Quelles solutions quand son chien perd ses poils ?

Marre de toujours aspirer ? Et si l'on cherchait à traiter le poil à sa base ? Au menu remèdes naturels, shampooings et compléments alimentaires.
117

La chute de poils de nos compagnons à quatre pattes peut vite devenir un enfer dès lors que maîtres et toutous cohabitent en appartement ou en maison sans ouverture sur un jardin. La mue qui se fait généralement deux fois par an, en automne et au printemps, est chamboulée par des paramètres comme le chauffage ou la luminosité artificielle, conduisant à une perte de poils quasi permanente. Las de passer brosse et aspirateur, quelles sont les options qui s'offrent à vous ?

Les remèdes pour activer la repousse du poil et améliorer la qualité du pelage

La mue, phénomène naturel, ne doit pas être empêchée mais plutôt boostée pour que le calvaire du sol transformé en tapis de poils ne fasse pas de vous l'esclave de votre toutou. Si pour certaines races, la tonte au salon de toilettage permet d'endiguer le phénomène, ce n'est pas le cas pour tous les chiens dont la fourrure est une barrière indispensable contre le soleil ou le froid. Il conviendra donc ici d'agir directement sur la pousse du poil et sur sa qualité par le biais de moyens adjuvants.

  • Les compléments alimentaires : on les trouve sous forme de cachets, de poudres, de gouttes à donner en général dans la gamelle. La cure pour les compléments alimentaires destinés au pelage dure au moins un mois. Ces produits à l'instar de Megaderm, approuvé sur Wanimo.com , contiennent des acides gras essentiels, notamment à partir d'huiles végétales, et des vitamines qui favorisent la tenue du poil. Il faut compter de 10 à 20 euros la boîte selon la taille de votre colocataire à toison.
  • Les shampooings : lors du bain, vous pouvez administrer un shampooing au pH neutre, enrichi en pro-vitamine B5, pour renforcer le pelage de votre animal de compagnie. Activ'mue propose par exemple un shampooing à réaliser en trois bains tous les quatre jours pour accélérer la mue des chiens vivant en intérieur.
  • Les remèdes naturels : ajouter une cuillère à soupe d'huile de saumon, de germe de blé ou de levure de bière aux croquettes serait selon les internautes avertis et économes suffisant pour activer la repousse, renforcer et embellir le poil canin. L'appétence de ces ingrédients naturels ne repousse généralement aucun museau.

Pourquoi mon chien perd-il ses poils ? Est-il malade ?

Les vétérinaires préconisent de ne pas s’inquiéter outre-mesure devant la chute capillaire de nos amis canins, quand bien même la quantité de poils puisse impressionner par son volume peu apprécié de nos sacs d’aspirateur. En revanche, si la pluie velue découvre certaines parties du corps de votre animal et laisse la peau pratiquement à nu, il convient de chercher l’origine de cette soudaine calvitie. En effet, des maladies passées inaperçues jusque là peuvent être la source du problème.

  • Les maladies parasitaires : des champignons comme la teigne qui se nourrit de la kératine du poil dégarnit tête, dos et cuisses de nos fidèles compagnons. Sans provoquer de démangeaison, ce champignon passe non seulement inaperçu et s'avère en plus contagieux pour les congénères en laisse et les amis des bêtes. La démodécie, la gale, la cheyletiellose, l'allergie provoquée par le piquage des puces sont autant de causes de dépilation. Dans ce dernier cas, un bon traitement anti-puces fera l'affaire. Pour plus de détails sur le sujet, vous trouverez d'autres informations sur le site de Vivelesanimaux.com .
  • Les maladies hormonales : diabète sucré, hypothyroïdie, tumeurs testticulaires, kystes ovariens, hypercorticisme entraînent d'importantes chutes de poils associées à d'autres symptômes (apathie, baisse de libido, obésité...) qui doivent conduire à une consultation urgente chez le vétérinaire. En règle générale, inquiétez-vous si la dépilation ne se fait pas de façon harmonieuse (formes arrondies révélant la peau nue de votre animal à certains endroits).

L'impact de l'alimentation sur la tenue du pelage

La santé du poil découle de l'apport alimentaire complet et équilibré de l'animal. Protéines, vitamines, acides gras sont indispensables à la constitution d'un pelage beau et soyeux, et par conséquent résistant. Il faudra également veiller à ce que votre cador ne soit pas allergique à l'un des composants de son programme nutritionnel. A la dépilation d'autres symptômes comme des démangeaisons ou des plaques rouges devraient vous aiguiller.

Une alimentation composée de croquettes de qualité, de viande fraîche mélangée à des féculents et des légumes saupoudrés d'huile et de levure de bière suffisent normalement à combler les besoins nutritionnels de votre chien. Voici quelques idées de menu en fonction de la santé et de l'âge de votre animal de compagnie sur le site de wamiz.com.

Sources

Animalform, Wanimo, Vivelesanimaux, Wamiz, forumduba

Sur le même sujet