user_images/232006_fr_mycowboy.jpg

MARTIN CROSS

Publié dans : Les articles Sciences & Technologies de Martin Cross

La preuve vient d'être découverte … la vie a été née dans l'espace

Des études récentes affirment que les germes de la vie sur Terre sont arrivés de l'espace.



Depuis longtemps, les scientifiques qui expérimentent avec des simulations des conditions sur la Terre primitive peuvent créer des molécules organiques simples mais, toujours, ils manquent à la capacité de créer des protéines complexes et les composants de l'ADN, les éléments constitutifs de la vie. Une autre théorie est que les germes de la vie tirent leur origine de l'espace, contenus dans des fragments de comètes et de météorites. La spectrométrie a trouvé quelques molécules organiques complexes, y compris des alcools, dans les nuages ??de l'espace, mais, jusqu'à récemment, on n’a trouvé aucune preuve que les éléments de la vie auraient pu arriver sur la Terre de l'espace.


Est-ce que la vie est vraiment née dans de l'espace?


La découverte d’éléments de la vie d’origine extraterrestre sur une planète pleine de la vie en toutes ses formes et dans toutes ses niches est extrêmement difficile parce qu’il y a toujours le problème de la contamination d’aucun 'échantillon potentiel. Cependant, ce n’est pas impossible. Il y a des environnements vierges, comme l’Antarctique, où toute météorite arrivant depuis l’espace est conservée pure comme dans un congélateur. En 2006, les chercheurs ont découvert des molécules d'acides aminés, les molécules indispensables à la formation des protéines, dans la météorite Wild2. Cette découverte a provoqué une étude de 12 échantillons de météorites différentes, 9 prélevés dans un environnement vierge de l'Antarctique.


Pendant l'étude, les chercheurs ont découvert des molécules organiques, dont certains sont extrêmement rares sur notre planète et qui sont introuvables dans la glace de l'Antarctique. Que l’échantillon soit contaminé par des molécules locales est donc impossible. Les échantillons contiennent également une forme lourde de carbone, qui ne se trouve pas sur la Terre, ainsi que des molécules de l'adénine et de la guanine, deux des quatre composants (avec la thymine et la cytosine) nécessaires à la formation de l'ADN. Les météorites étudiés sont tombés à terre il y a quatre milliards d'années, pendant la période où les premières formes de vie ont surgi.


Quand, enfin, on a publié l’étude, lundi le 8 août 2011, elle a confirmé que la plupart, sinon toutes les molécules existantes sur la Terre qui fournissent la source de l'ADN, sont d'origine extra-terrestre. Cela ne signifie pas que des molécules organiques n’auraient pas pu être présents déjà sur la Terre primitive, mais l'afflux de molécules organiques complexes de l'espace a certainement favorisé la genèse rapide de la vie. Essentiellement, les chercheurs affirment que la vie sur la Terre est issue de l'espace.


Preuve de la vie extraterrestre?


Cette découverte pose des questions plus grandes que tout simplement comment la vie a fait son début sur la Terre. Si les acides aminés et les composants de l'ADN sont arrivés sur la Terre dans des roches venant de l’espace il y a des milliards d'années, d’où viennent ces composants qui se sont-ils infiltrés dans ces rochers de l’espace ?


Est-ce qu’il y a d’autres planètes qui portent ou qui ont porté des formes de vie basées sur des composants similaires aux nôtres ? Est-ce que ces rochers ont été projetés dans l’espace par l'impact d'une grande météorite sur une autre planète (on trouve des météorites d'origine martienne dans l'Antarctique qui ont été transportés là par ce moyen) ou par l’éruption d'un super-volcan extra-terrestres ou même par l’explosion d’une planète ? Cela indiquerait qu'il y a ou qu’il y avait des planètes relativement proches qui portent la vie.


Lorsque les grains de matière pierreuse forment dans les énormes nuages galactiques, contiennent-ils déjà ces molécules organiques ? Si oui, les planètes formées de ces grains pourraient contenir déjà les blocs constitutifs de la vie et les météorites qui apportent la vie ne sont que la cerise sur le gâteau parce que les germes de la vie s’y trouveraient déjà. Des molécules organiques complexes ont été détectés dans les nuages ??galactiques, y compris une variété d'alcools – des cocktails célestes peut-être ? Et qui les boivent ?


Les chances pour une vie extraterrestre intelligente


Si les molécules de la vie sont présents dans les météorites qui ont traversé les immensités de l'espace pour des milliards d'années avant de plonger dans l'atmosphère terrestre, cela pourrait signifier que la vie aurait pu évoluer très tôt dans l'Univers, en effet éons avant l’évolution de la vie sur la Terre.


Si les blocs constitutifs de la vie tels que nous les connaissons ont existé il y a plusieurs milliards d’années, cela doit augmenter les chances pour l’évolution de la vie intelligente ailleurs dans l'univers. En vérité, la vie pourrait exister partout. Les écrivains de science-fiction ont peut-être raison: la galaxie pourrait être pleine d’êtres conscients dans une grande variété de formes. Espérons que ces autres êtres présenteront plus d'intelligence et de maturité que la version humaine.



À propos de l'auteur

user_images/232006_fr_mycowboy.jpg

MARTIN CROSS

Je suis traducteur professionnel et rédacteur, contribuant à l'édition de
  • 19

    Articles
  • 6

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!