Les signes du zodiaque et les saisons: l'automne et l'hiver

Le zodiaque répartit les douze signes astrologiques trois par trois dans chacune des quatre saisons. Pourquoi? Quelle influence sur votre personnalité?
459

Mis au point durant l'Antiquité, le zodiaque* est la grille de lecture qui rend compte de l'observation et des connaissances humaines du monde par nos ancêtres de l'Hémisphère Nord. De fait, l'astrologie se base non seulement sur l'évolution des planètes dans la carte du ciel mais aussi sur le rythme de la nature qui y est intrinsèquement liée. On peut alors se demander comment le signe astrologique s'inscrit chronologiquement dans le zodiaque, de quelle façon il reflète le lien entre l'homme et la nature qui le voit naître, et plus précisément son influence sur la personnalité. Explications en quatre saisons.

L'automne et les caractères des signes de la Balance, du Scorpion et du Sagittaire

Le 21 septembre, l'équinoxe d'automne voit le Soleil pénétrer dans le signe de la Balance. Les jours raccourcissent, le cycle automnal annonce les nuits froides de l'hiver si bien que l'on constate une fragilité dans la constitution physique des enfants nés durant cette période. La Terre est l'élément dominant de l'automne, plus froide, moins fertile, aspirant à être fécondée. C'est la saison des forces intérieures.

  • La Balance: le septième signe du zodiaque oscille au gré de son élément l'Air. Elle balance entre la douceur estivale encore proche et les rigueurs hivernales qui s'annoncent, elle pèse les fruits pour une juste répartition. Voilà le tourment du natif de la Balance pour qui le choix est toujours un dilemme et dont les éternelles hésitations exaspèrent l'entourage. Mais la Balance a soif de justice et d'amour et c'est ce qui fait incontestablement son charme.
  • Le Scorpion: la nature frissonne des premiers frimas et, dépouillée de ses premières feuilles, se recentre sur elle-même pour se régénérer. Le natif du Scorpion marqué par l'élément de l'Eau se dote d'une puissante énergie psychique, tenace comme le végétal résistant au froid, et porte un goût prononcé pour tout ce qui touche aux profondeurs, qu'elles soient physiques ou spirituelles. Remonter ce qui est enfoui au-dessous de la surface par l'étude ou la provocation lui est caractéristique. Le Scorpion pique et il aime ça.
  • Le Sagittaire: la terre balayée des premiers grands froids conserve un feu intérieur dans lequel se nichent les graines, promesses d'un meilleur lendemain. Les hommes se réchauffent auprès de l'âtre familial, solidaires et généreux comme le natif du Sagittaire gouverné par l'élément Feu. Le voyage est plus souvent intérieur pour le Sagittaire qui comme les signes de l'automne intériorise ses sentiments, ses idées, ses envies. Il aime néanmoins le contact et s'épanouit au gré d'une vie sociale bien remplie, plus particulièrement autour d'un bon repas.

L'hiver et les caractères des signes du Capricorne, du Verseau et des Poissons

L'Eau règne en élément maître sur la saison hivernale qui connaît au solstice la plus longue nuit de l'année. Neige, givre et gel recouvrent de leur blanc manteau la terre qui renferme la graine, contrainte à prendre racine. Naître en hiver c'est devoir faire preuve de persévérance et de volonté pour survivre.

  • Le Capricorne: le dixième signe du zodiaque appartient à l'élément Terre, celle qui s'isole sous la dure carapace du gel. Le froid chasse l'animal dans sa tanière et pendant qu'il hiberne, l'homme se réfugie dans sa maison. La nature mise à mal par les températures extrêmes se tient sur la défensive, tout comme le natif du Capricorne, solitaire dans l'âme, mais aussi tenace et économe. La confiance d'un Capricorne est ardue à obtenir mais une fois acquise, c'est pour longtemps.
  • Le Verseau: pendant que les vents froids font s'évaporer l'humidité et que les nuits raccourcissent, la graine qui a pris racine sous le signe du Capricorne reprend vie, attendant son heure pour reconquérir son autonomie. C'est cette volonté d'indépendance et de liberté qui agite sans cesse le natif du Verseau. Rebelle, anticonformiste, il correspond naturellement à l'élément Air.
  • Les Poissons: à l'image de leur élément, bien évidemment l'Eau, les natifs des Poissons émergent dans une nature où le Soleil renaissant fait fondre les glaces, abreuvant de fait une terre qui se gorge d'humidité. Réceptive à cette profonde transformation qui va de la reconstitution des nappes phréatiques au débordement des rivières, la nature s'exalte. Les Poissons sont ainsi: intuitifs, réceptifs, sensibles, forts de ces qualités de communion et d'exaltation qui leur confèrent cette envoûtante séduction. L'heure du changement a sonné et il va falloir s'accrocher pour suivre les Poissons qui nagent toujours entre deux eaux.
ici

*Le zodiaque saisonnier ayant été inventé d'après les observations de nos ancêtres dans l'hémisphère Nord, le problème de l'adaptation pour les natifs de l'hémisphère Sud se pose. Si les astrologues contemporains ne tiennent pas toujours compte de cet inversement des saisons, des experts de l'imaginaire astrologique comme Louis Cruchet, formateur en ethnoastronomie, prône dans Ethnoastronomie et traditions astrologiques , publié chez Publibook en 2009, une modification de l'interprétation zodiacale selon que l'on soit né dans l'hémisphère Nord ou Sud. Pour en savoir plus sur sa thèse d'une astrologie ouverte au pluri-ethnisme, son blog est disponible ici .

Sources : Découvrir et apprendre l'Astrologie, Hachette, Apprendre et connaître l'astrologie, vol1, 1999

Sur le même sujet