Lexington Steele, un trader dans le X

Comment passe-t-on de Wall Street à la Porn Valley ? Lexington Steele, acteur pornographique, a réalisé cet acte improbable. Zoom sur "l'intello du X"
7

Titulaire de nombreux diplômes, Lexington Steele est devenu trader.. puis est passé dans le mannequinat. Carrière logique d'un beau gosse plein d'esprit me direz vous ? Sauf qu'il ne s'est pas arrêté là... Voici un panorama de la carrière classée X d'un homme à l'esprit et au corps très performants...

Trader au World Trade Center...

Lexington Steele, de son vrai nom Clifton Britt, est né le 28 novembre de l'année érotique 1969, ça ne s'invente pas... Il grandit dans son New Jersey natal. Puis la Grosse Pomme, toute proche, l'attire, et il entre à l'Université Syracuse de New York. D'où il ressort en 1993, diplômé en Finances. La Bourse l'appelle : il atterrit au World Trade Center, en occupant le poste d'agent de change puis celui de trader, pendant quatre années.

De la Bourse aux studios ...

Est-ce la hauteur de son bureau ou bien la forme phallique des tours jumelles qui lui donne des idées de pirouettes ? Toujours est-il qu'il se sent attiré par le nu et les spots. Repéré dans les rues de Manhattan, il tente une expérience de mannequin photo, qui s'avère fructueuse. Il abandonne Wall Street et sa froideur pour la moiteur des studios photos. A New York, beaucoup de ses connaissances lui conseillent de tenter son expérience dans le porno. Oui, car il est une légende bien avant de pénétrer l'industrie pour adultes. Ses 24 cms au repos (oui, vous avez bien lu...) en affolent plus d'une et donnent des idées à Lex : Il se lance dans le X.

800 films !

Fini de jongler avec les cordons de la Bourse, Mr Steele se révèle devant la caméra et enchaîne les exploits avec des centaines de partenaires féminines différentes. Surnommé "Lex l'empaleur...", il empale en effet une filmographie atteignant plus de 800 films, où se mélangent les séries x dont il est le héros, notamment la série Lexington loves... (suit le nom d'une actrice) mais aussi des parodies du cinéma classique, comme la série TOP GUNS (ou comment s'envoyer en l'air) ou dernièrement "Ce n'est pas Avatar, XXX"... Tout au long de sa carrière il cumulera les casquettes d'acteur, réalisateur et producteur de ses propres exploits... Mais aussi business man (un sex-toy reprenant ses chaudes mensurations est commercialisé en 2005...) Enfin, il apparait dans des séries traditionnelles (Weeds, Nip/Tuck). Le multi-récompensé du porno (plusieurs fois meilleur performeur...) continue de tourner dans le X... et d'amasser les recettes, comme son passé de trader le lui a inculqué...

Sources :

site officiel de l'acteur (le contenu étant interdit aux mineurs, je ne posterai pas le lien ici)

Sur le même sujet