Pâques partout en Espagne. Les hommes et femmes qui les composent sont chrétiens et portent une ferveur particulière au Saint de la confrérie. Ils s'habillent aux couleurs du Saint et portent son étendard devant leur char.

Durant l'année, ils confectionnent les costumes, les chars, préparent le défilé et récoltent des fonds pour cela.

Outre le côté festif qui est le plus visible dans ces regroupements, la dévotion reste vive. Certaines confréries plus austères que d'autres ont gardé la tradition des pénitences et selon les régions en Espagne les défilés sont plus ou moins austères. Ceux de Séville sont les plus connus pour leur exubérance, la richesse de toiles et la couleur des chars. Les vierges recouvertes de brocards et d'or sont promenées devant des pleureurs et pleureuses professionnels qui chantent la peine qu'ils ressentent. Mais soulignons également les processions de Zamora, en Castille-et-Leõn, qui sont austères et solennelles, d'une simplicité portée au tragique, rythmées par le son des tambours et des chaînes des pénitents sur les pavés inégaux. Les flambeaux éclairent à peine les capuchons des hommes pieds nus parcourant les rues étroites de la ville médiévale.

La Semaine sainte en Espagne est une fête unique et magnifique et le début du printemps qui s'annonce précoce cette année donnera un côté de légèreté que les touristes apprécieront. Pour organiser ses vacances en Espagne et connaître les dates et les heures des processions mieux vaut se reporter aux sites internet de chaque ville. Par ailleurs, certaines processions durent plusieurs heures donc mieux vaut prévoir de quoi boire, manger... et s'asseoir.

Sur le même sujet