Aliments toxiques pour chats et chiens: noix et avocat

Voici le volet de cette série présentant un rappel détaillé pour certains poisons animaux «insoupçonnés» tels que les noix et les avocats.
219

Les animaux domestiques comme les chats et les chiens sont les espèces les plus touchées par les intoxications alimentaires . Malgré de maigres recherches scientifiques faites majoritairement par des vétérinaires internationaux, il est bien connu en science que certains aliments consommés traditionnellement par l’humain, peuvent être dangereux pour ces animaux et induire de lourdes répercussions sur leur santé (1).

Voici le troisième article de cette série (voir aussi partie 1 , 2 et 4 ) présentant un rappel détaillé pour sensibiliser les propriétaires à certains poisons animaux «insoupçonnés».

Intoxication aux avocats

Bien qu’une nouvelle molécule fongicide (nommée «Persin»), découverte récemment dans les fruits et les feuilles de l'avocatier, détiennent des propriétés anticancérigènes, toutes les parties de l’avocat (fruit, noyau, feuille et plante) sont potentiellement toxiques pour les chiens, ainsi que d'autres animaux comme les chats, les souris, les rats, les oiseaux, les lapins, les chevaux et les bovins (1).

Selon les vétérinaires, nourrir tous types d’animaux avec des avocats est à proscrire complètement (1). La dose létale n'est toujours pas connue et les effets diffèrent selon l'espèce animale. Toutefois, l’avocat déclenche une série d’événements menant à l’accumulation de liquide dans les poumons et la poitrine, ceci entraînant des difficultés respiratoires et le décès par manque d'oxygène. L'accumulation de liquide peut également se produire dans le cœur, le pancréas et l'abdomen (2). De plus, la haute teneur en matières grasses de l'avocat peut conduire à une pancréatite (1).

Signes cliniques de l’intoxication à l’avocat

Les symptômes comprennent l'irritation gastro-intestinale, les vomissements, la diarrhée, la détresse respiratoire, la congestion, l'accumulation de liquide dans le tissu cardiaque et même la mort.

Les oiseaux sont particulièrement sensibles à ces composés toxiques et montrent des symptômes plus graves tels que l'augmentation du rythme cardiaque, l’infarctus du myocarde, des dommages généralisés aux organes, une respiration laborieuse, des troubles de plumage, de l'agitation et de la faiblesse. Des doses élevées peuvent provoquer la mort entre 12 à 24 heures (1).

Intoxication aux noix de macadams (et autres noix)

La noix de macadam est généralement omniprésente dans certains biscuits et une attention particulière des propriétaires est de mise. Ces noix (grillées ou crues), ainsi que le beurre de macadam, contiennent une toxine qui affecte les muscles, le système digestif et le système nerveux animal et peut causer des difficultés de locomotion, de la faiblesse, une dyspnée, des tremblements et le gonflement des jambes (3). Une mycotoxine pourrait être la cause de ces problèmes (1).

Les noix de macadam ainsi que les noix de Grenoble, peuvent également induire une pancréatite tandis que les arachides peuvent générées une réaction allergique mortelle telle que caractérisée chez l’humain (3).

Dose toxique pour les noix de macadam

La dose toxique pour les chiens varie de 2 à 62 g par kilo de poids corporel. Cet intervalle est très large et peut signifier que certaines races de chien peuvent être très sensibles avec une quantité infime de noix ingérées. En revanche, d'autres chiens pourraient être mieux adaptés (4). Une étude a démontré que la quantité moyenne se situerait autour de 11,7 g/kg de poids corporel (4).

Signes cliniques

Selon le Merck Index , les chiens sont actuellement la seule espèce à avoir été rapportée quant à cette toxicité. Dans les 12 heures suivant l'ingestion, ceux-ci développent une faiblesse aux pattes arrières, de la dépression, des vomissements, des douleurs abdominales, une ataxie, des tremblements musculaires, l’enflement des membres, une paralysie des membres postérieurs, de l’hyperthermie (température rectale allant jusqu’à 40,5 °C) et une élévation de la fréquence cardiaque.

Les noix de macadam peuvent être observées dans les vomissures ou les selles. Les signes disparaissent généralement dans les 12 à 48 heures (4) suivant l’ingestion. Dans 79% des cas, l'apparition de signes cliniques est déclarée dans les 12 premières heures. Aucune mortalité n'a été signalée à ce jour et la plupart des chiens retrouvent la santé sans traitement spécifique.

Conclusion

L’avocat est un végétal toxique pour la plupart des animaux et devrait être proscrit complètement. En contrepartie, les noix de macadam peuvent causer certains problèmes de santé mineurs sans évidence actuelle de mortalité. En cas de doute, la consultation d’un vétérinaire est toujours la meilleure solution (1).

1. Kovalkovicova N, Sutiakova I, Pistl J, Sutiak V. 2009. Interdiscip Toxicol 2: 169-76

2. Buoro IB, Nyamwange SB, Chai D, Munyua SM. 1994. Onderstepoort J Vet Res 61: 107-9

3. Knott E, Gurer CK, Ellwanger J, Ring J, Darsow U. 2008. J Eur Acad Dermatol Venereol 22: 1394-5

4. Hansen SR, Buck WB, Meerdink G, Khan SA. 2000. Vet Hum Toxicol 42: 18-21

Sur le même sujet