user_images/232006_fr_mycowboy.jpg

MARTIN CROSS

Publié dans : Les articles Voyages & Découvertes de Martin Cross

Paimpol: l'Abbaye de Beauport, l'Ile de Bréhat & Plage Bonaparte

Paimpol est un centre idéal pour découvrir la région environnante: l'abbaye de Beauport, l'Ile de Bréhat, la Plage Bonaparte et Plougrescant.

En plus de ses bâtiments anciens, son port de plaisance animé, ses fruits de mer, ses chansons de marin et son train à vapeur, Paimpol est aussi un centre idéal pour explorer la région avec ses criques de granit rose, ses vues spectaculaires et ses sites historiques.

L’Abbaye de Beauport

Le port de Paimpol doit son existence à l'abbaye, qui a été fondée par le comte Alain Goelo pendant la renaissance spirituelle du 13ème siècle et qui est aujourd'hui classifiée un monument national. Pendant le Moyen Age, l'abbaye elle-même a été établi comme un centre de commerce important et un point d'étape pour les pèlerins sur le long chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Les ruines de l'abbaye sont magnifiquement préservés et sont sitées dans un parc de 40 ha avec une vue magnifique sur une baie protégée et l'Ile de Bréhat.

L'Ile de Bréhat

A proprement parler, l'Ile de Bréhat se compose de deux îles de granit rose, rejoints par un petit pont. L'île du sud bénéficie d'un climat doux qui soutient de nombreuses espèces de flore et de faune méditerranéennes et attire une grande variété d'oiseaux. L'île du nord possède un littoral plus accidenté.

Les visiteurs arrivent à Port Clos et, en fonction de la marée, pourraient avoir à marcher une centaine de mètres ou plus à travers les sables du port pour atteindre la terre ferme. Les voitures sont interdites sur l'île. Les vélos peuvent être loués pour 11 euros à l'heure , mais on peut parcourir la plupart de l'île dans une heure ou deux de marche.

L'île a sa propre verrerie à Port-Clos et de la cimetière de la chapelle de Saint-Michel on a une vue imprenable sur la mer et sur l'archipel des îles.

On peut voir un rare moulin à marée, moulin actionné par l’entrée et la sortie des marées, à Birlit et le Phare du Paon, construite du granit rose local, aussi vaut bien une visite.

La Résistance bretonne et la Plage Bonaparte

Une série de phares a sécurisé le côte rocheuse "des casseurs" à l'ouest de Paimpol où le vent et les vagues ont sculpté son granit rose en formes fantastiques, mais, pendant la seconde guerre mondiale, les anciennes activités nocturnes de la région se sont ressuscitées lorsqu’un corps de la Résistance bretonne a fait sortir clandestinement un total de 130 aviateurs alliés abattus sur la région.

La plage isolée, à Plouha, connu sous le nom "Plage Bonaparte" a été le théâtre d'une activité frénétique les nuits sans lune, entre janvier et août 1944, quand de petits groupes de 12 à 20 aviateurs ont été transportés dans des canots pneumatiques pour retrouver un navire britannique à un point pré-organisé au large. Un voyage périlleux dans un petit bateau, suivi d'une traversée également périlleuse de la Manche pour arriver en Grande-Bretagne.

Une aventure pas moins périlleuse aussi pour la Résistance bretonne, dont les activités ont finalement été découvertes par l’armé d’occupation et 13 membres de la Résistance ont perdu la vie.

Pour arriver à Plouha, prenez la route côtière vers le sud de Paimpol. La ville est bien balisée.

Plougrescant

A l'ouest de Paimpol, près du début de la «Côte des saboteurs», se trouve le pittoresque village de Plougrescant, nommé pour l'un des premiers saints de Bretagne. L’église a un clocher magnifiquement tordu et, un peu plus loin, où la route se divise, on rencontre un pub qui sert du Guinness, dirigé par un Irlandais de Dublin et un Breton natif.

Tous les vendredis, le pub organise une soirée de musique celtique et presque tous les samedis pendant la saison touristique des performances par des artistes locaux.

On peut trouver un autre moulin à marée dans le port rocheux de Plougrescant. Le sentier du littoral passe ici le long des falaises avec des vues magnifiques sur le côte accidenté de granit rose, menant enfin à la baie paisible de Trestraou, à Perros-Guirec, la première station balnéaire de la région, et à Lannion, capitale secondaire du département.

À propos de l'auteur

user_images/232006_fr_mycowboy.jpg

MARTIN CROSS

Je suis traducteur professionnel et rédacteur, contribuant à l'édition de
  • 19

    Articles
  • 6

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!