Les expressions qui font référence à la mythologie

A quelles histoires font référence les expressions qui citent dieux et héros de la mythologie gréco-romaine? Quelles significations attribuer à ces mots?
152

Comment initier les enfants au plaisir de l'écriture de manière ludique ? Afin d'affiner en famille l'art du savoir écrire et parler, on peut sortir des sentiers battus des classiques jeux de société et improviser un petit atelier d'écriture autour de la table. A débattre ensemble : le thème de l'atelier. Apprécié pour ses légendes d'amour et ses aventures rocambolesques, la mythologie gréco-romaine est une valeur sûre qui instruira tout en divertissant. Voici une petite liste non exhaustive d'expressions à noter sur papier et à tirer au sort pour la rédaction d'un petit texte par joueur ou groupe de joueurs avec pour contrainte principale : comporter une ou plusieurs de ces expressions et broder une histoire autour.

Expressions gouvernées par les dieux de la mythologie gréco-romaine

  • Nom de Zeus ! Tonnerre de Zeus !
Retour vers le futur

Sur ce principe de substitution d'un nom par un autre, Hergé a rendu célèbre l'exclamation maritime du capitaine Haddock "Tonnerre de Brest !". Dès lors, l'expression s'emploie dans un moment de saisissement où l'on est comme foudroyé par un évènement, une idée, et exprime une émotion vive qu'elle soit positive ou négative.

  • "sorti de la cuisse de Jupiter"
Sémélé

Pour que leur enfant survive, le Dieu de l'Olympe greffe le foetus dans sa propre cuisse. Dionysos en sort quelques mois plus tard, donnant ainsi naissance à l'expression "se croire sorti de la cuisse de Jupiter" qui signifie "se prendre pour un dieu, être convaincu d'être exceptionnel, faire preuve d'égoïsme et d'égocentrisme".

  • "être dans les bras de Morphée"

Etre dans les bras de Morphée c'est rêver et donc dormir tandis que pour s'éveiller, on sort des bras de Morphée.

  • Je ne suis pas un Apollon du Belvédère !
statue du dieu de la Lumière et du Soleil

Dire "Je ne suis pas un Apollon du Belvédère" est en somme une remarque ironique pour justifier de son physique peu attrayant.

Expressions dérivées des demi-dieux, héros et mortels cités dans la mythologie gréco-romaine

  • Tonneau des Danaïdes

Ainsi, l'expression désigne une tâche ou une dépense dont on ne voit jamais la fin. Elle s'emploie également pour qualifier une personne qui dépense ce qu'elle gagne au fur et à mesure.

  • "jouer les Cassandre"
Cassandre

Jouer les Cassandre c'est donc faire des présages de mauvais augure auxquels on ne croit guère.

  • Cheval de Troie

Le cheval de Troie est un symbole de ruse et de perfidie et désigne depuis le début du XXIè siècle un logiciel espion, un virus qui permet à un autre utilisateur de contrôler l'ordinateur en distance.

  • "une toile (ou un travail) de Pénélope"

Un travail de Pénélope est par conséquent une tâche qui n'en finit jamais, toujours à recommencer. De même, on appelle une Pénélope une femme qui se distingue par sa loyauté et sa fidélité.

Mais aussi...

  • fort comme Hercule, un travail d'Hercule
  • nettoyer les écuries d'Augias
  • une tunique de Nessus
  • lit de Procuste
  • le fil d'Ariane
  • ouvrir la boîte de Pandore
  • le talon d'Achille
  • le jugement de Pâris
  • tomber de Charybde en Scylla
  • écouter le chant des sirènes
  • poursuivre une chimère
  • être un pygmalion
  • taquiner la Muse
  • supplice de Tantale
  • sous l'égide de quelqu'un
  • le rocher de Sisyphe
  • s'endormir sur ses lauriers
  • passer le Styx

Sur le même sujet