Downton Abbey, une série historique de Julian Fellowes

Cette série britannique contant l'histoire de la famille Crawley et de ses serviteurs avec l'héritage de Grantham en point de mire est à ne pas manquer !

Encore inédite en France, Downton Abbey est une série britannique historique diffusée sur ITV1 au Royaume-Uni du 26 septembre au 8 novembre 2010 où elle rencontre un grand succès : une seconde saison a d'ailleurs été commandée et est attendue pour 2011. L'action se passe au début du vingtième siècle dans un château édouardien où l'on voit évoluer la famille Crawley et ses domestiques dans l'inquiétude de savoir qui héritera du titre et de la fortune de Grantham. Présentation !

Une histoire de passions humaines sur fond historique

Avril 1912. Le Titanic a emporté dans son naufrage les héritiers d'une richissime famille, célèbres descendants de l'aristocratie depuis 1772. La situation est délicate. En effet, le fils héritier devait épouser Mary, la fille aînée de Robert Crawley, comte de Grantham, et permettre ainsi à la famille d'obtenir non seulement le titre de Lord mais également Downton Abbey, le somptueux château familial.

La disparition brutale du fiancé de Mary remet alors tout en question. L'héritage est désormais entre les mains d'un lointain cousin, Matthew Crawley dont la condition d'avocat suscite déjà le mépris des aristocrates. Mais alors que la duchesse Violet, mère de Robert, tente de contourner la loi pour que sa petite-fille puisse bénéficier du titre et des biens, son fils, homme intègre, décide de n'en rien faire et d'accueillir comme il se doit le nouvel héritier.

Jalousies, ambitions, désirs interdits, manipulations, stratégies, conciliabules et sentiments de tous bords attendent le nouveau venu dans une demeure déjà tiraillée par des luttes de pouvoir interne au sein même de la domesticité et gardienne de secrets inavouables. Dans une époque où tout paraît inaccessible, que ce soit la promotion dans l'échelle sociale ou l'émancipation de la condition féminine, les passions humaines n'en sont que plus exacerbées.

La série de Julian Fellowes nous emporte un siècle en arrière avec force détails et péripéties

Julian Fellowes, auteur de "Gosford Park " qui lui valut un oscar en 2001 maîtrise bien son sujet : une première moitié du XXe siècle parfaitement plantée avec ses inégalités sociales, une hiérarchie scindée en deux (Upstairs et Downstairs, le monde d'en haut et le monde d'en bas), un décor édouardien tiré du château Highclere pour les scènes d'extérieur, une histoire mêlant suspens et action et qui explore à merveille les relations humaines à quelque niveau que ce soit.

Rien n'est laissé au hasard, du scénario qui tire toutes les ficelles possibles à la réalisation qui offre une reconstitution méticuleuse de cette époque post victorienne. L'exposition peut paraître longue (le pilote dure 60 minutes) mais s'avère indispensable pour poser les jalons de l'histoire. Une fois le premier épisode passé avec les rapports de force établis entre nobles et serviteurs, les enjeux énoncés, vous vous laisserez emportés par le tourbillon de rebondissements qui soufflera à tous les étages.

Un period drama au casting de qualité, Maggie Smith en tête

Pour une série à la réalisation impeccable (ce qui n'est guère étonnant quand on sait que le budget alloué à ce "period drama" était de un million de livres sterling), au scénario savamment orchestré, il fallait nécessairement que le casting soit à la hauteur. Et il l'est ! Tout à fait épatante dans son rôle de matriarche rusée et opiniâtre, Maggie Smith - plus connue sous les traits de Minerva Mac Gonagall dans Harry Potter - s'était déjà distinguée sur un scénario de Fellowes en interprétant Constance Trentham dans Gosford Park , rôle pour lequel elle avait reçu une nomination aux Oscars.

Hugh Bonneville qui interprète le comte Robert Crawley s'est illustré dans Coup de foudre à Nothing Hill, Mansfield Park ou Love again ... Elizabeth Mac Govern qui incarne son épouse Cora a quant à elle connu la célébrité dans les années 80 en jouant dans Ragtime de Milos Forman (nomination au meilleur second rôle féminin) et dans Des gens comme les autres de Robert Redford où elle fit des débuts remarqués et remarquables en petite amie de Conrad, le héros écorché vif.

Moins connus du grand public français, des acteurs tels que Rob James-Collier qui interprète le machiavélique valet de pied Thomas ou Dan Stevens qui prête ses traits à Matthew Crawley n'en sont pas moins méritants. Le jeu irréprochable des comédiens a largement contribué au succès de la série qui a tout de même réuni près de 10 millions de britanniques devant l'épisode final de la première saison début novembre.

Une seconde saison axée sur la Première guerre mondiale

L'impact de la Grande Guerre sur les protagonistes de la série laisse présager de multiples et savoureux rebondissements quant à l'intrigue principale de cette seconde saison. Matthew Crawley y verra-t-il son héritage menacé et qu'en sera-t-il de ses relations sentimentales avec Mary s'il part sur le front ? Edtih parviendra-t-elle à sortir de l'ombre de ses deux soeurs ? Thomas poursuivra-t-il ses manigances sans éveiller les soupçons dans les bas-étages ? En tout cas une chose est sûre, cette nouvelle saison est d'ores et déjà annoncée comme riche en émotions et l'on espère que son succès outre-Manche saura persuader les chaînes françaises de son acquisition.

Lien s

Bande annonce de la série en VO non sous-titrée.

Site officiel des fans

Sur le même sujet