Doublage : la sélection est rude pour exercer ce métier décrié !

Si le doublage est mal vu des critiques et des cinéphiles, ses critères de sélection élitistes et arbitraires sont eux aussi remis en question !
25

Le doublage est honni des critiques et des cinéphiles qui lui reprochent d'ôter tout le climat sonore original d'un film. Cette technique d'adaptation reste cependant bien utile à ceux qui sont fâchés avec les sous-titres et les langues étrangères. Métier souvent convoité, il est pourtant parmi les plus difficiles (statut précaire d'intermittent du spectacle, popularité de la voix quand le nom et le visage restent dans l'ombre) et son casting est depuis 2008 jugé comme discriminatoire.

Depuis le cinéma parlant, le doublage est considéré comme une activité ingrate et infâme

Le problème d'adaptation se pose dès le début du cinéma parlant dans les années 30. Au sous-titrage s'ajoute une autre méthode qui consiste à tourner le film dans toutes les langues en conservant les acteurs principaux (ceux-ci ont la tâche fastidieuse de déclamer leurs répliques en s'appuyant sur un texte phonétique) et en remplaçant les rôles secondaires par des acteurs locaux. C'est ainsi que l'accent anglais de Laurel et Hardy, qui doublaient eux-même leurs personnages, est passé à la postérité.

Cet enregistrement de versions linguistiques se fait à la chaîne et apparaît très vite comme une industrie qui dénature un produit pour mieux le vendre. « Une monstruosité, une espèce de défi aux lois humaines et divines » s'exclame Jean Renoir pour qualifier le doublage en 1939.

Les comédiens de doublage exercent un métier dévalorisé -quid de leur talent et du travail acharné pour trouver le bon ton, la bonne synchronisation ? - si bien qu'il faut la grève de 1994 pour que leurs noms figurent seulement au générique.

Comment choisit-on un comédien pour doubler un personnage ? Polémique autour de critères dénoncés comme racistes.

C'est l'apparence physique qui prévaut pour choisir le comédien qui prêtera sa voix à un personnage de film ou de série télé. De la sorte, on peut constater avec étonnement une grande différence entre la voix originale et la voix de doublage. C'est le cas pour Amicalement vôtre où Tony Curtis est doublé par Michel Roux dont la prestation humoristique a contribué fortement au succès de la série britannique en France. Il en va de même pour Jacques Balutin dont la voix diffère de celle de Paul Michael Glaser mais qui incarne un Starsky reconnaissable entre tous grâce à son interprétation décalée.

Toutefois cette sélection visuelle pose un sérieux problème : celui de la discrimination pour les comédiens de doublage. Yasmine Modestine, actrice métisse, en témoigne dans son article édifiant intitulé "Le métier du doublage a un problème avec la couleur" et paru dans rue89.com . Si les personnages noirs sont parfois interprétés par des "peaux pâles", la réciproque n'est manifestement pas vraie pour autant. Tandis que Morgan Freeman, Bill Cosby, Danny Glover, Denzel Washington ou Withney Houston sont doublés par des comédiens blancs, aucune recherche ne permet de vérifier l'hypothèse inverse. En cause : l'accent grave trop typique d'une voix noire quand la voix blanche serait considérée comme "universelle".

Les dessins animés recrutent parmi les acteurs célèbres pour un doublage à effet garanti !

Dans Cars , vous avez peut-être reconnu la voix de Guillaume Canet comme étant celle de Flash Mac Queen et Cécile de France dans le rôle de Sally ? Dans l'Age de glace , Vincent Cassel, Gerard Lanvin et Elie Seimoun se partagent la vedette quand dans Tarzan Valérie Lemercier et Muriel Robin se retrouvent pour doubler Jane et Tock. La production Disney soigne tout particulièrement ses doublages en limitant ses recrutements aux célébrités dans n'importe quel pays que ce soit. Elle pose ainsi un argument de plus pour aller voir sa dernière animation. Qui n'a jamais tenté de mettre le visage de l'acteur connu sur la voix du personnage animé qui la porte à l'écran ?

Bien évidemment, si vous avez toujours voulu faire du doublage, vous aurez plus de chance si vous vous appelez Lorie que si vous répondez au nom de Jean-Pierre Dumartin, commercial de son état. Néanmoins vous pouvez trouver quelques conseils pour vous aider sur le site de maxicasting.com .

Pouvoir prêter sa voix à un personnage télé est un rêve d'enfant que la réalité vient briser pour la plupart. Cependant des acteurs comme Emmanuel Curtil (Jim Carrey, Matthew Perry), Francis Lax (Tom Selleck, Harrison Ford, Yves Rénier...), Richard Darbois (Sylvester Stallone, Arnold Scwharzenegger, George Clowney, Patrick Swayze, Richard Gere...) ou Céline Monsarrat (Julia Roberts, Anastasia, Dory dans Nemo,Courteney Cox...) ont réussi à sortir de l'ombre grâce à leur talent vocal. De fait, le visage de Dominique Duforest ne vous est-il pas plus connu depuis que Secret Story en a fait La Voix ?

Webographie sur le thème du doublage

Hommage à "Rencontres autour du doublage des films et des séries télé" paru aux Editions Objectif Cinéma ici .

La gazette du doublage d'Objectif Cinéma vous propose de pénétrer les coulisses de doublage des Feux de l'Amour, de découvrir les 3 doublages de Blanche-Neige ainsi qu'une multitude d'interviews de comédiens de doublage....

Interview Google vidéo d 'Emmanuel Curtil sur son expérience dans le doublage.

Sur le même sujet